Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 00:30

Les nazis brûlaient les livres de Brecht, Mann et Freud, car ils étaient dissidents ou juifs. Y sont cons ces nazis ; aujourd’hui, ils auraient brûlé ceux de Woody Allen. Sauf qu’à présent, ce sont les sionistes qui utilisent d’autres modes de censure, et tirent sur l’ambulance de l’histoire. Même combat. Les seules victimes sont la culture et la connaissance.

Cette année, le haut comité chargé d’établir la liste des personnalités célébrées, avait prévu Louis-Ferdinand Céline dans son recueil 2011. C’était sans compter sur notre « blanc comme neige » ministre de la culture Frédéric Mitterrand, aiguillonné par un Serge Klarsfeld président de la FFDJF ( Fils et Filles des Déportés de France ) plus affligeant que jamais. Dans un de ses communiqués, la FFDJF concluait :

«La République doit maintenir ses valeurs: Frédéric Mitterrand doit renoncer à jeter des fleurs sur la mémoire de Céline, comme François Mitterrand a été obligé à ne plus déposer de gerbe sur la tombe de Pétain».

Ce qui est vraiment « gerbant » c’est que la sommation porta ses fruits. En effet, notre ministre de la culture annonçait au cours d’une conférence de presse le 21 janvier « le retrait de Céline de la liste des personnalités dignes d’être commémorées cette année. »

Comme le scandalisé ministre aux accents nonchalants ne fera pas oublier le scandaleux touriste asiatisant, n’en déplaise aux bien-pensants, Céline l’antisémite n’a, pour beaucoup, pas obscurci la magnificence du voyage au bout de la nuit, ni la joyeuse et grinçante ironie d’un château l’autre. Commémoration ou pas.

  CELINE

Si l’on part du principe que l’on ne pourra plus commémorer, à cause de leurs écrits antisémites, racistes, ou antirépublicains, quelques personnages célèbres, alors on ne pourra plus commémorer Albert Schweitzer, Napoléon 1er, Benjamin Franklin, Apollinaire, Voltaire, Daudet,  Gide, Zola, Edmond de Goncourt, Rousseau, Lincoln, etc … etc … ( Voir les écrits politiquement incorrects de Jean Silve De Ventavon aux éditions de L'Æncre ).

Décidèment, quand ils ne savent pas quoi faire, c’est vraiment dans leur rôle de pleureuses que les sionistes sont les meilleurs. Déjà fin 2009, Maître Badache, un des représentant de la Ligue française contre le racisme et l'antisémitisme ordonnait ( je rêve ) à Monsieur Bernard Hoyé, maire sans

censure  

étiquette de Gonneville-sur-mer une petite commune de Normandie, de retirer le portrait du maréchal Pétain qui figurait sur le mur de la salle du conseil national, au milieu des portraits des anciens chefs d'État français. Il y en a vraiment qui ne doutent de rien. Hé ben si ; ça marche quand même : 

Le figaro.fr 26/10/2010

«  La mairie de Gonneville-sur-Mer, dans le Calvados, doit renoncer à exposer un portrait du maréchal Pétain dans sa salle de conseil municipal. exposer un portrait du maréchal Pétain dans sa salle de conseil municipal. Cela est contraire à la «neutralité du service public», a jugé mardi le tribunal administratif de Caen. … En janvier dernier, le maire de Gonneville-sur-Mer expliquait sa décision à l'AFP : «Ce tableau est là depuis des décennies. Pétain apparaît dans une galerie de portraits des chefs de l'Etat français, qu'il soit controversé ou pas, je n'ai pas à prendre partie, contrairement à la Licra qui n'est pas objective». Il avait également fait valoir que c'étaient les conseillers municipaux qui avaient collectivement décidé de conserver le portrait. Or, aucune réunion du conseil municipal n'avait eu lieu, alors que toute réunion doit être publique. »

Et s’ils persistent dans leur refus, la petite commune va peut-être voir débarquer les milices de la LDJ ( Ligue de défense juive ). Ah ben oui ; ça rigole plus en France !

Euh, pour ce qui est du fait que « La République doit maintenir ses valeurs », dans la même période, Pascal Dumay, directeur du Conservatoire de Paris nommé par Frédéric Mitterrand, était pris la main dans le sac – dans la braguette, plutôt – à télécharger des images pédophiles. Qu’en pense monsieur Klarsfeld ? M’est d’avis que le sieur Dumay n’est pas près d’être inscrit un jour sur le recueil des futures commémorations. Quoique … si l’on continue à les laisser faire !

  mitterrand
Non, Mitterrand ne fera pas oublier Mitterrand. Le neveu n’est pas à la hauteur du tonton. Ce dernier avait néanmoins quand même plus de talent. Tonton Mitterrand avait les amis et les ennemis qu’il méritait ( même s’il y a parfois eu inversion après sa mort ). Le neveu n’a décidément que … les amis qu’il mérite.

Partager cet article

Repost0

commentaires