Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 21:12
 
         

 

Voir dans les deux articles ci-dessous la différence entre un flic bourré assassin et libre, et un civil bourré assassiné en prison :
« Selon que vous serez puissant ou misérable, ... » etc. etc. etc.  ...

 

Un motard de la police mis en examen pour "homicide involontaire aggravé" 

Patrick Bernard AFP/Archives ¦ Motard de la police nationale sur la N10

Le motard de la police, qui a fauché lundi soir à Paris une femme, décédée des suites de ses blessures, a été mis en examen jeudi pour "homicide involontaire aggravé" par l'état alcoolique et remis en liberté sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire.

Ce motard de 29 ans, suspendu de ses fonctions, a été déféré mercredi soir et présenté dans la foulée à un juge d'instruction qui l'a mis en examen pour "homicide involontaire aggravé".

Il a été remis en liberté par un juge des libertés et de la détention (JLD) qui l'a placé sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le policier participait à une mission lundi soir "alors qu'il avait bu de l'alcool". Le degré d'alcoolémie était "contraventionnel", a ajouté cette source, sans préciser quel était le taux d'alcool dans le sang au moment du drame.

Les faits se sont déroulés sur le boulevard Soult (XIIe) lundi vers 22h00, selon des sources policières et judiciaires.

Alors qu'elle traversait le boulevard, la victime, dont l'identité n'a pas été révélée, a été renversée par un homme de la brigade motocycliste de la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la PP qui a notamment la charge des escortes officielles.

Selon certains témoins, la victime se trouvait sur un passage protégé.

Sous la violence du choc, elle a eu une jambe et un bras sectionnés.

Après avoir été soignée sur place en raison de la gravité de ses blessures, elle a été transportée une heure plus tard à l'hôpital où elle est décédée mercredi matin.

Patrick Bernard AFP/Archives ¦ Motard de la police nationale sur la N10

© 2008 AFP

 

Un multirécidiviste tue son co-détenu à Rouen 

Un détenu de la prison de Rouen a tué son compagnon de cellule ce mercredi. L'agresseur était un multirécidiviste âgé de 20 ans tandis que la victime, âgée de 26 ans, était écrouée pour récidive de conduite en état d'ébriété, selon LCI.fr.

Contactée par 20minutes.fr, la maison d'arrêt de Rouen n'était pas en mesure de confirmer l'information. L'Administration pénitentiaire précise quant à elle qu'une enquête judiciaire a bien été ouverte. Le procureur-adjoint de Rouen n'était pas joignable pour le moment.
 

L'agresseur incarcéré pour meurtre
 

Selon le secrétaire général de FO pénitentiaire, Christophe Marques, «le drame se serait produit dans la première partie de la nuit et la victime aurait été attaquée à la gorge». Le délégué régional FO pénitentiaire, Yannick Lasserre, confirme qu'une «surveillante de la prison a découvert le corps à 22h42 et que la victime aurait été égorgée». Comme le préconisent les nouvelles règles pénitentiaires européennes, «les deux détenus de la cellule étaient des prévenus (ils n'avaient pas encore été jugés, ndlr)», ajoute-t-il, précisant que «l'agresseur devait être jugé pour meurtre». Selon LCI.fr, il s'était déjà fait remarquer lors d'une autre bagarre en prison l'été dernier mais n'avait pas été considéré comme «dangereux» par les psychiatres qui l'avaient examiné. 

... 

C. F. (avec agence)


     

Partager cet article

Repost0

commentaires