Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 21:05
 
Le feu crépite dans l'âtre
où les bûches se consument joyeusement.
Autour de la cheminée et dans la pièce,
les branches de gui pendent à côté des couronnes de houx
qui ont été ornées de rubans rouges.
Les camarades devisent par petits groupes,
débattent sur la situation du monde.
La tour de yul a été dressée sur la table
et une bougie en éclaire l'intérieur ;
au milieu de la nuit, elle sera placée au-dessus
symbolisant en cela le retour de la vie.
D'autres bougies allumées,
l'une rouge pour les amis absents,
mais par le coeur présents,
les autres bleue et verte,
pour nos amis à venir et ceux disparus ;
au plus profond de l'hiver,
c'est le soleil qui renaît
à travers la lumière
de ces bougies allumées.
Au fil de la soirée, je regarde ces visages ;
nous n'avons pas tous les mêmes idées,
mais nos sens battent au rythme de l'amitié,
au rythme de cette tradition païenne
perdurant à travers les âges.
Et quand l'on se remémore les combats passés,
le souvenir de nos camarades disparus flotte à nos cotés,
dans nos coeurs, dans nos tripes, et dans nos pensées ;
car la nuit où est plongée le monde dans lequel nous vivons,
ne peut que nous donner l'espoir d'un nouveau soleil à venir.
Et l'on fait ripaille en hommage à Dionysos, dieu de la fête et du vin,
les carnets de chants circulant de main en main.
Les mets les plus variés ornent la table
embaumant de leur fumet la grande salle ;
ici, du saumon, de l'oie ; plus loin, du porc et du sanglier
disposés entre les bouteilles de bière et de vin.
Le cheval à huit pattes d'Odin, Sleipnir,
parcourra les douze nuits sacrées à venir,
prolongement de ce lendemain de solstice.
De part le monde, il y a de cela des années,
d'autres personnes réunies en pareille harmonie
autour d'une même table, en une semblable nuit,
festoyaient la veille ou je suis né.
 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires