Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 23:38

« Le rappeur de NTM, Joey Starr, a été reconnu vendredi 12 juin de violences volontaires par un tribunal parisien. Début juin, il avait frappé une voiture avec un hachoir, après une altercation avec ses occupants. ...

Au début du mois de juin, le quadragénaire s'en serait pris à un groupe de quatre à cinq personnes au petit matin, à proximité d'une boîte de nuit du quartier de la Bastille, frappant leur voiture à coups de hachoir avant de prendre la fuite. ...

Selon son avocat, l'artiste dit avoir été insulté. Il serait alors monté chez lui, à deux pas, se serait saisi d'un hachoir de cuisine et serait revenu donner deux coups de hachoir sur le véhicule dans lequel s'étaient installés les membres du groupe.
Joey Starr, âgé de 41 ans, reconnaît avoir été alors sous l'emprise de stupéfiants, ce qui explique "sa réaction disproportionnée" et qu'il ait ensuite été hospitalisé, a ajouté l'avocat. ... » AFP

 
 

Quand il ne tabasse pas son ancienne compagne, ni une hôtesse de l'air, ni un singe ( des adversaires à sa mesure ) Joey STARR avant de prendre courageusement la fuite, à eu la crânerie cette fois-ci d'attaquer un véhicule où se trouvaient cinq personnes qui l'avaient insulté.

Et à chaque fois, il comparaît devant le tribunal tête basse, en faisant son mea-culpa à l'instar de toute petite frappe de cité qui se fait prendre la main dans le sac.

Et c'est toujours le même scénario qui se reproduit à l'infini :

on joue les beaux

on se fait prendre

on vient pleurer

... et on recommence. 

Car jouer les obséquieux, ça marche devant les juges.

 

Certains de leurs « admirateurs » font la différence entre Didier MORVILLE le citoyen et Joey STARR l'artiste. C'est ça hein, Docteur JEKYLL et Mister HYDE quoi. Genre « Ouuuiiiiiinn m'sieur le juge, c'est pas ma faute, j'étais sous l'emprise de drogue ! » Stupéfiant non ?

Le multirécidiviste en question s'est pris deux ans de prison. Enfin pas vraiment car il n'a que ... six mois ferme. Aucun juge n'aura le courage un jour de nous produire " Nique Ton Morville " ?

 

*          *          *          *          *

 

Cheb MAMI lui, n'est pas en reste.
A ceci près que, non content d'avoir essayé de faire avorter avec violence son ex-compagne avant de s'enfuir en Algérie après avoir versé une caution, il joue la carte, toute honte bue, du complot juif et du pauvre chanteur malheureux tout en nous rejouant « Le grand pardon » :

 

« Cheb Mami estime être victime d'une machination de son ex-impresario: "La plus grosse erreur de ma vie, c'est d'avoir suivi le mauvais conseil de mon manager juif", dit-il à la presse algérienne. Il dénonce aussi un "acharnement quasi orchestré des médias français (...) contre un nom célèbre arabe »

 

Car en embauchant son ex-manager Michel LECORRE, il ne savait pas que celui-ci s'appelait Maurice LEVY ^ ^

 

« Je regrette tout ce qui s'est passé. Je lui demande pardon (à la victime), je regrette", a déclaré le chanteur avant la suspension de l'audience jeudi peu après 23H00.

...

Cheb Mami a reconnu sa responsabilité, avouant en sanglots "sa faute grave", mais a affirmé avoir été "piégé".

"J'étais dépassé", a-t-il dit. "C'est contraire à mes principes, à ma religion. Je n'arrive pas à l'expliquer. J'ai fait une faute, c'est grave, le cauchemar. Je n'étais pas dans la villa mais je savais ce qui se passait". » 

Ce qui donne encore du « Ouuuuiiiiiinn m'sieur le juge, c'est pas ma faute, ... etc, etc. ».

Résultat : 5 ans ferme. 


« La peine est moins sévère que les sept ans requis la veille par la procureure. Elle est aussi en dessous de la peine maximale - dix ans - encourue.

Grâce au jeu des remises de peines, Cheb Mami peut espérer recouvrer la liberté dans "un peu plus de deux ans", a confié l'un de ses conseils, maître Claire Doubliez. » 

"C'est un grand soulagement pour Camille parce que c'est fini d'abord. Elle espère qu'il n'y aura pas d'appel", a réagi l'avocate de la victime, absente du jugement, Me Marie Dosé. "C'est la reconnaissance sur le plan pénal des violences qu'elle a subies", a-t-elle ajouté, rappelant que Camille laissait la porte ouverte à Cheb Mami s'il voulait demander pardon à la fille qu'il n'a pas reconnue, âgée aujourd'hui de trois ans. 

En espérant qu'il ne l'enlève pas pour l'exciser à sa sortie.

"On se rend compte que si Cheb Mami a joué la liberté, il l'a fait payer fort à son manager depuis 20 ans qui a fait de lui l'artiste qu'il est pour ne pas couler seul", a ajouté amèrement Me Bottai, jugeant l'attitude du chanteur "pitoyable".

N'a vraiment pas la reconnaissance du ventre ce type !

Au suivant ...

Partager cet article

Repost0

commentaires