Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 22:08
Déjà que «L’édition spéciale» du midi était avariée par les inepties d’Ariel WIZMAN, clone d’Edouard Baer, ça fait peur de voir que le niveau du «grand journal» de Michel DENISOT sur canal + en arrive parfois à en faire préférer l’émission «On n’a pas tout dit» de Laurent Ruquier sur France 2.
Là, c’est inquiétant ! Ah, que les « nuls » nous semblent loin.
Allez, il reste dans «Le grand journal» : les bonnes analyses de la sphère politique de Jean-Michel Apathie, les billets de Yann Barthès pour les « d’jeunes », le zapping pour ceux qui l’ont raté le midi, et Omar et Fred pour un peu tout le monde ; en gros 20 minutes sur 1 heure 30 d’émission.
 
Peut-être que la chaîne pourrait faire un pack de tout ça en début ou en fin d’émission pour nous permettre d’éviter le galimatias de plus en plus indigeste du reste de celle-ci, dont une Ariane MASSENET, vieille ado de service qui bat des cils en se pâmant quand un invité lui fait croire qu’elle a un décolleté ; car pour ce faire, encore faut-il avoir de la poitrine ( à ce sujet - capital pour votre serviteur - voir plus bas Isabelle MERCIER ).
Ariane MASSENET, confirmant l’adage : « les vieux cons, sont des jeunes cons qui ont vieilli », tire la bourre à Anne-Elisabeth Lemoine qui, dans «L’édition spéciale» entre deux sujets rabâchés d’actualité éprouve le besoin de s’esclaffer toutes les trente secondes ( pour pleurer, voir MARCIANO ), qui elle-même fait de la surenchère à des Christine BRAVO et Claude SARRAUTE, poupées russes de la caricature blondasse, sévissant sur la deuxième chaîne. Le psy post-soixante-huitatardé Gérard Miller et Steevy Boulay ( oui, ce n’est pas son surnom ) complétant ce tableau de néant télévisuel.
.
Il est vrai que sur TF1, la blonde de la roue de la fortune en a plus dans le bonnet que les candidats de l’émission en ont dans la tête. Dans ce cas - mais au moins c’est clair puisque c’est le concept - sexe et illettrisme sont les deux mamelles de la survie de l’émission.
undefined  
Depuis quelques années, la bêtise a donc une « couleur » : blonde. Vous êtes conne et brune ? Vous ne pouvez pas passer à la télé ... la seule place a déjà été prise par Isabelle ALONSO.
.
A croire que la télévision est devenue la petite maison des horreurs pour les blondes ( même pour les brunes qui ont du se teindre, la blonde attitude étant de mise ), et à moins que cela soit des emplois réservés pour les exceptions que l’on voudrait nous faire passer pour la règle, autour de moi, mis à part certaine secrétaire, les blondes ne sont pas si caricaturales.
 
Même si mes préférences physiques me portent sur les brunes qui ont pour moi plus de piquant en regard de la fadeur de la plupart des blondes, voici les tristes exemples de deux « nouvelles blondes » teintes pour … « a rien que faire que de se faire passer pour des blondes pour embêter celles-ci et légitimer leur propre idiotie ».
Preuve en est que c’est un mauvais procès que l’on fait aux vraies blondes.
.
Hé oui, petits canaillous, vous l’attendiez depuis le début de l’article : Isabelle MERCIER la joueuse de poker qui a sorti un livre « Profession : bluffeuse ».
 
Extraits d’interview :
 
« … Jouez-vous de vos charmes pour déstabiliser vos adversaires?
I.M. : Très peu. C'est vrai que jouer avec un joli décolleté pourrait produire son petit effet. Mais, comme les casinos sont climatisés, il y fait plutôt froid. Alors je mets plutôt des vêtements chauds. Même si je suis consciente que je devrais travailler un peu plus mon côté sexy. … »
 
C’est vraiment une bonne bluffeuse. Pour ce qui est des décolletés, il faut pour cela avoir du jeu. Ce n’est apparemment pas son cas la pauvre. Ma grande, quand on a un « décolleté » à la Jane BIRKIN, on appelle ça un échancré.
 
