Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 18:23

Le dimanche 06 mai 2012 vers 09 heures 10, j’ai entendu un bruit de tronçonneuse. Comme cela persistait, j’ai regardé par la fenêtre vers 09 heures 25, et j’ai constaté que des individus étaient en train de tronçonner les arbres de la copropriété.

Me munissant de mon caméscope, je suis descendu pour filmer. A peine avais-je commencé, j’ai été pris à parti par un ouvrier qui me demandait mon identité. Je me suis présenté, et j’ai dit que monsieur Mamouh ( apparemment toujours membre du conseil syndical ) qui était présent et supervisait les travaux, me connaissait.

Le ton à monté car ils ne voulaient pas que je filme, et la situation a dégénéré jusqu’à ce que trois ou quatre personnes m’agressent et me volent mon caméscope. Ayant appelé la police, je suis redescendu en bas pour les attendre. Quelques insultes après, notamment envers ma compagne qui n’était même pas là, les policiers sont arrivés au nombre de 9, en 3 voitures vers dix heures.

Quand ceux-ci sont arrivés, Monsieur Moreno ( anciennement – peut-être encore maintenant – « président-adjoint » du conseil syndical ) en a interpellé un avec qui je parlais, en lui disant : « ne vous adressez pas à lui ». Je m’étonnais alors que celui-ci donne des ordres à la police, quand je vis deux autres policiers serrer la main à certaines personnes présentes. Je me suis dit que question impartialité, c’était mal parti pour moi.   000 1 injustice-15dfb

Et pour cause :

Nom, prénom, adresse, ect ...  « Vous êtes partie prenante dans ce ... ». Je le coupe : « Je suis copropriétaire, et j’ai été président du conseil syndical il y a quelques années, avant que le maire Falco n’en fasse un ghetto en soutenant les islamistes. »

« Monsieur, pourquoi vous êtes descendu pour filmer. Vous auriez du le faire de chez vous. » Je lui rétorque que c’est parce que je suis franc, et je ne suis pas un faux-cul. ( J’ai déjà filmé des agresseurs et ils se barrent en courant ; c’est vrai que parfois pour avoir des visages il vaut mieux prendre du recul comme je l’ai déjà fait. Dans tous les cas de figure, mêmes plaintes déposées, le procureur de Toulon se défile et il n’y a pas de suivi ).

« Monsieur, les travaux sont autorisés le dimanche entre 10 h 00 et 12 heures. » Bon, déjà là, ils étaient en infraction puisqu’ils avaient commencé à 09 h 10, et les travaux ont continué jusqu’à midi 20.

« Monsieur, c’est une décision de l’assemblée générale, et vous avez du être prévenu. » Ben non, manque de pot, les résultats d’assemblée générale ne sont envoyés qu’environ un mois minimum après l’A.G. qui s’est tenue il y a une semaine et demi.

Bon, il dit quand même Monsieur, c’est toujours ça. Ce n’est pas parce qu’on est collabo, qu’on en est pas poli avec les victimes. Maigre consolation pour moi. Après diverses palabres, j’exige que l’on me restitue mon caméscope, ce que la police leur demande de faire. Monsieur Mamouh le sort de sa poche. Je fais constater que la lanière a été arrachée. Réponse du flic « Qu’est-ce qui prouve que ce n’était pas déjà cassé ? ». Le pauvre gars.

Un autre policier me dit que s’il voyait une image de lui sur internet, il s’occuperait de moi. Je lui proposais alors qu’il passe par la voie juridique en espérant que ce ne soit pas des menaces d’ordre privé, car selon eux, on n’a pas le droit de se faire justice soi-même. Pas de réponse.

Je leur envoie alors que « n’importe qui peut passer aujourd’hui ( jour d'élection ), ils sont tranquilles, ils n’auront pas de problèmes ». Une fliquette me dit alors que je pourrais être poursuivi pour outrage. Je lui rétorque « vous voulez dire que si je dis que la police sert le gouvernement, c’est outrageant ? » Pas de réponse.

Je pars en leur disant : « Je ne vous souhaite pas une bonne après-midi, elle est l’est déjà pour vous. »

  000 1 image001

La police partie, j’ai continué de filmer ( ben oui, de ma fenêtre ) les travaux, et certains qui me lançaient des menaces de mort et invectives diverses. La routine quoi.

La population de Pontcarral : La population est composée de : 60% de Marocains, 25% de Tunisiens, 5% d’Algériens, 3% de Français et 2% de gens du voyage (Source : diagnostic de l’ADLI missionnée par la DDASS et l’ACSE, Mars 2008)

Ce qui fait 95%.

Etant Normand et Européen, je ne rentre dans aucun des critères. Donc atypique ; dans les 5% qui restent sans doute.

*

Partager cet article

Repost0

commentaires