Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 21:20

Quand je vous dits que le pays nage en pleine schizophrénie.

C'est le tollé général dans les meRdias suite à "l'affaire" de l'opération anti-migrants de "Génération Identitaire". étonnant de voir, de la part des pseudo-défenseurs de la démo-crassie, le manque de jugement et de respect envers les citoyens qui veulent simplement faire respecter la loi.

 

Pour rappel, voici la définition du civisme prise sur le site gouvernemental http://www.vie-publique.fr, concernant la découverte des institutions :

"Le civisme : il consiste, à titre individuel, à respecter et à faire respecter les lois et les règles en vigueur, mais aussi à avoir conscience de ses devoirs envers la société. De façon plus générale, le civisme est lié à un comportement actif du citoyen dans la vie quotidienne et publique. C’est agir pour que l’intérêt général l’emporte sur les intérêts particuliers."

Ce n'est pas en touts points ce que cette association a fait ?

Le comble, c'est que les entreprises SAF HELICOPTERES et HELI-MAX se disent victimes je cite : "d'une escroquerie venant d'une association malsaine dénommée "Génération Identitaire"."

WOUAH ! Ah oui, rien que ça ? ! Quels faux-culs. Non seulement ce sont des clients qui se sont présentés avec leurs identités et adresses, mais à qui ils ont donné leur accord pour poser, sur leurs propres hélicoptères, le logo de l'association "Defend Europe" ( Si le logo n'est pas assez explicite, alors c'est qu'ils ne seraient même pas capables d'acheter du Port-Salut en magasin ^^ ).

 

 

Non seulement ils ne réagissent qu'une fois payés, mais dans leur communiqué d'indignation ils précisent : "Sachez que nous n'acquiesçons et n'adhérons pas du tout à ces mouvements extrémistes là....!!!!" Ah bon ? Pas ceux-là ? ! Ah bravo; cela sous-entend qu'ils pourraient cautionner ... d'autres mouvements extrémistes ? !

On ne peut que constater une fois de plus, que les actions menées pacifiquement par des associations dites "d'extrême-droite" sont vilipendées, traitées d'extrémistes, etc., ne coûtent rien au contribuable à l'inverse des dégradations commises par l'extrême-gauche, qui, ne serait-ce qu'à l'université de Tolbiac, s'élèvent à plusieurs centaines de milliers d'euros.

 Sans armes, sans haine et sans violence ;-), l'association "Génération Identitaire" a démontré à l'état que selon la formule consacrée : "Là où il y a une volonté, il y a un chemin". Même le sénile Gérard Collomb a compris qu'il fallait intervenir :

"Gérard Collomb a annoncé l'envoi ce dimanche soir de renforts de police et de gendarmerie « importants » pour « s'assurer du respect absolu du contrôle des frontières » dans les Hautes-Alpes, théâtre ce week-end d'actions menées par des activistes d'ultra droite et d'autres pro-migrants." ( cf. ouest-france.fr )"

C'est bien papy; mais c'est quand même malheureux de te dire quand et comment faire ton boulot. Et à l'instar de Notre-Dame-des-Landes, je n'ose penser au nombre de forces de l'ordre qu'il va falloir que tu envoies. Comme tu ne t'en sors pas avec une centaine de zadistes, je ne sais pas où tu vas trouver les forces de l'ordre pour contenir ce qui arrive en fRance. Encore une couille à gérer dans le même genre, et il ne te restera plus qu'à à faire appel à l'armée.

 

Les partis dits "d'extrême-droite", auront bien faire montre de sang-froid et de retenue dans quelque action que ce soit, on ne peut que constater que le système ne leur pardonnera jamais d'avoir survécu à la deuxième guerre civile européenne.

Et les protégés du système auront beau gueuler "no pasaran" avec 96 ans de retard, ils sont à l'image des punks qui gueulent "no future" depuis des années sans se rendre compte pour certains, qu'ils se sont déjà fait bouffer par la société de consommation.

Encore d'actualité, le monologue de Fabio Testi dans le film Nada de Claude Chabrol ( 1974 ). Le groupe terroriste a été décimé, et un des kidnappeurs rescapé enregistre un message :

"J'ai fait erreur. Le terrorisme étatique, le terrorisme gauchiste, quoique leurs mobiles soient incomparables sont ... sont les deux mâchoires du même piège à cons.

Évidemment l'état n'aime pas le terrorisme; mais il le préfère encore à la révolution.

Quand chacun a reconnu en rêve la nécessité de détruire l'état, l'état rêve à la destruction de tous. Et puisqu'il doit finir, il rêve de la fin de tout.

C'est pourquoi le desesperado assassin devient un modèle de comportement socialement consommable.

 

Entre la révolution et la mort, l'état a choisi. Et il espère que tous feront le même choix. C'est le piège qui est tendu aux révoltés. Et je suis ... et je suis tombé dedans; et je ne suis pas le seul ... et ça m'emmerde bien.

La critique du terrorisme n'est pas la condamnation de la guerre civile. Une bonne guerre civile vaut mieux qu'une paix pourrie.

Ceci constitue la première et la dernière contribution théorique de Buenaventura Diaz à sa propre histoire."

 

 

L'extrême-droite et nous autres fascistes sont, non seulement déjà passés, mais nous sommes encore là; ... n'en déplaise au système.

Et il faut éviter de céder à la provocation de ceux qui veulent nous abattre.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires