Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 05:38
 
 
« Nous ne sommes ni de droite, ni de gauche... droite et gauche, ce sont des expressions de parlementaires... »
« On demande à un fasciste : es-tu républicain, royaliste, bonapartiste ?
Le fasciste répond : « Je suis mécanicien, ou tailleur, ou cultivateur. »
 
Georges VALOIS
( Créateur du « Faisceau » - premier parti fasciste français - en 1923.
Décédé en 1942 au camp de concentration de BERGEN-BELSEN. )

 

 

« Il n’existe plus une race pure, même pas la juive. Mais justement c’est d’heureux mélanges que surgissent souvent la force et la beauté d’une nation… Je ne croirai pas que l’on puisse prouver, biologiquement prouver, qu’une race soit pure ou moins pure.
… L’orgueil national n’a pas besoin en fait des délires de la race. L’antisémitisme n’existe pas en Italie. »
 
Benito MUSSOLINI

 

 

« ... La guérilla urbaine a pour but de détruire le mythe de l’omniprésence et de l’invulnérabilité du système. La guérilla urbaine, c’est la lutte anti-impérialisme offensive : on fait partie, ou du problème, ou de la solution. Entre les deux, il n’y a rien. »
 
Ulrike Marie MEINHOF
« Concept de la guérilla urbaine »

 

 

« Qui pourra vous chanter si ce n’est votre frère d’armes, votre frère de sang. »
 
Léopold Sédar SENGHOR

 

 

« Quiconque rêve d’une liberté sans limites et sans frein porte en soi le germe du fascisme, même s’il crie son antifascisme à tue-tête. »
 
Maurice SCHUMANN
Homme politique et historien français - Compagnon de la libération -
Extrait d’Angoisse et certitude
 
 
 
Ces écrits seront pour certains une source d’amusement et de réflexions.
 
Ils sont destinés, pour d’autres, à servir de pièces à conviction
le soir du grand soir, afin de simplifier et de gagner du temps
dans le déroulement de mon jugement.
 
 
  
à la mémoire de
 
Jean-Christophe SONZOGNI
 
fan de Guy DEBORD,
de Gene VINCENT,
de Julius EVOLA…
… et amoureux de la vie.

 
 
  
 
Tout homme qui est un vrai homme
doit apprendre à rester seul au milieu de tous,
à penser seul pour tous et au besoin contre tous.
 
                                  Romain ROLLAND
 
 
 
 
 
 

 

Nom :

PILARD

Prénom :

Gilles

Né le :

lendemain du solstice d’hiver 1958

Nationalité :

Normand d’Europe

 Signe astrologique :

Capricorme

Profession :

Ecrivain maudit, travaillant accessoirement dans une administration

Appartenance politique :

PFN : Parti des Forces Nouvelles

( transformé en IRE : Initiative Région Europe )

- Passage à NR : Nouvelle Résistance -

Caractéristiques
idéologiques :

Nationalisme Révolutionnaire Européen

- Europe des régions -

Ethnodifférencialisme

Néo-fascisme

Néo-paganisme

Modèles historiques :

Le fascisme de l’époque Mussolinienne
La république de Mustafa KEMAL dit Atatürk
Le Péronisme en Argentine sous Evita Peron
La Libye actuelle

         Tendance : Pro …

Palestinien

Tendance : Anti …

Nazisme

Sionisme

Capitalisme

Communisme

Qualités :

Franc. Modeste. Etc…

Défauts :

Franc. Laisse trop souvent de la moutarde sur le bord de l’assiette

Caractéristique :

Créateur du cocktail « Che Guevara » :

                              ¤ un soupçon de liqueur de café

                              ¤ 1/3 de tequila

                              ¤ 2/3 de jus de tomate

 
                                     
          
 
 
 
 
 
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 01:30

A

Américains
   
« Si les Américains n’étaient pas venus… » combien de fois n’ai-je pas entendu cette complainte. Alors si on va par-là… « Si des Français comme Lafayette n’avait pas été les aider pour accéder à l’indépendance, ils n’existeraient pas non plus en tant que tels, alors ! » et « si ma tante en avait… » Ce n’est pas parce que quelqu’un nous aide un jour, que l’on doit lui être redevable pour le restant de sa vie( surtout s’il le fait comme les Américains par intérêt )et particulièrement si c’est le dernier des salauds.
Justement, qui peut dire ou nous en serions ? L’Europe ( la nôtre hein ! ) serait sûrement déjà édifiée depuis des lustres. Certains pensent que nous serions sous le joug de la culture allemande. Belle affaire : elle est au moins Européenne. A présent en tout cas, nous sommes sous la domination de l’inculture américaine qui broie l’histoire des hommes, et des idées et nous les renvoie sous forme de steak haché, de coca-cola et de MichaëlJaksonisation des esprits. Le danger de mondialisation que nous autres dénonçons depuis plus de trente années prend aujourd’hui forme. Ce libéralisme a même contaminé, des anciens « fachos » comme messieurs MADELIN et LONGUET à ceux du M.S.I. ( Mouvement Social Italien ), en passant à présent par certains Nationaux révolutionnaires français… enfin, qui se prétendaient tels.
 
 
Amitié
 
Un des sentiments les plus forts et les plus importants avec les liens familiaux. En amitié on ne se doit rien, on a rien à attendre de l’autre… on le vit. C’est une question de feeling ; l’amitié se goûte comme autant de moments de joie qui se renouvellent à chaque fois.
 
 
Amour
  
à écrire avec un grand A
( comme Passion avec un grand P ).
Il est dommage que dans la langue française, comme le faisait remarquer René BARJAVEL dans « la nuit des temps », que l’on aie pas assez de mots pour différencier l’amour des personnes, des objets.
 
 
Ane
  
( voir à BARDOT )
 
 
Animaux
 
Dans l’absolu, l’espèce humaine a moins de droit de cité sur terre que les animaux, car ceux-ci ne menacent pas la nature comme le fait l’être humain.
Pour moi, la vie d’un seul de mes chats vaut bien plus que celles de dix salauds comme Bernard Tapie ; ceci pour vous mettre dans l’ambiance.
 
Les droits des animaux devraient être calqués sur les « droits de l’homme » ( puisque ceux-ci existent ), ce qui permettrait de procéder aux recherches ( sur les maladies, les produits de beauté, etc. ) qui touchent les humains sur les humains eux-mêmes. Logique non ? D’ailleurs la compatibilité étant la même, les dites recherches aboutiraient plus vite.
 
 
Anticonformisme
  
A fond ! comme…
 
- Jean-Pierre MOCKY
- Jean-Edern HALLIER
 
 
Architectes
 
- Albert SPEER
- Ieoh Ming PEI
- Jean NOUVEL
- Riccardo BOFFIL
 
 
Armes
  
Il suffit qu’il y ait un meurtre par-ci, un massacre par-là, pour que certains se mettent à pousser des cris d’orfraie contre la détention d’armes, comme si le danger venait des particuliers qui en détenaient de façon légale. Il est bien évident que les mafieux qui se servent d’armes pour leurs délits, ne vont pas les déclarer à la préfecture. Alors le fait de supprimer les armes aux honnêtes gens est une aberration.
Le danger vient de l’être humain, pas de l’objet. Une fourchette, un journal plié, peuvent faire office d’armes. Et si même en France, on arrivait à éradiquer jusqu'au moindre revolver et qu’il y ait une recrudescence de meurtres à la fourchette de table, on continuerait à voir les mêmes débiles mentaux qui demanderaient encore au gouvernement de supprimer les dites fourchettes.
Au lieu de prendre les citoyens pour des demeurés, les autorités feraient mieux de responsabiliser les Français comme le fait le gouvernement Suisse de ses ressortissants, pays ou lequel la détention d’armes de guerre est la plus élevée en proportion des habitants - car la plupart d’entre eux font leur service militaire, service national qui est échelonné sur plusieurs années – et est singulièrement un des pays les plus pacifiques d’Europe.
 
  
Aryens
  
Comme le dit mon camarade Francis BONNET :
« Nous sommes bons Aryens mais prêts à tout ! »
 
Je l’ai aussi entendu avec satisfaction démontrer à certains, que les Iraniens sont issus des peuplades Indo-européennes et, bien que musulmans, ne sont donc pas arabes… mais croyez-moi, c’est du boulot !
 
 
Attentats
 
L’actualité, courant plus vite que mes doigts sur le clavier, m’oblige à inclure cette interprétation alors que je mets la dernière main à ce livre.
 
En effet, un idiot du village ayant rebondit de parti en parti dans la mouvance d’extrême droite*, à trouvé intelligent de tirer sur CHIRAC. On aurait pas fait mieux pour donner de l’importance à ce dernier.
Sarkozy et ses potes, les Renseignements Généraux et Cie. doivent se frotter les mains.
 
