Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 15:38

 

Sur Facebook, on trouve toute sorte d’« amis », auxquels je préfère pour la plupart l’appellation de contacts.

La majorité d’entre eux ne sont pas de mes idées, de mon avis, mais cela n’empêche pas d’avoir des centres d’intérêts, ou des coups de cœur communs.

C’est justement l’intérêt de ces échanges.

 

Mais quand on commence une discussion, comme les commentaires sur mon blog, si c’est correct évidemment ( je n’ai jamais à ce jour censuré personne ), il faut assumer ses écrits et les réponses des autres.

C’est cela, le respect et la tolérance.

Sinon, on ne demande pas et on n’accepte pas dans un groupe, la personne qui n’est pas exactement du même avis et qui n’est pas là pour jouer les béni-oui-oui.

Par dérision, en employant le terme nazbrock, j’en ai horrifié et bouleversé certain(e)s l’année dernière. Snif ! Enfin cela leur a surtout donné prétexte à ne plus répondre à certains commentaires, faute d’arguments.

  facebook sachez faire la difference

C’est pourquoi, suite à l’article reproduit ci-dessous sur la « nouvelle victoire des nationalistes radicaux » du blog de Terre & Peuple de Poitou-Charentes, comme certains ont oublié de poster certaines réponses, je vais le faire à leur place.

*

Grèce : nouvelle victoire des nationalistes radicaux

 

Il y a un mois environ, les nationalistes radicaux grecs du mouvement Aube dorée avaient surpris tout le monde et déclenché un séisme politique en atteignant les 7 % aux élections législatives, enterrant au passage le parti patriotique.
Depuis, le mouvement a bien sûr été victime d’une intense campagne de propagande médiatique : vieux dossiers sortis des placards, insinuations en tout genre, incidents montés en épingle (porte-parole du mouvement ripostant énergiquement à deux députés communistes à la télévision, président expliquant que la Shoah est une foutaise, journalistes obligés de se mettre au garde-à-vous devant lui), etc.

 

Aucune coalition de gouvernement ne sortant du parlement, de nouvelles élections législatives ont été organisées avant hier. Tous les journaleux et sondeurs expliquaient que le parti nationaliste allait s’effondrer, les électeurs s’étant suffisamment défoulés la première fois, ou s’étant fait berner mais ayant depuis découvert l’horrible vérité sur l’Aube dorée…

 

Que nenni : le mouvement nationaliste a réitéré son score de 7% (contre 0,3 % en 2009 !), obtenant 18 députés.

Une stratégie de radicalité, de fermeté, de force et d’action sociale qui porte ses fruits.

 

« Le vote d’aujourd’hui prouve que le mouvement nationaliste est enraciné », a déclaré le chef du mouvement Nikolaos Mihaloliakos dans une allocution télévisée. « Aube dorée représente la Grèce du futur. »

« J’adresse mes plus sincères condoléances à tous ceux qui ont tenté non seulement de réduire la base d’Aube dorée mais aussi de l’empêcher d’entrer au parlement: mesdames, messieurs, vous avez perdu. Vous comme les intérêts que vous représentez , a-t-il poursuivi, le combat contre vous continue, le combat contre la désinformation du peuple grec continue. »

 

ndlr : on ne trouve pas ces infos n'importe où. Au contraire, c'est même le grand silence qui règne sur le sujet, tout le monde parle des autres composantes, beaucoup plus "correctes", du nouveau gouvernement grec, mais Aube dorée, après avoir fait les Unes haineuses des médias à la botte, semble ne plus exister pour ceux qui veulent nous imposer leur manière de penser. A croire que de ne plus parler d'un fait quelconque le fait disparaitre. Erreur ! le combat continue !

 

Publié par Louis Lebrac à l'adresse 11:30

 *    *    *

Ma réponse :

 

« Depuis, le mouvement a bien sûr été victime d’une intense campagne de propagande médiatique : vieux dossiers sortis des placards, insinuations en tout genre, incidents montés en épingle (porte-parole du mouvement ripostant énergiquement à deux députés communistes à la télévision, président expliquant que la Shoah est une foutaise, journalistes obligés de se mettre au garde-à-vous devant lui), etc. »

  

Pauvres chéris. Faut dire qu’ils cherchent aussi. Avec un gros beauf en tant que chef et un député qui se chie dans son froc, ça n’arrange pas les choses.

 

Et en tant de crise, il n’est pas difficile de trouver 7 % de crèvent la faim. Pour une bonne raison … où étaient-ils quand ils avaient à bouffer ? De tous ces connards, combien avaient voté socialiste ? Ils n’en avaient rien à foutre alors, de l’aube dorée.

 

Dans le même genre de contexte, Hitler en avril 32 avait 36,8 % de voix aux élections. Tout le monde sait que je ne peux pas l’encaisser, mais cela faisait plus sérieux que le prolo de l’aube dorée.

 

A l’époque, le drapeau à croix gammée taché par le sang d’Ulrich Graf lors du putsch de Munich, avait plus de gueule que le pantalon taché de merde d’Ilías Kasidiáris qui tabasse une femme avant de prendre la fuite.

* * *
 Réponse 22 heures après sur le blog de terreetpeuplepoitou :
 

Louis Lebrac22 juin 2012 12:00

 

On peut évidemment raisonner de cette manière ... on peut aussi se demander, comme les 7% grecs, où étaient les 36,8% d'allemands avant 1932; tout comme où étaient les 17,9 % de Frontistes avant les dernières présidentielles; tout comme encore on peut se demander, en France, si le peuple réagira enfin quand il aura le dos au mur c.a.d. crèveront de faim (comme les grecs, et comme certains de notre mouvance le prévoient), ou s'il ne réagira tout simplement pas (comme beaucoup le pensent...) et se laisseront crever...

Dans un autre ordre d'idées, on peut se dire que s'il n'y a pas de figure héroïque attachée à un Drapeau du Sang chez les Grecs, c'est peut-être tout simplement une question d'opportunité ... et si je ne comprends pâs le Grec, et donc ne peux avoir aucune idée de ce que pouvaient bien se dire Illias Kasidiaris et ses deux opposantes avant qu'il ne leur foute sur la gueule, il faut bien dire que chacun d'entre nous, élégance ou pas, a rêvé au moins une fois de voir telle ou telle pouf politicarde s'en prendre une à travers la figure ... au même titre que tel ou tel pouf masculin d'ailleurs car la quête de la parité et de l'égalité passe aussi chez les femmes par la connerie et la violence ... tout comme chez les hommes...

Quant à l'allusion au "pantalon taché de merde", je ne comprends pas trop à quoi elle correspond mais elle me rappelle désagréablement cette vieille blague franchouillarde sur les pantalons marron des uniformes militaires italiens : sur le marron, les taches de merde, ça ne se voit pas et comme , n'est-ce pas, c'est bien connu, les soldats italiens sont davantage réputés pour présenter leur derrière (dans leur fuite) que leur poitrine au feu des combats ...

* * *
 

Ma réponse quelques heures après …

 

Qu'importe ce qu'ils se disaient. Si un responsable politique n'arrive pas à avoir assez de sang-froid, et est assez lâche pour se barrer c'est grave.

  

« élégance ou pas, a rêvé au moins une fois de voir telle ou telle pouf politicarde s'en prendre une à travers la figure » 

 

C’est vrai que certains peuvent s’abaisser au rang de Joe Starr. Tabasser une femme ou quelqu’un de plus faible, ça, c’est de la grandeur. Si certains ont des velléités de baston, il y a des endroits ou ils peuvent pratiquer le Free-fight ; il est vrai qu’ils ne tomberaient peut-être pas sur une fille.

 

"Quant à l'allusion au "pantalon taché de merde", je ne comprends pas trop à quoi elle correspond mais elle me rappelle désagréablement cette vieille blague franchouillarde sur les pantalons marron des uniformes militaires italiens : sur le marron, les taches de merde, ça ne se voit pas et comme , n'est-ce pas, c'est bien connu, les soldats italiens sont davantage réputés pour présenter leur derrière (dans leur fuite) que leur poitrine au feu des combats ..."

 

Tu as très bien compris l’allusion et si tu en es encore là dans les considérations sur les soldats fascistes italiens, alors il y a encore du boulot. Cela étonnait Gabriele ADINOLFI il y a une vingtaine d’années que les franchouillards aient encore cette vision de l’Italie.

 

Mais il est vrai que de la part des français qui ont perdu toutes leurs guerres ( sauf l’Algérie ), et qui ont eu besoin des américains pour sauver leurs meubles, et des tirailleurs sénégalais et des harkis pour défendre leur sol, on ne peut attendre grand-chose en matière d’histoire, si ce n’est que … des histoires « drôles ».

* * *

Résultat :

 

Commentaire non publié, et « ami » disparu de facebook. MDR. Surtout quand l’article finit par une NDLR qui se termine justement par :

« … A croire que de ne plus parler d'un fait quelconque le fait disparaitre. Erreur ! le combat continue ! »  

Hé bien oui les gars ; mais justement, il faut montrer l'exemple. C'est pourquoi malgré que vous-mêmes refusez les commentaires, je continue mon combat en continuant d’agir et de parler.

En fait, courageux mais pas téméraires les gars de Terre & Peuple ... du moins ceux de Poitou-Charentes.  

J’espère que ceux d’autres régions sont plus à la hauteur et à l’image des espoirs de Jean MABIRE quand il écrivait :

 

« J'estime davantage les libres penseurs que les conformistes, les aventuriers que les pantouflards, les anarchistes que les dévots, les instinctifs que les intellectuels, les enracinés que les cosmopolites, les enthousiastes que les sceptiques, les écrivains populaires que les auteurs hermétiques, mais j'aime autant les romantiques que les classiques et les révolutionnaires que les conservateurs. » 

 

Je ne sais pas si Louis Lebrac parle au nom de tous les adhérents de Terre et Peuple, mais il est vrai qu’il est plus facile de trouver un pantouflard en … charentaises, dans la région qui les fabrique 

« L’intolérance et la haine prospèrent dans

l'ignorance, la stupidité et le faux nationalisme »

                                  Albert-Ena Caron

  3 singes

*

Partager cet article

Repost 0
Published by HAGUEN - dans Infos FRANCE
commenter cet article

commentaires