Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 21:26

Les prévisions en besoin de fournitures pour cette année, seraient d’environ 404 euros en moyenne par enfant. 

http://www.france-examen.com/espace-parents-analyses-cout-rentree-17501.html Extrait :

« Les deux organisations rappellent les frais « annexes » qui s’étalent toute l’année et grèvent lourdement le budget familial : transport, cantine scolaire, inscription à une activité sportive, abonnement internet, cours particuliers, etc. » 

L’allocation de rentrée scolaire versée aux familles cette année, se monte à environ 373 euros en moyenne par enfant.

Si cet argent sert bien pour certains à l’éducation de leur enfant, les dérives ne sont pas rares pour beaucoup. L’argent versé est parfois englouti en boissons, fringues, électroménager et autres dépenses qui n’ont rien à voir avec les fournitures scolaires. Et l'argent dépensé en fournitures de marques par les parents d' enfants « logotomisées », passe du simple au quintuple.

Le système est aberrant : l’éducation est obligatoire mais aux frais des parents ou des étudiant(e)s.

Pire. Les étudiant(e)s sont obligés de travailler voire pour certain(e)s de se prostituer pour payer leurs études alors que l’état leur devrait aide et protection.

 

Des publicités de banques fleurissent afin d’inciter les étudiant(e)s à faire des prêts pour pouvoir poursuivre leurs études. Des prêts qu’ils seront des années à rembourser, à l’instar d’un clandestin qui passe des années à la merci d’un réseau mafieux qui l’a fait passer en fraude.

  Mes cheres etudes 

En Amérique : « Chaque seconde qui passe, la dette accumulée par les jeunes Américains pour financer leurs études augmente de 2854 dollars. Au total, ces prêts dépassent les 1000 milliards de dollars. » lefigaro.fr

Si l’état prenait en charge les frais scolaires de A à Z ( livres, ordinateurs, etc. ), de la maternelle à la fac et au-delà, on ferait même faire des économies au contribuable.

Pour cela, il suffirait déjà de prendre exemple sur certains pays anglo-saxons, en imposant d’abord le port de l’uniforme.

Par ailleurs, il faudrait instaurer l’achat en grande quantité et la standardisation des fournitures scolaires.

  photo Luke MacGregor
Faire des acquisitions groupées de 14 millions de crayons à papier, stylos ou cahiers de même type auprès des entreprises françaises, reviendraient moins cher à l’état que des fournitures de « marques » différentes, aux prix prohibitifs.

Cela aurait aussi pour effet d’éviter les jalousies et le racket entre élèves. On éviterait ainsi nombre de cas de délinquance, et les désagréments psychologiques et économiques qui en découlent, et la mentalité s’en trouverait changée.

Mais notre belle république préfère mettre des « policiers référents » dans les enceintes scolaires.

   racket école
Pour ceux qui font une addiction aux marques, ils auront tout le temps de se défouler à l’extérieur si leurs familles ont les moyens où/et la faiblesse de leurs payer des marques fabriquées à l’autre bout du monde par des enfants-esclaves en Asie.   pitbull lacoste

Mais ce genre de démarche n’arrange apparemment pas notre démo-crassie pour qui, comme les ghettos et la pseudo-lutte des classes, fait en sorte qu’il faut diviser pour régner.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires