Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 21:52

 

Rendez-vous compte.

Si en France dès qu’il y avait le moindre début de guérilla urbaine, des manifestations régionalistes ou le soulèvement d’une communauté, un groupe de citoyens se rendait dans n’importe quel pays en se déclarant « Conseil national de transition » et demanderait des frappes aériennes ciblées afin de lutter contre la répression de Sarkozy, on trouverait cela dément comme scénario ? Mais ce sera possible dorénavant car c’est bien ce qui s’est passé pour la Libye.  

Il aura suffit d’une rébellion – manipulée ou pas – dont les aspirations quand bien même ( peut-être ) légitimes, et une dizaine de jours, pour qu’un groupe soit reconnu officiellement par la France comme le seul « représentant légitime du peuple libyen », et que le gouvernement prévoie déjà d’envoyer un ambassadeur à Benghazi. Et voilà que du jour au lendemain, les affaires internes de ce pays font l’objet d’une intervention qui serait normalement qualifiée, par n’importe quels démocrates censés qui sont paraît-il légion en France, d’ingérence dans la politique d’un pays. Du calme les gars ! On se croirait presque revenus en Afghanistan lors de l’invasion du pays par les troupes soviétiques, « intervention demandée » par les responsables du parti communiste afghan, en 1979.

La devise d’un de mes camarades est : « laisse faire le temps, ta maitresse et ton roi ». Mais Sarkozy n’a jamais de temps, sans doute plus de maitresse et se prend pour le roi.

Et que je vais faire ceci, et que je vais libérer celle là, et que vous allez voir ce que vous allez voir. Ah bravo! De l’affaire Cassez, à la pré-ex-guerre guerre de Libye en passant par l’affaire de Karachi et autres guignolades, la France ne passe pas un mois sans motif d’être ridiculisée de par le monde. Il était alors temps de trouver quelque chose pour redorer le blason de notre petit chefaillon.

 

  amazones de kadhafi 1

amazones de kadhafi 2

En Lybie, il y a pas encore deux semaines, quand les troupes de Mouammar Kadhafi étaient à 1 000 kms de Benghazi, tout le monde accordait comme acquis qu’il leur serait, non seulement impossible de reprendre le territoire, mais que le mouvement de rébellion allait s’étendre à toute la Libye.

A Benghazi, c’était la liesse ; Kadhafi était caricaturé, cloué au pilori.

Les rebelles n’avaient plus besoin de personne. C’était plié.

   
c'est ma guerre retouché  

Kadhafi le méchant, le sanguinaire, le diable qui allait tomber devant les libérateurs était retranché, fini.

*

Dans la même période, s’abattant comme la petite vérole sur le bas clergé, SARKOZY prenait une mauvaise initiative de plus, sans consulter qui que ce soit, en prônant l’envoi d’avions afin de procéder à des frappes aériennes.

*

On allait lâcher les chiens. La communauté internationale allait sonner l’hallali. Tout le monde allait participer à la curée.

Paroles paroles paroles … et Kadhafi rigole. Et le monde rigole et s’offusque. Et comme tous les projets, paroles, initiatives, celle-ci a fait long feu. Car contre toute attente, là, en quelques jours, revirement de situation : les troupes de Kadhafi reprennent non seulement du terrain, mais ne sont plus qu’à 160 kms de Benghazi.

Et en une semaine dans les médias, le méchant Kadhafi est redevenu … le guide, le dirigeant Mouammar Kadhafi. Ses troupes de mercenaires sont redevenues les forces gouvernementales, les forces de Kadhafi, l’armée libyenne. Et dans le même temps, les libérateurs prêts à fondre sur Tripoli, sont devenus des insurgés en déroute se repliant sur les derniers bastions de l’insurrection, et l’intervention militaire internationale … une baudruche dégonflée.

Alors il trépigne notre petit chose ; il montre ses petits poings. C’est inadmissible. Alors il se met à nouveau à menacer et lance son va-tout. Il faut que la communauté internationale suive notre nouveau petit va-t-en-guerre.    media xl 4044136
Et ça marche. Les Etats-Unis n’attendant une fois de plus qu’un prétexte, suivent, et certains pays comme l’Angleterre, l’autre caniche des américains, emboitent le pas. Sarko jubile. Ah il en a fait des moulinets le microbe. Ah il allait l’avoir sa revanche, le petit complexé. Il allait voir ce qu’il allait voir Mouammar. Le petit neuilléen allait lui faire payer de s’être fait prendre pour un con par l’homme du désert en 2007.
sarko bac a sable  

Il allait lui faire rendre gorge pour son outrecuidance à venir camper dans l’enceinte du palais Marigny. Il allait lui faire payer de lui avoir « envoyé » Cécilia pour faire libérer les infirmières bulgares.

( Pas sûr que dans le futur, Carla puisse suffire pour se faire pardonner d’avoir jappé trop tôt ^^ ).