 

undefined
«  … je devrais travailler un peu plus mon côté sexy … »
Laisse tomber ; trop de boulot.

« Gagner c’est meilleur qu’un orgasme » cela prouve qu’elle a eu plus de mauvais partenaires au poker que sexuellement... et ce n’est pas non plus flatteur pour ses partenaires sexuels !
 
Allez, pour finir, une mention spéciale pour ...

Eve ANGELI ( de son vrai nom Vanessa Annelyse Ève Garcin ) qui, après les accidents dont fut victime Paul-Loup Sulitzer (*), a trouvé en ce dernier un compagnon à la hauteur de son QI.
 
(*) financier qui signe en tant qu’« écrivain » les romans de Loup DURAND
 
Quelles perles de la « fermière » …
 
« Je suis moins conne dans la vie »
« Le fumier fume »
« D’avoir côtoyé des cacas si longtemps ça m’a donné des idées »
« Je vais me laver les dents parce que j’ai trop faim
et au moins ça m’évitera de manger »
« C'est marrant, la barque...
Tellement c'est transparent, on dirait qu'elle flotte »
« Moi j’ai une amie qui est décédée mais pas de son plein gré »
« Je sais pas pourquoi j’ai le cerveau monté à l’envers des fois »
« La femelle du mouton c'est la brebis
parce qu'ils se ressemblent quand même »
« Quelle heure il est en Suède ? Parce que peut être le soir en Suède
n'est pas la même heure qu'ici ? »
« Bonjour les meuh meuh, ah merde, je suis un peu stupide moi des fois. Elles vont sortir si je laisse ouvert »

Regardant un tue-mouche:
« Ca doit être affreux de mourir collé »
.

undefined

 
Sur le site espacelitteraire.com René-Franck BONNEL nous livre :
 
« C'est sur la Côte d'Azur que le drame littéraire se joue, plus précisément à Beaulieu où Eve met, nous dit-on, (1) la dernière main à ses mémoires que vingt-deux ans d'expérience de vie justifient pleinement. Vingt-deux ans, l'âge auquel Victor Hugo aurait promis : " Je serai Chateaubriand ou rien. "
Eve, n'écoute que ton génie, sois forte, reste motivée : tu seras Loana ou rien.
 
(1) Nice-Matin (groupe Hachette) lui consacre une page entière de son supplément estival du 24 juillet pour la promotion d'un livre qui n'est pas encore écrit et qui paraîtra chez City-Edition (groupe Hachette). »
 
.

undefined

 
D’après une information reprise par le New York Times, à l'horizon 2200, les vraies blondes devraient disparaître de la surface du globe. Selon le généticien Axel KAHN :
 
« Pour être blond, il faut hériter de deux gènes commandant ce caractère, l'un venu du père, l'autre de la mère »"Si, dans le monde, le nombre de gènes blonds reste constant alors que celui de gènes bruns augmente, il y aura une probabilité décroissante que deux personnes héritent de deux gènes blonds, condition sine que non de sa blondeur." Selon M. Kahn, une hypothèse réaliste serait celle "d'une augmentation du brassage des populations, et l'émergence d'un profil d'humain métissé, type brésilien. »
 
Souvent, les films de science-fiction nous prédisent d’apocalyptiques futurs. Soleil vert relatait un monde sans nature, avec seulement quelques personnes au milieu de mégapoles surpeuplées, qui avaient connu ce que celle-ci recelait comme beauté et diversité, et qui à l’heure de leur mort pouvaient en visionner les images passées.
 
Vos petits-petits-petits-petits-petits-petits-petits-enfants qui visionneront en 2200 les images télévisées des émissions actuelles, découvriront une espèce en voie d’extinction, et comprendront comment les déserts intellectuels et culturels présents, ont été les prémices favorisant l’apocalypse.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires