Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 17:20
tocsin 1  tocsin 2

Louis Lahougue retraité de la marine et ancien maire de la commune de Vaudreville, accompagné de sa femme ( les Balkany du coin ? ) ont fêté joyeusement, dans la bonne humeur, le centenaire du début de la guerre 14-18, en sonnant allègrement le tocsin.

 

Heureux comme les Lahougue qui ( au hasard de l'article ) fêtent aussi la libération de la Normandie où, presque 70 ans après, on commence aujourd'hui à reconnaître "officiellement" les 50 000 civils Normands, victimes du débarquement "allié".

 

Heureuse donc de commémorer le début d'une des plus grandes boucheries de l'histoire, madame Lahougue, petite cloche sous une grande cloche, se délecte, comme une petite folle de se balancer joyeusement, afin de sonner le centenaire de ce qui sera un des plus grands désastres de notre continent européen.

 

Heureux comme les Lahougue qui fêtent avec bonheur le début d'une guerre qui, dans son sillage de mort, aura vu plus de 15 pays engagés, près de 70 millions de combattants dont 17 millions mourront ou seront portés disparus, et 20 millions seront blessés.

 

Cette "première guerre mondiale" - appelée "der des ders" par de dangereux incompétents en matière de nature humaine - , que nous appelons première guerre civile européenne, sera marquée par la disparition d'1 % de la population de notre continent : massacres de populations civiles, prisonniers déportés, exécutés, déserteurs ou mutins fusillés, destructions des habitations, des fermes, des villes, séquelles physiques et morales sur les populations, orphelins, animaux morts au combats, etc.

 

Pendant celle-ci, nous auront vu aussi les prémices de la création d’un état juif en Palestine, qui encore de nos jours pourrit le quotidien de millions d'humains à travers le monde.

Après celle-ci, se concrétiseront les rancunes. Non seulement de l'Allemagne avec les clauses honteuses du traité de Versailles ( réparations financières, pressions économiques et territoriales ), qui mèneront entre-autres à l'avènement du nazisme, mais aussi de l'Italie pourtant alliée à la France mais dont cette dernière ne respectera pas ses engagements ( comme d'habitude ) envers ce pays ami.

 

Comme Thérèse Lahougue le dit dans l'article du samedi 2 août de la Presse de la Manche : "Ce serait électrifié, on aurait pas autant rigolé !"

 

En effet, il n'y avait pas assez d'argent à Vaudreville pour automatiser les cloches. Pas de problème. Mais ce serait bien que la nouvelle élue se préoccupe de voir s'il y a assez d'argent pour investir dans un toboggan et un bac à sable. Ne serait-ce que pour occuper certain(e)s de ses concitoyen(e)s à jouer à des jeux de leur niveau car vraiment, il y a des cordes qui se perdent.

 

Il y a eu avant, pendant, et après les deux périodes de guerre, entre 1911 et 1946, soit en 35 ans à Vaudreville, une variation de la population qui passe de 123 à 93 habitants. Morts aux différentes guerres (?), de maladie (?), de vieillesse (?), d'accidents (?), ou partis à la ville (?).

Il est vrai qu'avec 79 habitants ( recensement Insee 2011 ), les distractions doivent êtres limitées à Vaudreville, mais ... est-ce une raison ?

 

"Le monument aux morts de la commune de Gentioux dans la Creuse, est constitué d'un enfant le poing tendu vers l'inscription « Maudite soit la guerre », symbolisant la douleur et la révolte après la perte d'un père lors de la Première Guerre mondiale." Je ne sais pas s'ils le font, mais s'ils sonnent le tocsin dans cette commune, je ne pense pas que cela les amuse.

 

Au fait, il y a un monument aux morts à Vaudreville ?


Partager cet article

Repost0

commentaires