Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

23 septembre 2018 7 23 /09 /septembre /2018 20:43

L'astrophysicien Aurélien Barrau a beau être un spécialiste des trous noirs, personnellement, je suis spécialiste des trous du cul. Et ( dieux compris ) ceux qui me connaissent savent combien j'en ai rencontré dans ma vie ! ;-)

 

Il est gentil le pépère, mais pour ce qui est de partir à notre perte, ça, on le sait. Et moi aussi, je n'ai pas peur de la fin du monde. à la différence, c'est que moi je n'en fous; que dis-je ... je l'espère !

Et oui, la planète continuera de tourner sans lui, et sans les merdes d'êtres humains qui la composent. Car l'être humain à la différence des autres animaux, ne mérite pas cette planète.

 

Pour ce qui concerne le dérèglement climatique, NON, son origine anthropique n'est pas actée. Il y a plus de trois milliards d'années que la vie est apparue sur terre. Et depuis des millions d'années, se sont succédés des changement climatiques qui duraient parfois des dizaines de milliers d'années. C'est comme ça; et cela recommence.

 

Pour lui, la fin de l'humanité ne serait pas un détail ? Mais bien sûr que si !

L'être humain est apparu "officiellement" ( oui, j'ai mis des guillemets car j'ai lu Barjavel ) il y a près de 300 000 ans ( trois cent mille ans ) sur terre. Alors tu penses bien qu'en regard des 3 000 000 000 d'années ( trois milliards d'années ), c'est peanuts.

 

Mettre l'écologie en priorité ne sert à rien, si tu "n'éduques" pas l'être humain lui-même. De plus, s'il est vrai que la pollution fait des ravages et que l'on peut y remédier, le fait est que, à-moins qu'il ne veuille contrecarrer la marche du temps ( sauf s'il est Dieu, en ce cas j'aurais deux mots à lui dire ), je ne vois pas ce qu'il pourrait faire contre la nature.

 

"Aucune guerre n'a jusqu'à maintenant tué l'humanité", soit; cependant la nature, avec un peu de chance, s'en chargera. Alors se servir de sa petite mentalité d'humain pour mettre en avant le fait que 7 millions d'espèces animales pourraient disparaître car elles en seraient nos otages et que nous en servirions comme bouclier à la lâcheté de l'être humain, c'est petit. La "diversité du vivant" dont il parle, se renouvellera.

 

Il a peur pour sa gueule, je comprends; mais qu'il ne se serve pas de ça. Se servir de la diversité de cette planète est un gros prétexte au fait que si une espèce ( comme par exemple les chats que j'adore ) serait menacée, c'est minable. D'autres espèces, peut-être d'ailleurs "les mêmes" les remplaceraient. Le principal étant que les humains comme ceux que nous connaissons, ne soient pas remplacés ... la terre a déjà donné.

Je ne parlerai pas du fait qu'il indispose le fondement des mouches en plein vol, mais si la survie de la planète passe pas la destruction de l'humanité, alors là, pas de problème. Du moment que l'être humain n'est pas là pour la pourrir à nouveau, ce ne sera que du bonheur.

 

D'accord pour limiter les dégâts et combattre la pollution, mais il faut arrêter de se la péter en jouant les sauveurs de la planète, car la planète, elle, n'en a rien à foutre. Elle était là avant, elle est là pendant, et elle sera là encore bien après ... la prétention humaine.

 

 

Ajouté le 05 septembre 2019

 

Fin du monde : l'appel d'Aurélien Barrau - C à Vous - 09/05/2019

https://www.youtube.com/watch?v=ckaErodDLnQ&fbclid=IwAR3GzZbPqEsML5okcVIYIgG_W4KXlauE-zHu2Lf0AvVLCnovRy1vww7Fp0c

Voilà une belle émission fourre-tout. Néanmoins celle-ci commençait bien avec, extrait d'une de ses conférences, des propos que n’aurait pas reniés les identitaires ainsi que tous ceux qui prédisent et s’inquiètent du « grand remplacement ».

« … nous aurons entre 200 millions à 1 milliard de réfugies climatiques dans 30 ans. Pas dans 5 siècles ; dans 30 ans. Ce que si tout se passe bien nous allons vivre ( Pardon ? J’ai bien entendu là ? ! ) quand nos enfants seront dans la force de l’âge. Que voulez-vous qu’il se passe ? Ça ne peut pas être autre chose que la guerre. Je veux dire, ce n’est pas ici une sorte de fantasme catastrophiste ; c’est une analyse géostratégique élémentaire. Nous sommes donc en train de décider de léguer à nos enfants un monde en guerre. »

Il est gentil l’Aurélien. S’il dépensait autant d’énergie à apporter des solutions et à se battre contre les véritables responsables de la pollution qu’à palabrer sur le pourquoi du comment va se produire la fin du monde en faisant des références à le deuxième guerre mondiale ( on a frôlé le point Godwin ), ça ferait avancer le Schmilblick.

 

Quand aux journalistes, pour ceux qui ne les connaissent pas, les téléspectateurs ont du être surpris de les entendre découvrir le concept de l’humusation aux Etats-Unis, alors qu’on en parle depuis des années en Europe*. L’Aurélien en question, qui ne connait apparemment pas le concept, préfère gloser ( « j’adorerais me faire dévorer par les vautours » ^^ ) en comparant certaines actions, de blagues et d’anecdotes. 

Quand à mettre en comparaison les morts du sida et ceux de la pollution « […] environ 6 millions de morts […] » ( Ouuups ! Qu'est ce que je vous disais ), alors là, comme disait Jean-Edern Hallier … on remonte aux arbres ! 

Décidément, l’écologie est une chose trop sérieuse pour la laisser aux bobos.

* https://www.humusation.org/

 

 

Partager cet article

Repost0
23 août 2018 4 23 /08 /août /2018 00:11

 

Les cigales chantent le jour, et les grillons chantent la nuit. Je connais la différence, qui pour moi n'en est pas une, car ... tous les deux me prennent la tête. Ceci dit, je suis dans le midi, et c'est comme ça. ça fait partie du tableau; comme le froid en Laponie, la tour Eiffel à Paris, les dealers à Marseille et le genou de Yanick Noah quand il perd un match.

Par contre, dans le règne animal, il n'y en a qu'un seul qui me gêne au plus haut point; c'est l'être humain. Et plus particulièrement, le con. Oui, bon, il parait que l'on est toujours le con de quelqu'un, hein ! Ben, si je le suis de toi, alors arrêtes de me lire.

Bref, le con de base, généralement touriste français - qui se reconnaît surtout à l'étranger -, est bien connu de l'espèce. Et là, je ne parle même pas des cons de la téléréalité genre ch'tis, marseillais et Cie. ( - oui, la connerie s'exporte aussi, en plus de l'apport de nos politiques - ).

En France, ce genre est parfois montré du doigt ( non, pas seulement pendant les élections; mauvaises langues ! ) quand il sévit dans les campagnes, en venant de la ville. Le con en question se plaint de tout : des chants du coq, des cloches des vaches, des clochers d'église, etc.. Et tout cela, plaintes légitimées par l'accord du procureur de la république du coin, lui-même aigri par la vie parce que muté en province ( ben oui hein, y'sont pas tous francs-maçons ).

La dernière vague de touristes, les cons qui faisaient chier jusque là les étrangers hors de France, ont cette année un pouvoir d'achat plus faible, et sont donc restés dans l'hexagone pour faire chier leurs compatriotes ... même les maires. Et dans le cas présent, ils seraient mêmes capables de trouver un connard chef en la personne d'un procureur pour accepter leur plainte contre le bruit des cigales. Si cela arrive, alors on va bientôt voir des touristes en Alsace avec des fusils pour tirer sur des cigognes, et d'autres vouloir fermer les "bouchons" à Lyon. ^^ Misère.

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2018 5 29 /06 /juin /2018 13:46

Il y en a qui pensent encore que les immigrés font le travail que ne veulent pas faire les français. Remettons un peu les choses en place.

Il y a quelques années, lors des vagues d'immigrés favorisées notamment par le regroupement familial de Giscard, les capitalistes en ont profité pour faire baisser les salaires dans des professions comme celles des éboueurs, et dans la construction. Travaux non-seulement pénibles mais ne nécessitant pas de diplômes. La main-d'œuvre immigrée n'était pas regardante ( non seulement du fait de ce qu'ils étaient payés, et de ce qu'ils pouvaient envoyer dans leurs pays d'origine ), et rentrait dans ces critères. Une manne providentielle pour le patronat qui a permis à celui-ci de baisser les salaires.

 

Ce n'est pas qu'au fil des années les français ne VOULAIENT PAS faire de travaux pénibles, mais les salaires étant bien plus bas, les français ne VOULAIENT PLUS travailler à moindre coûts.

Et certains syndicats n'ont pas eu à s'en plaindre car cela leur a permis d'avoir des adhérents. Petits arrangements où tout le monde s'y retrouvait ... sur le dos des travailleurs français.

 

 

Partager cet article

Repost0
16 juin 2018 6 16 /06 /juin /2018 19:46

Petite entorse à mon manque d'attrait du foot ( putaing Gilles, comment tu fais dans l'euphémisme ! ), voici à la demande générale d'une amie belge, l'hymne non-officiel, mais sympa et entraînant des Diables rouges.

 

Exit les sirupeuses paroles de la "chanteuse" Tal qui a fait un essai pathétique ( non transformé, c'était pas du rugby ) de chanson pour l'équipe de fRance ( elle aurait mieux fait de tenter l'eurovision ), exit les franchouillardises paroles officielles de notre hymne-pour-loccasion-qui-fait-rimer-cœur-joueurs-valeurs-couleurs et qui ne nous changent pas du black-blanc-beur ( allez-y Soros et BHL, continuez de ramer ), voici donc un hymne entrainant donc ( oui je sais, je l'ai d'jà dit ! ), de types qui ne se prennent pas au sérieux, et ne tombent pas dans la provocation d'un Damso - le Jean-Claude Van Damme du rap avec la vulgarité en plus -, qui avait été choisi officiellement par l' URBSFA ( Union royale belge des sociétés de football association ). La fédération en question ayant préféré de n'officialiser aucun autre hymne, voici donc "COME ON BELGIUM" celui de #Pepone  #garsouproduction  #fabianlaumont #Touslesamis, qui est très entraînant ! ( ha ha vous l'avez pas vu venir c'ui-là hein ? ! )

 

Partager cet article

Repost0
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 23:38

Le point noir de La Hague était jusque là, pour certains, son usine de retraitement, la "première poubelle nucléaire du monde".

La centrale nucléaire de Flamanville lui a ravi la première place dans l’absurdité et la gabegie financière qui ne cesse de croître.

Mais ce ne serait sans compter le désert médical qui prévaut dans ce coin de Normandie, qui, malgré tout, reste pour moi le plus beau au monde.

 

Dans le peu de médecins en place, certains profitent de la naïveté de leurs patients, des citoyens lambda qui supposent que sous prétexte d'études ceux-ci « Oh, ce sont des gens bien, c’est des docteurs ils savent ce qu’ils font ». Bien sûr qu'ils savent ce qu'ils font. Et c'est pire. Devant la détresse et l'ignorance de leurs clients, les toubibs en question maintiennent ces derniers dans une perpétuelle dépendance.

Et ainsi vont les mentalités du fond de nos campagnes qui se sont arrêtées à la fin du 19ème siècle, au mieux, au début du 20ème. Les « notables » sont encore en place et font « force de loi », à l’instar des petits "Knock" qui pullulent dans nos contrées.

Oh, bien sûr et loin de là, les villes ne sont pas épargnées, car l’on voit souvent des citoyens ou citoyennes se faire charcuter par des charlatans pour se faire réduire quelques rides dans des cliniques en ruines sans que cela ne leur donne la puce à l’oreille sur l’incompétence de leurs chirurgiens.

La différence est que la vie à la campagne est moins au fait de la "modernité" ( manque d’information, isolement, Hanouna et Drucker, zones blanches ).

 

 

Mais l’être humain étant ce qu’il est, que cela soit en campagne comme en ville, le niveau de compréhension ... et/ou d'incompréhension, est le même. Or, la compréhension de l’actualité étant faite tous azimuts et à grande vitesse, le « temps de cerveau disponible » cher à Patrick Le Lay, ancien PDG de TF1, en est réduit.

Heureusement qu'aujourd’hui, la démo-crassie en place est quand même parfois contrée par, sinon le raisonnement, au-moins par un des seuls, donc rares concepts démocratiques que permet la connaissance, j'ai nommé Internet. Car à travers Internet, tout à chacun peut se faire une opinion et au-moins s'informer, et personne ne peut plus dire "je ne savais pas". Fini de faire l'autruche.

 

Loin de moi d’être cynique ou méprisant envers les gens de la campagne que je respecte plus que ceux des villes. Je suis fils de paysans et j’en tire fierté, mais j’ai néanmoins aussi la prétention de vivre à mon époque, et d’en démontrer les tares.

 

Il y a encore quelques années, les employés de la maison de retraite de Beaumont-Hague étaient en grève pour dénoncer les conditions de travail qui se dégradaient, et qui par conséquence, avaient des répercussions directes sur les résidents.

Depuis, les locaux de la maison de retraite ont été réhabilités en logements, et l'EHPAD reconstruit. Je vous laisse, non sans une certaine délectation issue de mon cynisme naturel, prendre connaissance de l'avis du site MDRS ( Maison De Retraite Sélection ) :

 

L’ EHPAD public du CIAS a été totalement reconstruit derrière l’école maternelle Jacques Prévert en septembre 2014. Situé en périphérie ( personnellement, je parlerais plus de mise à l'écart des personnes âgées ) du centre-ville de Beaumont-Hague, il bénéficie néanmoins ( néanmoins définition : Malgré ce qui vient d'être dit ... et l'on revient à l'euphémisme du mot périphérie ^^ ) d’une belle vue sur les collines boisées des environs. ( Ils vont pouvoir choisir le bois de leurs futurs cercueils. Alors, on dit merci qui ? ! )

 

Son bâtiment n’a pas forcement le charme de l’ancien ( ben tiens, pourquoi faire un effort en matière d'architecture hein ) mais il est surement plus aux normes avec le confort de notre époque. Si sa capacité est réduite, ( ah c'est bêta ça ) il dispose néanmoins ( qu'est-ce que je vous disais ;-) ) d’une unité protégée de 10 lits, doté d’un jardin thérapeutique, pour les personnes désorientées, Alzheimer ou apparentées. Les chambres réparties sur deux niveaux, sont toutes individuelles équipées de douche privative, d’un mobilier adapté, de prise téléphone et télévision. Les lieux de vie comme le standing sont assez ordinaire, surtout pour une structure aussi récente. Les résidents peuvent personnaliser et aménager leur chambre avec du mobilier ou des objets personnels.

 

L’équipe de soins est standard avec médecin coordonnateur, infirmières, aides-soignantes, AMP et psy ainsi que des intervenants extérieurs (médecins, pédicures, kinés et podologues). Les activités proposées sont régulières et variées, aussi bien d’ordre manuel, physique, ludique ou intellectuel, (gymnastique douce, promenades, activités de création et décoration, spectacles, chorale, ateliers mémoire, cuisine, célébrations d’anniversaires et d’événements traditionnels…) encadrées par une animatrice aidée du personnel. La restauration est réalisée en liaison froide par la cuisine centrale de la ville.

Si son tarif n’est vraiment pas excessif, le déménagement a cependant engendré une augmentation du coût de séjour important ( Ouuups ! ) qui a provoqué la colère des résidents, comme quoi en France il en faut peu… ( en gros, petits français, fermez vos gueules, vous n'avez pas à vous plaindre ! ).

 

Il est de notoriété publique que les « élus » de la Hague dans les années soixante ayant été roulés dans la farine par les responsables du Commissariat à l'énergie atomique ( CEA ) de l'époque, ces « messieurs de la ville », étaient revenus de la capitale avec encore des étoiles dans les yeux à la vue des petites femmes de Paris et moult repas si arrosés que certains, repus et contents pensaient mordicus à leur retour, que le CEA allait construire dans la Hague … une usine de casseroles.

Anne Lauvergeon, l'ancienne présidente d'Areva a laissé derrière elle un bilan catastrophique; et après avoir fait perdre plus de 10 milliards d'euros à la boite, elle a aussi réussi le tour de force de se barrer avec un parachute doré de 1,8 millions d'euros. Et dire que la direction avec toutes les casseroles ( non, c'est pas les mêmes ) que la boite traîne derrière elle, emmerdait les ouvriers du site de la Hague il y a encore quelques mois, pour gratter sur leurs paies et récupérer trois sous espagnols ... On rêve là ! 

 

Quand l'on voit les saloperies de ce genre, on ne peut que constater que cette catégorie du patronat n'a plus de retenue ! Si toutefois quelqu'un avait eu un jour l'idée de développer l'aide médicale et les besoins essentiels au développement humain des communes, mais non; les personnes âgées sont reléguées à l'écart.

 

Quelques milliards d'euros, ça en ferait des EHPAD et des cabinets médicaux en plus. Même, allez cadeau, avec des médecins compétents. Si si, ça existe !

Mais bon; tout ce qui compte, c’est que toutes les petites communes ont eu chacune leur salle des fêtes, pas vrai ? Oui hein, à défaut d’usine de casseroles … l’honneur est sauf !

Sur une population d'environ 12 000 habitants que compte la Hague, il n’y a aucune agence de location de voitures. Il faut faire 30 bornes et se rendre à Cherbourg pour louer un véhicule.

Et s’il n’y avait que les transports … le problème est que le désert gagne aussi du terrain en matière de santé. La population vieillit, et pour voir un ORL, un Ophtalmo, et autres spécialistes, il faut faire plus de 20 kilomètres.

 

Les techniques chirurgicales de la boite crânienne comme la trépanation étaient pratiquées il y a 1 000 ans de cela au Pérou. Et de nos jours, j’ai l’impression que nous en sommes encore parfois à l’époque de l’inquisition où l’église ne voulait pas reconnaitre les progrès scientifiques.

Dans l’absolu, si certains médecins généralistes avaient un tant soit peu d’humilité, au-moins une once d’honnêteté, ils orienteraient leurs patients vers un spécialiste, quand ils ne savent pas de quoi il retourne.

Pensez donc. Ils ont trouvé ( évidemment nous sommes en Normandie, ça aide ) de belles vaches à lait en la personne de leurs patients.

 

Et ils vous sortent sans honte bue que si telle ou telle personne ne peut-être hospitalisée, étant vieille, il est normal que cela se passe comme ça. Ben voyons, pourquoi pas.

 

 

Mais par contre, ils se gardent bien de ne plus les « suivre ». Ben oui mon con, tant que les personnes sont encore en vie mêmes malades, et qu’elles peuvent payer régulièrement, pourquoi les soigner pour ce qu'elles ont vraiment hein ? Pour eux, tant qu'il y a de la vie, y'a du pèze à se faire. Tout est bon dans les cochons de payants !

 

Quand on tombe sur des charlatans, en l'occurrence un médecin de Beaumont-Hague et un cardiologue de Cherbourg qui décèlent et confirment une hydrocéphalie à pression normale chez quelqu'un, et que l'on s'entend dire qu'il n'est pas possible de faire une dérivation, que c'est inopérable, on se pose des questions.

 

D'autant plus qu'après consultation prise auprès de la Professeure Emery au CHU de Caen, responsable du service de neurochirurgie, il s'avère qu'il n'est même pas question d'une quelconque hydrocéphalie.

 

Haguais, quoique vous en pensiez, si vous avez des doutes sur des symptômes qui persistent, je ne saurais que vous recommander d'aller consulter au CHU de Caen. Cela vous évitera beaucoup d'inquiétude, et vous aurez devant vous des médecins compétents.

Car le petit médecin généraliste de mes deux n’a pas le pouvoir d’un évêque du moyen-âge qui combattait les païens; le petit toubib de campagne, qui ne veut pas que ses décisions soient contestées, n’est qu’un simple trou du cul qui s’acharne à garder sa clientèle juste pour des considérations pécuniaires, malgré le devenir médical de ses patients; point barre.

 

 

Allez bonhomme; soigne les bronchites, les corps aux pieds, prends la tension, prescrit des médicaments, mais quand il s'agit de symptômes qui ont l'air plus sérieux, oriente tes patients vers des spécialistes compétents. Par pitié, aie un peu d’humilité et/ou un peu moins d’avarice quand tu as des patients que tu dois soigner.

Si tu ne sais pas ce qu’il en est, mets ton ego de côté et laisse donc tes confrères s’en occuper; ce n’est pas honteux. C’est même parfois une marque de grandeur que d’avoir un peu de réserve.

 

 

Les « Knock » ne sont pas morts … méfiez-vous braves gens; il y en a au-moins un qui sévit dans la Hague !

 

Partager cet article

Repost0
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 20:40

Gérard Collomb, le sinistré de l'intérieur, a annoncé qu'une nouvelle tentative d'assassinat a été déjouée et que deux terroristes égyptiens qui étaient frères. avaient été arrêtés. Bon, non seulement on apprenait quelques heures après, que déjà ils n'étaient pas frères, mais de plus, que l'un des deux était déjà libéré.

Quand je vous dits qu'il n'est plus étanche le Gégé.

Pour ce qui est du "terroriste" qui a été mis en examen, on ne connait ni le nom, ni à quoi il ressemble. Oui j'ai mis des guillemets, car au point où on en est, ce qu'il avait en sa possession n'est peut-être que "la boite du petit chimiste". L'enquête ne fait que commencer. 

 

Les attentats de ces dernières années ont fait plus de 200 morts et près de 900 blessés. On connaît le nom des personnes décédées et des assassins, mais pour ce qui est des blessés et des familles de victimes, on ne connait que les réactions de celles qui sont politiquement correctes. Et les réactions indignées qui sont visibles, ce sont uniquement celles des associations de victimes mettant en cause les dysfonctionnements du gouvernement et le manque d'intérêt des responsables politiques envers les victimes.

La seule réaction indignée qui ne soit pas "politiquement correcte" est celle de Patrick Jardin.

Ce dernier est censuré sur tous les plateaux de télévision par les bien-pensants de journalopes.

 

 

Apparemment en fRance, seuls les terroristes qui ont réussi leur attentats ont les honneurs des meRdias et la reconnaissance des autorités. Les auteurs du Bataclan, ceux de Nice et autres, sont connus. Mais qu'en est-il des autres ?

Gérard Collomb a annoncé 32 attaques terroristes déjouées en 2 ans ! C'est sûr que question chiffres, les gouvernants n'en sont pas avares :

- 4457 perquisitions administratives

- 625 armes à feu ont été saisies dont 78 sont considérées comme des armes de guerre ( kalachnikovs, fusils d'assaut, lance-roquettes )

- 6 bombonnes de gaz et 3 bouteilles de gasoil

- 998 enquêtes judiciaires

- 646 gardes à vue

- 5 000 fichés "S"

- 752 individus ont été assignés à leur domicile

- 19 lieux de culte fermés en deux ans

 

 

 

Oui, bon; alors ? Une fois cela dit, ça ne donne pas grand chose. C'est gratuit. Ben, continue Gégé ... dits-nous qui ? Comment ? Pourquoi ? Tu dois bien avoir des noms, des dates, des fait précis ? On veut bien te croire sur parole ( non, pas moi ), mais si on avait des précisions, tu crois pas que ça ferait plus sérieux ? On va pas jouer les Bourdin, mais quand même !

On a eu un état d'urgence renouvelé ... six fois en deux ans. La populace aimerait savoir pourquoi. Depuis Sarko, Cazeneuve et autres, vous nous sortez les mêmes conneries, les mêmes excuses, les mêmes mensonges, les mêmes pleurnicheries.

Dans l'actualité, il y a plus de prénoms que de noms qui filtrent sans que l'on sache s'il y a eu un suivi ou pas :

( Sources lefigaro.fr )

 

"... Un rapport présente au moins une dizaine d'attentats déjouée depuis un an.

Rédigé par le député Sébastien Pietrasanta, le dossier fournit le détail d'une dizaine d'attentats déjoués en France en un an. Si certains étaient déjà connus du public, d'autres en revanche sont dévoilés pour la première fois. Ainsi les 15 et 16 décembre 2015, la DGSI a arrêté Rodrigue D. et Karim K., deux terroristes qui «projetaient de s'attaquer à des militaires et des policiers orléanais». Le document évoque également l'arrestation, à Fontenay-sous-Bois (94), de Salim et Ahmed M., deux frères «velléitaires pour le djihad syrien» qui voulaient s'en prendre à des «militaires, des policiers et/ou des juifs»."

 

*          *          *          *          *

 

Ce coup de filet a lieu huit jours avant que la DGSI interpelle Reda Kriket à Boulogne-Billancourt et découvre à Argenteuil une «cache» remplie d'armes de guerre et d'explosifs susceptible de perpétrer une attaque au nom de Daech. Les 15 et 16 décembre dernier, la DGSI arrêtait Rodrigue D. et Karim K., deux terroristes en puissance qui «projetaient de s'attaquer à des militaires et des policiers orléanais». Le rapport dévoile que «tout en minimisant son implication dans ce projet», Karim K. a «reconnu vouloir assassiner le préfet du Loiret et s'attaquer à une centrale nucléaire». Avant de préciser que «les deux mis en cause ont confirmé le rôle d'Anthony D., djihadiste français de l'EI évoluant en Syrie depuis fin 2014, comme soutien financier».

 

*          *          *          *          *

 

"Préparant une attaque «imminente», Reda Kriket, franco-algérien de 40 ans est arrêté et mis en examen. Il était en possession de trois bouteilles d'eau oxygénée, d'acétone, de 105 g de TATP (un explosif artisanal), de six fioles de glycérine acide, ainsi que de nombreuses armes. Des cartons remplis de billes d'acier, d'un «détonateur à seringue rempli de poudre avec alimentation électrique prêt à l'emploi» et de têtes de guirlandes électriques découpées pouvant servir de détonateur sont également retrouvés dans l'appartement loué par Reda Kriket sous une fausse identité." ( Alias ... Pinocchio ? ^ ^ )

 

*          *          *          *          *

 

"Interpellé lors d'une perquisition administrative, Issa Khassiev se préparait à commettre un attentat prochainement. Deux vidéos sont retrouvées à son domicile: l'une menaçant des policiers, une seconde où il prête allégeance à l'EI. Un drapeau de Daech est également découvert. Il est mis en examen le 18 décembre et placé en détention provisoire."

 

*          *          *          *          *

 

"Trois personnes sont soupçonnées d'avoir projeté de s'attaquer en janvier 2016 à un militaire sur ce site de formation de l'armée de Terre aux techniques de combat en zone urbaine.

L'un des suspects y serait lui-même passé. Le fort Béar, situé sur une colline entre Collioure et Port-Vendre, devait être le lieu d'un projet d'attentat déjoué cette semaine par les forces de l'ordre. D'après les informations d'iTélé et de l'AFP, deux jeunes de 17 et 19 ans ainsi qu'«un ancien militaire réformé de la Marine nationale» de 23 ans projetaient d'y kidnapper un militaire gradé pour ensuite le décapiter. Ils souhaitaient filmer la scène à l'aide d'une GoPro en vue de diffuser plus tard les images. Les trois suspects, toujours en garde-à-vue dans les locaux de la DGSI, envisageaient de passer à l'acte en janvier 2016, premier anniversaire de l'attaque contre Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher. Un mineur de 16 ans, également placé en garde à vue, a lui été relaché."

 

*          *          *          *          *

 

"Les enquêteurs tentent d'identifier le djihadiste de Daech qui aurait poussé Hakim Marnissi à passer à l'acte. Il s'agirait d'un Français, Mustapha Mojeddem.

Un attentat visant une fois encore des soldats français a été déjoué à Toulon. Le 29 octobre, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a interpellé Hakim Marnissi, un Français de 25 ans, alors qu'il venait de tenter de se procurer des armes pour attaquer la base navale de la ville afin d'assassiner des militaires de la marine nationale.

[...]

Selon l'enquête, Hakim, natif de Toulon, était dans les radars de la DGSI depuis l'été 2014, lorsqu'il a commencé à poster sur Facebook de véhéments messages de soutien aux combattants volontaires engagés dans les zones de combat syro-irakiennes sous la bannière de Daech."

[...]

Désireux de passer lui aussi à l'action, Hakim Marnissi, sans antécédents judiciaires, a songé dans un premier temps à acheter une arme à feu, peut-être de type kalachnikov, avant de renoncer à ce projet faute de disposer de relais dans le milieu délinquant local."

 

"faute de disposer de relais dans le milieu délinquant local" ?

Wouah ! à Toulon ? ! En voilà un qui ne trouverait pas de sable dans le désert !

 

*          *          *          *          *

 

Et toi qui me lis, si t'es terroriste coco, ben t'as intérêt à ne pas rater ton coup; sinon tu resteras dans l'anonymat comme un gros blaireau !

Je te vois déjà désolé de cet état de fait, mais rassures-toi, comme tu es anonyme et que tu pourras quand même être sans doute libéré pour différentes raisons : laxisme d'un juge, clémence de jurés, vice de procédure ou interné comme fou ( paraît que vous l'êtes presque tous ces dernières années ), et libéré sur décision d'un responsable d'hôpital psychiatre, tu pourras alors côtoyer des citoyens lambda que les autorités n'auront pas cru bon d'avertir de ta dangerosité.

 

Ah ça y est; je te vois enfin sourire aux futures perspectives qui s'annoncent pour ce qui est de ton avenir dans notre belle démo-crassie.

 

 

C'est quand même malheureux, mais si je n'ai pas rassuré la populace, j'aurai néanmoins illuminé la journée de quelques terroristes. ^ ^

Ben oui hein; je ne fais pas les lois et en tant que citoyen, je n'ai pas le droit de me faire justice, alors autant se la jouer cynique en attendant son tour.

C'est tout de même mieux que jouer les pleureuses franchouillardes.

Au suivant !

 

Partager cet article

Repost0
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 21:20

Quand je vous dits que le pays nage en pleine schizophrénie.

C'est le tollé général dans les meRdias suite à "l'affaire" de l'opération anti-migrants de "Génération Identitaire". étonnant de voir, de la part des pseudo-défenseurs de la démo-crassie, le manque de jugement et de respect envers les citoyens qui veulent simplement faire respecter la loi.

 

Pour rappel, voici la définition du civisme prise sur le site gouvernemental http://www.vie-publique.fr, concernant la découverte des institutions :

"Le civisme : il consiste, à titre individuel, à respecter et à faire respecter les lois et les règles en vigueur, mais aussi à avoir conscience de ses devoirs envers la société. De façon plus générale, le civisme est lié à un comportement actif du citoyen dans la vie quotidienne et publique. C’est agir pour que l’intérêt général l’emporte sur les intérêts particuliers."

Ce n'est pas en touts points ce que cette association a fait ?

Le comble, c'est que les entreprises SAF HELICOPTERES et HELI-MAX se disent victimes je cite : "d'une escroquerie venant d'une association malsaine dénommée "Génération Identitaire"."

WOUAH ! Ah oui, rien que ça ? ! Quels faux-culs. Non seulement ce sont des clients qui se sont présentés avec leurs identités et adresses, mais à qui ils ont donné leur accord pour poser, sur leurs propres hélicoptères, le logo de l'association "Defend Europe" ( Si le logo n'est pas assez explicite, alors c'est qu'ils ne seraient même pas capables d'acheter du Port-Salut en magasin ^^ ).

 

 

Non seulement ils ne réagissent qu'une fois payés, mais dans leur communiqué d'indignation ils précisent : "Sachez que nous n'acquiesçons et n'adhérons pas du tout à ces mouvements extrémistes là....!!!!" Ah bon ? Pas ceux-là ? ! Ah bravo; cela sous-entend qu'ils pourraient cautionner ... d'autres mouvements extrémistes ? !

On ne peut que constater une fois de plus, que les actions menées pacifiquement par des associations dites "d'extrême-droite" sont vilipendées, traitées d'extrémistes, etc., ne coûtent rien au contribuable à l'inverse des dégradations commises par l'extrême-gauche, qui, ne serait-ce qu'à l'université de Tolbiac, s'élèvent à plusieurs centaines de milliers d'euros.

 Sans armes, sans haine et sans violence ;-), l'association "Génération Identitaire" a démontré à l'état que selon la formule consacrée : "Là où il y a une volonté, il y a un chemin". Même le sénile Gérard Collomb a compris qu'il fallait intervenir :

"Gérard Collomb a annoncé l'envoi ce dimanche soir de renforts de police et de gendarmerie « importants » pour « s'assurer du respect absolu du contrôle des frontières » dans les Hautes-Alpes, théâtre ce week-end d'actions menées par des activistes d'ultra droite et d'autres pro-migrants." ( cf. ouest-france.fr )"

C'est bien papy; mais c'est quand même malheureux de te dire quand et comment faire ton boulot. Et à l'instar de Notre-Dame-des-Landes, je n'ose penser au nombre de forces de l'ordre qu'il va falloir que tu envoies. Comme tu ne t'en sors pas avec une centaine de zadistes, je ne sais pas où tu vas trouver les forces de l'ordre pour contenir ce qui arrive en fRance. Encore une couille à gérer dans le même genre, et il ne te restera plus qu'à à faire appel à l'armée.

 

Les partis dits "d'extrême-droite", auront bien faire montre de sang-froid et de retenue dans quelque action que ce soit, on ne peut que constater que le système ne leur pardonnera jamais d'avoir survécu à la deuxième guerre civile européenne.

Et les protégés du système auront beau gueuler "no pasaran" avec 96 ans de retard, ils sont à l'image des punks qui gueulent "no future" depuis des années sans se rendre compte pour certains, qu'ils se sont déjà fait bouffer par la société de consommation.

Encore d'actualité, le monologue de Fabio Testi dans le film Nada de Claude Chabrol ( 1974 ). Le groupe terroriste a été décimé, et un des kidnappeurs rescapé enregistre un message :

"J'ai fait erreur. Le terrorisme étatique, le terrorisme gauchiste, quoique leurs mobiles soient incomparables sont ... sont les deux mâchoires du même piège à cons.

Évidemment l'état n'aime pas le terrorisme; mais il le préfère encore à la révolution.

Quand chacun a reconnu en rêve la nécessité de détruire l'état, l'état rêve à la destruction de tous. Et puisqu'il doit finir, il rêve de la fin de tout.

C'est pourquoi le desesperado assassin devient un modèle de comportement socialement consommable.

 

Entre la révolution et la mort, l'état a choisi. Et il espère que tous feront le même choix. C'est le piège qui est tendu aux révoltés. Et je suis ... et je suis tombé dedans; et je ne suis pas le seul ... et ça m'emmerde bien.

La critique du terrorisme n'est pas la condamnation de la guerre civile. Une bonne guerre civile vaut mieux qu'une paix pourrie.

Ceci constitue la première et la dernière contribution théorique de Buenaventura Diaz à sa propre histoire."

 

 

L'extrême-droite et nous autres fascistes sont, non seulement déjà passés, mais nous sommes encore là; ... n'en déplaise au système.

Et il faut éviter de céder à la provocation de ceux qui veulent nous abattre.

 

Partager cet article

Repost0
3 avril 2018 2 03 /04 /avril /2018 10:28

 

 

Partager cet article

Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 02:09

Partager cet article

Repost0
29 mars 2018 4 29 /03 /mars /2018 18:55

Il y a 26 ans, quand à l'école les mots "antisionisme" et "antisémitisme" ont été expliqués aux élèves, le petit Emmanuel était absent; sans doute en train de se faire ( prémonition ? ) "serrer la main au président" par Brigitte.

 

En effet, l'expression roumaine A da mâna cu presedintele signifie, en bon français, "se faire dégorger le poireau". Ah ben oui hein, la langue française à beau être riche, ça fait plus clean en Roumain.

 

 

C'est à cause de cette escapade pédophilique que nous autres, antisionistes de tous poils, nous nous faisons à présent traiter d'antisémites. Comme quoi, il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Brigitte ne lui a pas appris ça ?

 

Partager cet article

Repost0
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 13:06

à Notre dame des landes, il y avait quelque 150 à 400 personnes résident en permanence sur ce site, selon le rapport d'experts remis au gouvernement au mois de décembre. Parmi eux "un noyau dur d'une cinquantaine d'individus radicaux et violents", estime encore le rapport.

Il a fallu 500 CRS pour évacuer le site de Notre dame des landes.

 

Il y a près de 20 000 personnes radicalisées en France. Selon le CNAPR ( Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation ), la manière dont on compte le nombre de personnes radicalisées dans ce fichier varie entre 11 000 ( les actifs ) et 20 000 ( la totalité des personnes référencées ).

Suivant la même logique que Notre dame des landes, et ne prenant que chez les radicalisés "actifs", allez, 10 000 ( j'arrondis en dessous; cadeau ), ils faudrait - et dans le cas où ils seraient confinés dans une même zone - 100 000 agents forces de la loi pour les évacuer. La France ne compte que 10.000 CRS sur le terrain.

Maintenant, prenez les 10 000 radicalisés actifs, disséminez-les dans toute la France à l'image de Radouane Lakdim qui a fait 4 morts et quinze blessés, faites le compte des victimes, et du nombre de CRS, armée, etc. qu'il faudrait pour en venir à bout.

 

Vous avez trois heures ... 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 18:00

Partager cet article

Repost0