Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 19:32

T

 
Terrorisme
  
Je ne suis pas contre une forme de terrorisme si celle-ci est ciblée : leaders politiques, affairistes ... car je considère que s'ils veulent prendre des responsabilités, ils se doivent d?être en mesure de les assumer jusqu'au bout quelque puissent être les « difficultés ». Ce sont les risques du métier.
Par contre je suis totalement opposé au terrorisme aveugle où des cibles anonymes et innocentes : femmes, enfants, vieillards, « civils », - sont touchées. On ne peut qu'avoir du mépris pour la lâcheté de la plupart des poseurs de bombes car le risque de toucher d'autres vies que celles visées est trop important.
A noter cependant, que nombre d'autonomistes en Corse font en sorte de préserver les vies innocentes en faisant sortir les occupants des habitations qu'ils détruisent.
Et puis, en étant cynique, si dans un attentat qui fait 150 morts ou blessés, il y en a peut-être 125 d'entre eux qui étaient d'accord avec les idées de celui qui a posé la bombe. Alors c'est con ! Non ?
 
 
Têtu
 
Je suis Normand, Facho et Capricorne ... çà aide non ?
 
 
Travail
 
Le concept du travail dans notre société et à fortiori dans les sociétés à venir, est dépassé.
Il va falloir arrêter le délire de faire croire aux gens que le travail est une finalité dans la vie et que le chômage est une honte. Il y a de moins en moins de travail et de plus en plus de chercheurs d'emploi. Cela fait une vingtaine d'années que le processus est irréversible - bien que l'on trouve tous les jours de nouvelles formes d'emplois et d'activités - mais cela sert le patronat, les syndicats et le pouvoir, de faire croire le contraire. La dépendance du peuple au travail est leur survie. Les uns font du chantage à l'emploi, les autres continuent à vendre des cartes à leurs adhérents, et tout le peuple et ce beau monde vote gentiment.
Le progrès devait permettre à l'homme de profiter du temps libre : accession aux loisirs, à la vie sociale, familiale, etc ... et pour ce faire, il aurait fallu taxer les machines qui remplacent les hommes afin de permettre à ceux-ci d'accéder à un meilleur mode de vie. Il est vrai que ceux-ci auraient eu alors du temps pour penser.
Et il n'y a rien de pire que quelqu'un qui pense pour les gouvernements actuels, car il devient alors incontrôlable.
Mais bon, le problème ne se pose pas, étant donné que l'on ne s'y est pas pris à temps. Chaque jour qui passe accentue les problèmes et on courre au désastre, à un appauvrissement de la vie sociale.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires