Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 01:30

A

Américains
   
« Si les Américains n’étaient pas venus… » combien de fois n’ai-je pas entendu cette complainte. Alors si on va par-là… « Si des Français comme Lafayette n’avait pas été les aider pour accéder à l’indépendance, ils n’existeraient pas non plus en tant que tels, alors ! » et « si ma tante en avait… » Ce n’est pas parce que quelqu’un nous aide un jour, que l’on doit lui être redevable pour le restant de sa vie( surtout s’il le fait comme les Américains par intérêt )et particulièrement si c’est le dernier des salauds.
Justement, qui peut dire ou nous en serions ? L’Europe ( la nôtre hein ! ) serait sûrement déjà édifiée depuis des lustres. Certains pensent que nous serions sous le joug de la culture allemande. Belle affaire : elle est au moins Européenne. A présent en tout cas, nous sommes sous la domination de l’inculture américaine qui broie l’histoire des hommes, et des idées et nous les renvoie sous forme de steak haché, de coca-cola et de MichaëlJaksonisation des esprits. Le danger de mondialisation que nous autres dénonçons depuis plus de trente années prend aujourd’hui forme. Ce libéralisme a même contaminé, des anciens « fachos » comme messieurs MADELIN et LONGUET à ceux du M.S.I. ( Mouvement Social Italien ), en passant à présent par certains Nationaux révolutionnaires français… enfin, qui se prétendaient tels.
 
 
Amitié
 
Un des sentiments les plus forts et les plus importants avec les liens familiaux. En amitié on ne se doit rien, on a rien à attendre de l’autre… on le vit. C’est une question de feeling ; l’amitié se goûte comme autant de moments de joie qui se renouvellent à chaque fois.
 
 
Amour
  
à écrire avec un grand A
( comme Passion avec un grand P ).
Il est dommage que dans la langue française, comme le faisait remarquer René BARJAVEL dans « la nuit des temps », que l’on aie pas assez de mots pour différencier l’amour des personnes, des objets.
 
 
Ane
  
( voir à BARDOT )
 
 
Animaux
 
Dans l’absolu, l’espèce humaine a moins de droit de cité sur terre que les animaux, car ceux-ci ne menacent pas la nature comme le fait l’être humain.
Pour moi, la vie d’un seul de mes chats vaut bien plus que celles de dix salauds comme Bernard Tapie ; ceci pour vous mettre dans l’ambiance.
 
Les droits des animaux devraient être calqués sur les « droits de l’homme » ( puisque ceux-ci existent ), ce qui permettrait de procéder aux recherches ( sur les maladies, les produits de beauté, etc. ) qui touchent les humains sur les humains eux-mêmes. Logique non ? D’ailleurs la compatibilité étant la même, les dites recherches aboutiraient plus vite.
 
 
Anticonformisme
  
A fond ! comme…
 
- Jean-Pierre MOCKY
- Jean-Edern HALLIER
 
 
Architectes
 
- Albert SPEER
- Ieoh Ming PEI
- Jean NOUVEL
- Riccardo BOFFIL
 
 
Armes
  
Il suffit qu’il y ait un meurtre par-ci, un massacre par-là, pour que certains se mettent à pousser des cris d’orfraie contre la détention d’armes, comme si le danger venait des particuliers qui en détenaient de façon légale. Il est bien évident que les mafieux qui se servent d’armes pour leurs délits, ne vont pas les déclarer à la préfecture. Alors le fait de supprimer les armes aux honnêtes gens est une aberration.
Le danger vient de l’être humain, pas de l’objet. Une fourchette, un journal plié, peuvent faire office d’armes. Et si même en France, on arrivait à éradiquer jusqu'au moindre revolver et qu’il y ait une recrudescence de meurtres à la fourchette de table, on continuerait à voir les mêmes débiles mentaux qui demanderaient encore au gouvernement de supprimer les dites fourchettes.
Au lieu de prendre les citoyens pour des demeurés, les autorités feraient mieux de responsabiliser les Français comme le fait le gouvernement Suisse de ses ressortissants, pays ou lequel la détention d’armes de guerre est la plus élevée en proportion des habitants - car la plupart d’entre eux font leur service militaire, service national qui est échelonné sur plusieurs années – et est singulièrement un des pays les plus pacifiques d’Europe.
 
  
Aryens
  
Comme le dit mon camarade Francis BONNET :
« Nous sommes bons Aryens mais prêts à tout ! »
 
Je l’ai aussi entendu avec satisfaction démontrer à certains, que les Iraniens sont issus des peuplades Indo-européennes et, bien que musulmans, ne sont donc pas arabes… mais croyez-moi, c’est du boulot !
 
 
Attentats
 
L’actualité, courant plus vite que mes doigts sur le clavier, m’oblige à inclure cette interprétation alors que je mets la dernière main à ce livre.
 
En effet, un idiot du village ayant rebondit de parti en parti dans la mouvance d’extrême droite*, à trouvé intelligent de tirer sur CHIRAC. On aurait pas fait mieux pour donner de l’importance à ce dernier.
Sarkozy et ses potes, les Renseignements Généraux et Cie. doivent se frotter les mains.
 
