Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 02:55

*

*

 SI VIS PACEM CRYOGENUM
*
**
2010. C’est une pièce immense, aux larges baies vitrées. Aux murs, des tableaux des plus grands peintres du siècle passé, avec en prime question mobilier, le dernier cri en design contemporain. Devant le bureau du médecin en blouse blanche et cravate, l’homme engoncé dans le fauteuil semble petit. Nerveusement, il tourne et retourne entre ses mains une casquette de base-ball.
*
« Qu'est ce que la cryoconservation ?
* 
- C’est la conservation du corps entier, tête ou cerveau, de personnes récemment déclarées mortes légalement, dans l'espoir d'une réactivation future, donc une renaissance de l'organisme. Le mot est dérivé de cryogénie, de la science physique des très basses températures. Le stockage à long terme utilise l'immersion dans l'azote liquide
*
- Et comment cela se passera-t-il ?
*
- Et bien à votre mort, nous pouvons soit conserver un échantillon de votre ADN, cette conservation est à température de la pièce dans une fiole en verre. La garde de la fiole est entreprise par la SASC, la Société d’Assistance et de Sauvegarde des Corps. Cela pour 1500 Euros, le stockage d'un échantillon. Nous avons aussi la formule du corps entier, pour100 000 Euros, ou de 45 000 Euros pour uniquement la tête. Cette dernière option est la plus réclamée par nos clients. Mais cela n'inclut pas les coûts de prélèvement, transport et autres.
*
Nos prestations comprennent la perfusion par accès fémoral, ainsi que la préparation intégrale de diverses parties du corps, ou du corps entier. Nous avons un matériel très perfectionné, avec médecins, et perfusionistes, etc…
Nous avons par ailleurs un contrat avec la SASC. Ils sont les plus compétents pour toutes les interventions nécessaires qui concourent à la préservation de nos clients pour les conservations du corps entier. Ceux-ci sont titulaires d’un forfait pour le stockage à long terme.
*
- Et qu’est-ce que je devient à mon réveil ?
*
- Eh bien voilà ! il est indéniable que d’ici là, les avances en technologies, en médecine, et dans des tas de domaines, permettront de prolonger la vie. Si vous êtes malade, nous vous soignerons. Devenir Immortel monsieur, n’est-ce pas le désir de beaucoup d’êtres humains ? Hé bien c’est à présent à votre portée. Le premier versement se fait à la signature. Signez ici ! »
*
*             *             *
*
2837. L’homme se réveille. Enfin, sa tête se réveille. Il est affublé de sa casquette qu’il porte à l’envers. Des tas de fils sortent d’une boite en verre sur laquelle sa tête est installée. Il a l’air étonné.
Il entend une voix derrière lui.
*
« Hé, le 45867 se réveille ».
*
Deux hommes s’approchent et prennent son pouls, inspectent quelques graphiques. Il se trouvent dans une petite pièce à l’air délabrée.
*
« Il est à vous ! »
*
Devant lui, un bureau vétuste où est assis un homme en uniforme indéterminé. Derrière lui, un poster de Michael Jackson. L’homme a un nez retroussé et déformé. Il ouvre un dossier et le feuillette.
*
« Client 45867. Bonjour Monsieur. Bien, je serai bref. Vous avez souscrit il y a de cela exactement 827 ans un contrat de cryogénisation. A cette occasion, vous avez réglé la somme de 45 000 Euros.
*
- J’avais bien raison d’investir hein ! Apparemment ça a marché alors !
*
- Oui, enfin, non. Il y a quand même un petit problème. Vous vous doutez bien qu’en plus de 8 siècles il y ait eu beaucoup de changements sur terre. Durant les premières 500 années où vous avez souscrit votre contrat, il y eu en tout deux milliards d’adhésions. Devant tant de demandes, c’est là que nos ancêtres ont du arrêter le programme. Pendant ce temps, et au fil des siècles, nous avons eu à faire face à trois épidémies et nous en sommes à notre cinquième guerre mondiale. Il est vrai qu’un tas de découvertes ont été faites, mais nous faisons face actuellement à un problème de surpopulation. La terre compte à présent 17 milliards d’habitants. L’air s’étant raréfié, nos organismes se sont modifiés et nous avons muté comme vous avez pu le constater. Vous comprendrez bien que devant cet état de fait, nous ne puissions malheureusement vous garder parmi nous ; il n’y a plus de place pour vous en ce monde monsieur,… monsieur, heu … 45867 ?
*
- M’enfin, pourquoi m’avoir fait revenir alors ?
*
- Mais la déontologie, monsieur. Dieu merci, il nous en reste encore. Je fais partie d’une commission d’éthique qui tient à informer les clients de l’ancienne société de cryogénie de cet état de fait. Cela fait cinq ans que nous avons commencé à prévenir des gens comme vous, des plus récents aux plus anciens. Sur les deux milliards d’adhésions il n’en reste donc plus qu’environ 45800. Vous voyez, tout à une fin.
Somme toute monsieur, ne vous plaignez pas ; nous sommes bien gentils de nous être occupés de vous jusqu’à ce jour. Nous manquons d’argent pour la maintenance depuis déjà deux siècles. Nous vous avons fait revivre en quelque sorte, par principe, par respect de votre démarche, juste le temps pour vous expliquer qu’il ne faut rien regretter.
*
- M’enfin, mais …
*
- Silence. Nous allons devoir maintenant nous quitter car nous n’avons que quelques minutes à vous consacrer.
Vous m’en voyez désolé mais pour faire simple, et selon une formule consacrée à votre époque, vous nous pompez l’air ».
*
Le militaire fait un geste de la main à son assistant et celui-ci arrache une prise de courant, débranchant la tête qui penche de côté. Puis, il referme le dossier et en prend un autre en maugréant :
*
« Grotesque cette casquette... au suivant ! »
*
*
 

Partager cet article

Repost0

commentaires