Selon Saïf al-Islam, l’occident se serait laissé abuser par un « gros malentendu ». Hélas non Saïf ; l’occident s’est laissé abuser par un petit refoulé. On s’est embourbés en Afghanistan et en Irak, et, une fois de plus pour le pétrole et le gaz ; cette fois en Libye.

Pourquoi avoir voulu un temps aider le pouvoir tunisien contre son peuple et avoir fait un revirement à 180° une semaine après ? Par intérêts financiers.

Pourquoi n’a-t-on pas levé le petit doigt quand les manifestants chiites se sont fait massacrer par le pouvoir sunnite ? Par intérêts financiers.

   sarkozy afghanistan

Pourquoi faire en Libye ce que l’on n’a pas fait à Bahreïn ? Toujours par intérêts financiers. Ce sont, avec la vengeance de Sarkozy, les seuls enjeux de ce nouveau conflit. Rien à foutre des droits de l’homme quand il s’agit de fric. Et c’est pour cela que l’on fait entrer la France en guerre contre un pays laïc, la Libye, et qu' on laisse faire des pays ou prédomine la religion comme les pays du golfe persique, berceau de Ben Laden. Une fois de plus on fait de la lèche aux émirats du golfe, et aux américains. Quid du Yémen ?

Nicolas Sarkozy cercueil cour des Invalides    defiles soldats paris
 Qui sera le prochain ? …    … et combien encore !

Prônant le concept du « tout aérien » qui a démontré son inefficacité à travers l’histoire, que cela soit au Vietnam, en Afghanistan, ou en Serbie sans faire plier les peuples, les avions français ont tiré sur des troupes et des civils au sol.

  rue de l abattoir

Ils n’ont plus aux yeux de beaucoup le statut de soldats, mais de mercenaires. Ils ont perdu toute fierté en servant la politique de l’excité élyséen de service. Et encore. Il est des mercenaires qui se battent pour un idéal.

 

 

« La parole qui, trop souvent, n’est qu’un mot

pour l’homme de haute politique,

devient un fait terrible pour l’homme d’armes ;

et ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie,

l’autre l’écrit sur la poussière, avec son sang »

                                                                          

                              Alfred de VIGNY

Car les soldats français qui vont se battre contre la Libye ne se battent pas pour la France et les droits de l’homme, mais sont devenus les larbins d’un dangereux irresponsable qui se venge d’avoir été pris pour un imbécile.
révolution arabe france  

Mais voilà ; les français qui ont voté pour le système, reconnaissent donc comme légitime un complexé aux talonnettes qui les a fait entrer en guerre. Ceux-ci, et les français partis « se battre » en Libye seront responsables des futurs attentats qui pourraient frapper nos concitoyens ; Kadhafi ayant évoqué de possibles représailles.

Et on n’est apparemment pas prêts pour faire face à une menace car François Fillon, le chef du gouvernement a déclaré que : « les services de renseignement étaient mobilisés pour évaluer les moyens dont disposent ceux qui ont proféré des menaces contre les intérêts français ».

Le problème, c’est que les attentats sont généralement de nature aveugle, et toucheront aussi les innocents qui n’ont pas voulu cautionner la politique irresponsable des dirigeants de notre démo-crassie.

Alors le sang de tous les citoyens qui périront dans un attentat ne rejaillira ni sur les auteurs, ni sur les commanditaires de ces attentats, mais retombera sur nos dirigeants et leurs comparses qui prônent une telle politique suicidaire.

Laissez la Libye à ses querelles internes. Quand écouterez-vous ce que Kadhafi vous a dit et redit : il n’est pas président ! Il est le leader le la révolution libyenne. Révolution, peuple, tribus, familles ; ça vous parle ? Non, vous avez oublié. Arrêtez de cogiter avec vos représentations occidentales. Sa légitimité, il la doit à la révolution de 1969 qu’il a conduite sans effusion de sang, à l’instauration de la Jamahiriya, au rôle social de l’état qui permet un taux de croissance supérieur que partout ailleurs, le pays étant le plus développé d’Afrique. La Libye avance ; c’est ça qui vous emmerde ? Vous avez envie que la guerre s’éternise comme en Irak ou en Afghanistan, pour déboucher sur les mêmes désastres ?

La seule issue favorable de ce conflit, serait un statu quo. Une issue dont l’artisan pourrait être Saïf Al-Islam qui était partisan de faire évoluer le régime par l’adoption d’une constitution, et avait commencé, depuis quelques années, une ouverture avec les tribus islamistes.

  Saif Al-Islam Kadhafi

Mais la seule condition nécessaire pour que cela se fasse, serait que les pourparlers se déroulent sans que les occidentaux y mettent leur grain de sel. Et la France en premier.

Alors arrêtes Sarko. A la niche ! Une grande partie de la communauté européenne ne te suit pas. Le peuple ne te suit plus. Tu vois pas que tu nous fatigue ? Bon ; tu veux prendre une dernière initiative ? Allez, une simple celle-là. Une que tu pourrais tenir. Celle de partir. Allez, sois gentil ; vas-t’en ! Et je continuerai à être poli.

Partager cet article

Repost0

commentaires