Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 22:40

à Alger, une manifestation pacifiste organisée par l'OAS rassemble des partisans de l'Algérie Française de toutes confessions.
Rue d'Isly, un barrage de tirailleurs couvert par des gendarmes mobiles placés sur les terrasses tirent sur les manifestants pendant de longues minutes.
Pendant que hommes, femmes, enfants et vieillards se font abattre par l'armée française, on entend une voix, qui supplie :
« Halte au feu ! Mon lieutenant ... je vous en supplie mon lieutenant halte au feu ! »

   

Le massacre de la rue d'Isly qui a fait près de 80 morts et 200 blessés, toutes des victimes civiles, suivi des massacres d'ORAN en juillet 1962 et du lâche abandon de 150 000 Harkis, soldats de la France livrés à l'ennemi sur ordre du gouvernement français, marquera tragiquement la fin des espoirs de l'Algérie Française.





rue d'Isly 26 mars 1962

Ni oubli ...

ni pardon.

 

 


 

La tragédie Algérienne,

Jean-Pax MEFRET

l'a racontée dans ses livres et ses chansons ; celle qui a pour titre « Les barricades » relate les événements sanglants de ces années 60.

Partager cet article

Repost0

commentaires