Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 15:16

 

En 2002, la justice française refusait d'interdire l'affiche du film « AMEN » de Costa-Gavras qui associait la croix du Christ à la croix gammée.
*
La position du Président du Tribunal de Grande Instance de Paris, Jean-Claude Magendie était la suivante :
« Une lecture ouverte de l'affiche permet d'y découvrir une volonté de briser la croix nazie, symbole du totalitarisme, et de replanter en terre, comme pour la ré-humaniser, la croix que continue de porter toute une communauté … Seule une lecture fermée du message ... peut donner à y voir l'amalgame dénoncé entre la chrétienté et le nazisme ».
Selon le magistrat : « L'affiche ne représente pas une croix catholique prolongée d'une croix gammée ».
*
Elle avait à l’occasion condamné l'Agrif à verser 1 000 euros au réalisateur Costa-Gavras et au concepteur de l'affiche, Oliviero Toscani.
Enfin, « concepteur », c’est vite dit. Plutôt récupérateur au vu de l’affiche publiée en 1939 suite à l’invasion de la Pologne par l’Allemagne et la Russie.
*

( Journaux de guerre N° 2.  éditions HACHETTE )

*
La « justice » Française aurait mieux fait
de condamner TOSCANI pour plagiat.
*

Partager cet article

Repost0

commentaires