Mais la ficelle est tellement grosse que mêmes certains de mes amis de droite comme de gauche, et même ceux qui ne font pas de politique trouvent cela tellement ridicule que cette action en devient pathétique. Tirer à la 22 long rifle sur CHIRAC, c’est comme si on balançait des bananes au pape.
 
Enfin, qu’importe.
Pour les médias, « on a tiré sur le président ». Vous vous rendez compte ! ?
Pour ce qui est du gouvernement, celui-ci a un bon prétexte pour taper sur l’extrême droite - enfin ce qui en reste - ce qui va permettre aux flics d’avoir les coudées franches en matière de répression.
 
Le parti qui sera dissous se reformera, si ce n’est déjà fait, ce qui l’obligera à rechercher un autre nom et un autre logo ( cela fera perdre du temps dans le nettoyage des 22 LR : y sont forts les flics ! ).
 
César a été tué par son fils, Henri IV par Ravaillac, les nazis avaient l’incendiaire du reichstag ; il y a de ces petits faits-divers qui font les grands tournants de l’histoire.
CHIRAC, lui, ne mérite sûrement pas qu’il soit tué. A petit président, petit assassin en culottes courtes, sûrement manipulé, pour un petit attentat certainement falsifié.
Mais bon, on a que les assassins que l’on mérite hein.
MITTERRAND ( dont on s’est aperçu après sa mort qu’il avait baisé tout le monde, surtout ses amis… mais bon, pour bien « baiser » quelqu’un c’est mieux d’avoir des sentiments non ? ) a commencé sa carrière avec un faux attentat dans les jardins de l’observatoire, et CHIRAC termine la sienne sur un attentat bidon.
N’ayant pas la stature d’un MITTERRAND, et n’ayant laissé à la postérité aucune réalisation architecturale, il faudra attendre un autre événement plus sérieux pour éviter à CHIRAC l’oubli dans les poubelles de l’histoire.
 
* Le fait que le « terroriste » dont j’ai déjà oublié le nom et qui a envoyé une lettre d’excuses à CHIRAC aie été au GUD, au PNFE, au MNR, à Unité Radicale, et je ne sais où encore, ne peut signifier que deux choses : ou cela relève d’un manque évident de personnalité ( c’est un euphémisme pour dire que c’est un abruti ), ou il est fliqué. Dans les deux cas de figure c’est pain béni pour les RG.
 
*   *   *
 
Le clivage droite/gauche ne veut déjà presque rien dire, tant les uns et les autres sombrent dans le système économique actuel de mondialisation. Le futur combat sera-t-il entre mondialistes et anti-mondialistes déclarés, ou sera-t-il le fait de milliers de kamikazes « indépendants » ( exemple DURN ) contre des masses abruties et désarmées par le vide de la pensée et de l’entendement des structures politiques actuelles, qui préfèrent faire croire au peuple que ces suicidaires « ne sont que des fous ». Formule simpliste, mais qui fonctionne à font sur les personnes qui préfèrent s’en remettre aux décisions du gouvernement quel qu’il soit sous prétexte qu’ils ont voté, et qu’ils ont rempli leur devoir de citoyens.
Ne pas réfléchir (1) leur permet de s’en laver les mains, et de ne pas vouloir un jour se rendre compte eux-mêmes que s’ils ont des cons au pouvoir, c’est parcequ’eux-mêmes ont voté comme des cons :
« Oh on a voté pour des messieurs… s’ils sont au pouvoir, c’est qu’ils savent ce qu’ils font ! » 
Non. S’ils sont au pouvoir c’est par ce qu’ils vous ont fait croire qu’ils pouvaient faire quelque chose. Toute la fumisterie de la démocratie est là !
 
Il est hélas ( ? ) à parier ( ou à espérer ? ) que les injustices de plus en plus avérées, les clivages sociaux qui s’agrandissent, conduisant parfois au découragement de militants, de citoyens, d’un tas de gens qui ne pourront que s’exprimer individuellement que dans ce genre d’actes sacrificiels, se développera de plus en plus.
Je ne parle pas du guignol qui a essayé ( ? ! ) (2) de tirer sur CHIRAC, mais de types désespérés comme Richard DURN dont, sinon l’affaire, mais surtout ses motivations, ont été passées sous silence. Combien sont ils de Richard DURN en sommeil, que nous croisons dans nos vies de tous les jours, à l’exemple planétaire des kamikazes des tours américaines ?
 
 
(1) ce sont les mêmes qui disent :
« c’est vrai pasque je l’ai vu à la télé » ou « c’est vrai pasque je l’ai lu dans le journal ».
quelle misère !
 
(2) petit aparté :
celui qui a tiré sur CHIRAC étant à Unité Radicale, on supprime ce parti. Celui ( DURN ) qui a tiré et tué une dizaine de conseillers municipaux était militant des verts et militant aux droits de l’homme ; on a pas pour autant supprimé ces deux organisations. En fait, on a sanctionné l’incapacité du tireur à se servir d’une arme… Ah, là là ! On va encore dire que je fais du mauvais esprit…
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires