Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 13:00
Il est là, au garde-à-vous. Encore un que le gouvernement a trouvé.
Un des derniers soldats de " la der des der "; du moins le croyait-on alors. Soixante-douze ans après, çà fait un bail non ? Soixante-douze ans à attendre pour reconnaître les mérites d'un Jean DURAND ou d'un Ernest DUPOND. Depuis 72 ans, on ressort les anciens combattants des placards de l'histoire on les dépoussière, on les aligne bien gentiment, et on leur donne une médaille.
Aujourd'hui, 11 novembre 1990, on vient de décerner une médaille à Monsieur X qui a attendu 72 ans pour que l'on se souvienne qu'il était ancien combattant. Ancien, cela se savait : il a maintenant 90 ans. Mais combattant, il ne s'en souvient lui-même peut-être plus. D'ailleurs il était peut-être dans un bureau à l'époque, loin des combats. Qu'importe, il était dans l'armée. Pour le public, les médias, il est encore là.
 
Alors, avant de mourir, comme beaucoup déjà, on l'a récupéré, réquisitionné‚ en quelque sorte, et il attend là, sous la pluie, que les politicards aient fait leur pub sur son dos.
Bientôt, les anciens combattants, on va pouvoir les compter sur les doigts. Il faudra les mettre sous globe.
 
Quoique, s'ils n'en ont pas démérité, ils n'étaient quand même pas les seuls. Car nous avons quand même eu besoin des alliés à l'époque : Américains, anglais, etc... alors on pourra puiser dans leurs réserves de vieux quand le jour viendra où nous en serons à court. Et quand il n'y en aura plus à décorer ? Hé bien ce jour-là on fêtera les anciens combattants de 39-45. Ah, plus dur ce jour-là ! Parce que des combattants, il n'y en eu pas beaucoup. Et on ne peut quand même pas les blâmer de s’être fait envahir en cinq semaines quand on sait que les balles qu'ils avaient ne correspondaient même pas au calibre de leurs fusils.
 
Et à part les vrais résistants de la première heure, entre les collabos, les ministres communistes du gouvernement de Vichy, les pétainistes, les vrais gaullistes, les faux résistants, les profiteurs du marché noir, on ne s'y reconnaît même plus à notre époque, alors pensez-donc, dans 37 ans ...
Tenez, prenez un exemple : un type de 18 ans à l'époque et mettez-le 72 ans après dans la situation de notre ancien combattant du début de cet article. On ne saura pas ce qu'il a fait pendant cette foutue guerre, quel a été son rôle ni ses motivations pour être debout, là, sur cette place de l'arc de triomphe qui aura été redessinée par Jean-Paul GOUDE depuis l'an 2000; car faites le compte, 1945 plus 72 ans, nous serons alors en 2017. Et le petit vieux de 90 ans qui sera présent pour être décoré de l'ordre de la planète Pluton, verra de son oeil ému de héros du jour, défiler devant lui des fantassins sur patins à roulettes motorisés portant à la ceinture leur pistolet réglementaire à rayon laser, suivis des convois d'engins spatiaux interplanétaires.
 
Vous voyez le tableau ? Sans déconner ! ...
 

Partager cet article

Repost0

commentaires