Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 00:32

En France, dès 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l'habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge. Celui-ci symbolise la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.

Le triangle est quelques années plus tard remplacé par la fleur d'églantine. En 1907, à Paris, le muguet, symbole du printemps en Île-de-France, remplace cette dernière. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge.

...

C'est pendant l'occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la Fête du Travail et de la Concorde sociale et devient chômé. Cette mesure est destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy. Son initiative revient à René Belin. Il s'agit d'un ancien dirigeant de l'aile socialiste de la CGT ( Confédération Générale du Travail ) qui est devenu secrétaire d'État au Travail dans le gouvernement du maréchal Pétain.

... 

Le 1er mai en France ( Extraits ) Source : Herodote.net

     

Et nous avons défilé ce premier mai 2009, syndicats bras dessus bras dessous dans beaucoup de villes en France. Sauf Force Ouvrière à Toulon ( apparemment perdus Porte d'Italie ), ils étaient presque tous là, mais c'était un premier mai plus contestataire que festif.
Les visages graves de certains qui luttent contre le harcèlement au travail contrastaient avec ceux qui, dans de terribles-menaces-au-gouvernement ^^ scandaient des slogans du genre « Sarkozy t'es foutu le peuple est dans la rue » ( il en a rien à foutre, ce sont la plupart de ceux qui gueulent le plus fort qui ont voté pour lui ) et « Sarkozy si tu savais, tes réformes où on s'les met ! ». Manque de pot, à cet endroit là, y'a plus de place. Les français y ont déjà la plupart des réformes des gouvernements précédents, et justement, celles des socialistes.

Il est vrai que, si seuls ceux qui se bougent le cul avaient légitimement le droit de défiler, il n'y aurait pas grand monde. Exit les principaux partis politiques, ne resteraient que les syndicats, les vrais anars, Lutte Ouvrière* et quelques fachos comme moi ( pas beaucoup car comme le disait un camarade : « Il y a quelques années, on se réunissait dans une cabine téléphonique ; à présent, on peut emmener sa chaise. » ).
*
Bref, c'était un premier mai à Toulon.
Sans plus.


*Lutte Ouvrière étant le seul parti d'extrême-gauche à n'avoir pas fait voter CHIRAC comme l'a fait, par peur d'une révolution, le nouveau représentant de l'auberge Espagnole qu'est le NPA.

Partager cet article

Repost0

commentaires