Mais la ficelle est tellement grosse que mêmes certains de mes amis de droite comme de gauche, et même ceux qui ne font pas de politique trouvent cela tellement ridicule que cette action en devient pathétique. Tirer à la 22 long rifle sur CHIRAC, c’est comme si on balançait des bananes au pape.
 
Enfin, qu’importe.
Pour les médias, « on a tiré sur le président ». Vous vous rendez compte ! ?
Pour ce qui est du gouvernement, celui-ci a un bon prétexte pour taper sur l’extrême droite - enfin ce qui en reste - ce qui va permettre aux flics d’avoir les coudées franches en matière de répression.
 
Le parti qui sera dissous se reformera, si ce n’est déjà fait, ce qui l’obligera à rechercher un autre nom et un autre logo ( cela fera perdre du temps dans le nettoyage des 22 LR : y sont forts les flics ! ).
 
César a été tué par son fils, Henri IV par Ravaillac, les nazis avaient l’incendiaire du reichstag ; il y a de ces petits faits-divers qui font les grands tournants de l’histoire.
CHIRAC, lui, ne mérite sûrement pas qu’il soit tué. A petit président, petit assassin en culottes courtes, sûrement manipulé, pour un petit attentat certainement falsifié.
Mais bon, on a que les assassins que l’on mérite hein.
MITTERRAND ( dont on s’est aperçu après sa mort qu’il avait baisé tout le monde, surtout ses amis… mais bon, pour bien « baiser » quelqu’un c’est mieux d’avoir des sentiments non ? ) a commencé sa carrière avec un faux attentat dans les jardins de l’observatoire, et CHIRAC termine la sienne sur un attentat bidon.
N’ayant pas la stature d’un MITTERRAND, et n’ayant laissé à la postérité aucune réalisation architecturale, il faudra attendre un autre événement plus sérieux pour éviter à CHIRAC l’oubli dans les poubelles de l’histoire.
 
* Le fait que le « terroriste » dont j’ai déjà oublié le nom et qui a envoyé une lettre d’excuses à CHIRAC aie été au GUD, au PNFE, au MNR, à Unité Radicale, et je ne sais où encore, ne peut signifier que deux choses : ou cela relève d’un manque évident de personnalité ( c’est un euphémisme pour dire que c’est un abruti ), ou il est fliqué. Dans les deux cas de figure c’est pain béni pour les RG.
 
*   *   *
 
Le clivage droite/gauche ne veut déjà presque rien dire, tant les uns et les autres sombrent dans le système économique actuel de mondialisation. Le futur combat sera-t-il entre mondialistes et anti-mondialistes déclarés, ou sera-t-il le fait de milliers de kamikazes « indépendants » ( exemple DURN ) contre des masses abruties et désarmées par le vide de la pensée et de l’entendement des structures politiques actuelles, qui préfèrent faire croire au peuple que ces suicidaires « ne sont que des fous ». Formule simpliste, mais qui fonctionne à font sur les personnes qui préfèrent s’en remettre aux décisions du gouvernement quel qu’il soit sous prétexte qu’ils ont voté, et qu’ils ont rempli leur devoir de citoyens.
Ne pas réfléchir (1) leur permet de s’en laver les mains, et de ne pas vouloir un jour se rendre compte eux-mêmes que s’ils ont des cons au pouvoir, c’est parcequ’eux-mêmes ont voté comme des cons :
« Oh on a voté pour des messieurs… s’ils sont au pouvoir, c’est qu’ils savent ce qu’ils font ! » 
Non. S’ils sont au pouvoir c’est par ce qu’ils vous ont fait croire qu’ils pouvaient faire quelque chose. Toute la fumisterie de la démocratie est là !
 
Il est hélas ( ? ) à parier ( ou à espérer ? ) que les injustices de plus en plus avérées, les clivages sociaux qui s’agrandissent, conduisant parfois au découragement de militants, de citoyens, d’un tas de gens qui ne pourront que s’exprimer individuellement que dans ce genre d’actes sacrificiels, se développera de plus en plus.
Je ne parle pas du guignol qui a essayé ( ? ! ) (2) de tirer sur CHIRAC, mais de types désespérés comme Richard DURN dont, sinon l’affaire, mais surtout ses motivations, ont été passées sous silence. Combien sont ils de Richard DURN en sommeil, que nous croisons dans nos vies de tous les jours, à l’exemple planétaire des kamikazes des tours américaines ?
 
 
(1) ce sont les mêmes qui disent :
« c’est vrai pasque je l’ai vu à la télé » ou « c’est vrai pasque je l’ai lu dans le journal ».
quelle misère !
 
(2) petit aparté :
celui qui a tiré sur CHIRAC étant à Unité Radicale, on supprime ce parti. Celui ( DURN ) qui a tiré et tué une dizaine de conseillers municipaux était militant des verts et militant aux droits de l’homme ; on a pas pour autant supprimé ces deux organisations. En fait, on a sanctionné l’incapacité du tireur à se servir d’une arme… Ah, là là ! On va encore dire que je fais du mauvais esprit…
 
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 01:13

B

 
 
Bardot
 
¤ Animal : issu d’un croisement d’un cheval et d’une ânesse.
 
¤ Femme : ancienne actrice défendant depuis quelques années la cause des animaux. Signe particulier, a une préférence pour les ânes castrés... sans doute pour cela qu’elle a épousé un responsable du Front National.
  
 
Bas
 
Un des éléments de séduction de la gent féminine qui, hélas, à tendance à tomber en désuétude depuis quelques années.
Il reste encore heureusement nombre de femmes qui, par envie personnelle et/ou simplement par séduction, continuent d’en porter au grand dam de certaines féministes, et pour le plus grand plaisir de mes semblables ( pas vrai Gu ?! * ) pour qui la classe et la sensualité ne sont pas de vains mots.
 
* c’était un message personnel.
 
  
Bourgeois 
 
Dans les pays « développés », la plupart des gens aujourd’hui ayant leur confort, le concept de bourgeoisie relève plus maintenant d’un état d’être - mental - que d’un état de fait. Je connais des personnes qui auraient été qualifiées de bourgeois au siècle dernier, mais qui sont plus « révolutionnaires » qu’un beauf tout aussi aisé qui fait de la léche à son patron.
Je porte à la connaissance du lecteur, la théorie des mouches d’un de nos camarades :
 
« Mettez des mouches dans un grand bocal, fermez-le et regardez-les tourner jusqu’à l’épuisement et la mort. Voilà résumée la vie d’un bourgeois.
Prenez un autre bocal, mais plus petit celui-là ; placez-le à côté du premier bocal, mettez-y d’autres mouches, et fermez-le. Voilà résumée la vie de ce que l’on appelle les prolétaires.
Le grand bocal est l’objet de la lutte des classes.
Qu’est-ce qui différencie le bourgeois du prolétaire ? Rien, si ce n’est que le second aimerait être à la place du premier. Sinon, même mentalité basée sur l’argent, la prétention, l’égoïsme, même foi dans la matière… »
 
Nous autres fascistes, voulons casser les bocaux ; faire ouvrir les yeux aux uns et aux autres sur leur propre égoïsme et leur hypocrisie, afin qu’ils puissent poser un autre regard sur les autres et sur le monde qui les entoure.
 
  
Bourse
 
Arrêtez ! voilà maintenant que l’on commence à réclamer le soutien de l’état ( traduisez, notre argent ) pour sauver Vivendi. On recommence les conneries du Crédit Lyonnais qui ont coûté au contribuable, cette vache à lait taillable et corvéable à souhait, des milliers de francs par citoyen. Une fois de plus il faudrait porter secours à ces salauds de capitalistes et à ces pourris de petits porteurs qui viennent pleurer quand ils perdent les ronds qu’ils ont spéculé. Je précise que je ne parle pas ici de placements, mais de spéculations.
 
A quand, selon l’expression de mon camarade Michel VINCIGUERRA, la « grande fessée », ce prochain crack boursier à l’échelon mondial tant espéré par nous autres, qui fera disparaître cette forme de matérialisme – cet autre mur de Berlin – et verra renaître d’autres configurations de société basées sur des formes plus pures ?
 
En 1929, il ne faisait pas bon se balader sur les trottoirs, avec tous ces banquiers qui se jetaient par les fenêtres. De nos jours, ils sont tellement plus pourris et ont tellement peu de respect d’eux-mêmes que ce genre de situation a peu de chance de se reproduire à une aussi grande échelle. Hélas.
  
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 01:08

C

 
Capitalisme & Communisme
 
« Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Et le communisme ? c'est le contraire ».
Cette boutade est encore tragiquement d'actualité.
 
Les communistes ont toujours raté leurs révolutions : 150 millions de morts à travers le monde en 70 ans pour en arriver au point où ils en sont aujourd'hui en témoignent. Ils ont volé et déporté les paysans qui avaient survécu à la famine en U.R.S.S. notamment en 1923, et plus tard en Chine sous Mao.
D'ailleurs, le fait d'être à la fois paysan et communiste dans nos pays Européens qui ne sont pas soumis à ce régime me semble tellement aberrant, que je pense que cela relève sinon de la psychiatrie, tout au moins de la stupidité qui frise la niaiserie.
 
Industrialisation à outrance, nomenklatura, exploitation des travailleurs, la dialectique Marxiste n'a rien à envier au capitalisme. Communisme et capitalisme sont les deux têtes d'un monstre bicéphale qui a pour nom matérialisme.
 
Capitalistes et communistes se sont toujours bien entendus sur le dos des travailleurs. Au début des années soixante, la France n'a pas voulu miser sur le développement de la machine outil. Sous la pression des syndicats, notamment marxistes, les patrons ont embauché une main-d'oeuvre étrangère au lieu d'investir dans la machine outil. Car une machine, cela ne prend pas de carte, cela ne fait pas grève, pas intéressant ça, pour les cocos. Mais par ailleurs, une machine, c'est cher, pas intéressant ça, pour les capitalistes.
 
Mais, miracle ! La main d'oeuvre immigrée était là : pas chère, docile, malléable et corvéable à souhait. Alors tout le monde s'est mis d'accord sur leur dos : les patrons faisaient des économies, et les cocos avaient des troupes pour les grèves ; tout le monde était content. Résultat quelques années après : salaires dévalorisés, grèves dans les usines, etc... et un pays paralysé.
 
Pour éviter un tel état de fait, il fallait remplacer l'homme par la machine, taxer les dites machines, et reverser l'argent ainsi gagné au peuple.
 
( voir à Travail )
 
  
Casques bleus
  
Les casques bleus sont envoyés à travers le monde la plupart du temps pour empêcher les armées de se battre. Erreur monumentale !
Selon l'adage qui dit qu'il vaut mieux une bonne guerre qu'une mauvaise paix, les casques bleus en empêchant les armées de se battre entre elles, font alors se retourner celles-ci contre les populations civiles. Les casques bleus sont responsables (1) de par leur inertie du massacre de milliers de civils.
 
Dans les reportages, on montre surtout certains de leurs actes « héroïques », surtout humanitaires, en passant presque toujours sous silence leurs motivations pécuniaires ( primes ), leurs engagements ( pas toujours volontaires ), leurs découragements, leurs écoeurements. (2)
 
On les à envoyés pour rien, pendant des années se faire abattre à travers le monde, notamment à Sarajevo, laissant les populations civiles se faire massacrer sans pouvoir faire quelque chose.
  
(1) Je persiste et signe.
 
(2) Sans parler des actes de barbarie dont certains se sont rendus responsables, notamment quelques paras belges en Somalie.
  
 
Chanteurs 
 
- BJORK
- Edith PIAF
- Patty SMITH
- Jacques BREL
- Elvis PRESLEY
- Gene VINCENT
- Boby LAPOINTE
- Jerry Lee LEWIS
- Jacques HIGELIN
- William SHELLER
- Philippe LEOTARD
- Hubert-Félix THIEFAINE
 
  
Chats
  
Intelligence, sensualité, indépendance, sont les caractéristiques de cet animal à la fois adulé et décrié depuis des siècles.
 
 
Cigares
 
Un des éléments du bien-être surtout s’ils viennent de chez Fidel Castro.
 
 
Cinéma
 
« Le cinéma c’est la vie »; jamais un slogan n’a été si juste. A l’instar de mes préférences littéraires, musicales ou autres contenues dans ce livre ( dont les listes ne sont déjà pas exhaustives ), l’éventail de mes préférences en matière de cinéma est très étendu, allant des réalisateurs comme Leni Riefenstahl à Terry Gilliam en passant par Jean-Pierre Melville et Henri Georges Clouzot, Alfred Hitchcock, Akira Kurosawa ; des acteurs, de Lon chaney à Christopher walken, en passant par Jean Gabin, Daniel AUTEUIL, ou Richard Anconina. Art complet, alliant récits, musique, photographie, acteurs, puisant à la fois dans l’imaginaire ou dans la réalité des hommes, le cinéma est bien à l’image de la vie, des vies, que l’on devrait savourer avec délectation comme on déguste les dialogues de Michel Audiard.
 
 
Colonialisme
 
La colonisation a fait un tort considérable à certains pays d’Europe car elle à été mal pensée et mal conçue.
Il n’est pas étonnant de voir un noir d’Afrique se rebeller envers ses colonisateurs quand il se rend compte avec un miroir qu’il n’a pas la même morphologie que ses pseudo-ancêtres les Gaulois. C’est le jour où il se rend compte de cette différence, que germe en lui un sentiment de nationalisme, qui le conduit légitimement à l’indépendance.
Il est attristant de voir encore certains franchouillards considérer leur pays comme le nombril du monde, de même les pseudo-humanistes qui sont les premiers à se battre pour les droits de l’homme, mais ont méprisé le droit des peuples.
 
Il est absurde de voir comment ont été traités les habitants des colonies françaises, notamment pendant les deux dernières « guerres mondiales ».
La prétention franchouillarde ne connaît pas de bornes. Voilà un pays qui passe son temps à perdre ses guerres et à appeler à la rescousse les autochtones des pays colonisés ( Harkis, tirailleurs Sénégalais, Indochinois ) pour lui venir en aide. Quand je vois certains de ces français qui pensent que la race blanche est supérieure aux autres… je serais à leur place, j’aurais alors honte d’avoir vu mon pays avoir eu besoin des races « dites inférieures » pour l’aider pendant les guerres de 14/18 et de 39/45.
Ce n’est pas pour rien que le coq est l’emblème national ; mais en y regardant bien, je me demande si ce n’est pas un chapon.
 
 
Colt
 
« Dieu a créé les hommes et Samuel COLT les a rendus égaux » ( Proverbe américain).
En France, on a la « loi »; et de la façon dont elle est appliquée, c’est pour ça qu’on est dans la merde.
 
 
Compositeurs
 
- Carl ORFF
- Giuseppe VERDI
- Richard WAGNER
- George GERSHWIN
- Piotr Ilitch TCHAÏKOVSKI
 
 
Concentration
 
( camps de ) :
 
En 1900, 118 000 Européens et 43 000 Noirs ou métis étaient emprisonnés dans les camps de concentration anglais en Afrique du Sud pendant la deuxième guerre des Boers.
20 000 sont morts dans ces camps ( source QUID 98 ) qui étaient sous la responsabilité de… Baden-Powell; vous savez, le mec sympa qui a fondé le scoutisme sept ans après ?
 
« Réinventés » par le communiste Lavrenti Pavlovitch BERIA, chef de la police politique (N.K.V.D.) et Ministre de l’intérieur sous STALINE, le système à été ensuite repris par les nazis.
Pour rappel, outre les Juifs, il ne faut quand même pas oublier que les premiers enfermés dans ces camps étaient des opposants Allemands, des Tsiganes, des Slaves, etc… La commune horreur, elle, était là.
La même horreur que l’on retrouve dans les camps de concentration instaurés en France par les « alliés » après guerre pour y enfermer les Allemands, et dont il faudra bien dénoncer aussi un jour les atrocités.
 
 
Corrida
 
Il y a certains aspects dans la corrida que j’aime assez bien, notamment l’esthétisme, le corps à corps. Mais les dés sont pipés. Le taureau, lui, n’a pas demandé à être dans l’arène. C’est le toréador* qui veut se battre. Alors c’est bien joli de faire le beau « en habit de lumière » ; mais si c’est pour se faire aider par des servants quand on se chie dessus parce que l’on vient de se faire encorner, alors ce n’est pas la peine d’entrer dans l’arène.
Quand le taureau est en difficulté, personne n’envoie trois ou quatre de ses congénères pour attaquer le toréador.
Alors j’y adhérerais totalement quand le toréador et le taureau seront seuls dans l’arène, du début à la fin du combat. Il est gros à parier qu’il y aura alors beaucoup moins de toréadors ce jour-là.
 
* Certains puristes feront remarquer que le terme de torero est plus récent.
 
 
Couturier
 
- Azzedine ALAÏA
 
 
Cynisme
 
A cultiver pour éviter de se laisser aller à descendre dans la rue et à tirer sur tout ce qui bouge.
 
 
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 00:53

D

 
Dalaï-lama
 
Chef spirituel du bouddhisme tibétain, une des figures les plus emblématiques et « respectables » ( si tant est que l’on doive les respecter plus que d’autres ) du monde religieux ; se met à faire de la pub pour Apple et pose pour des magazines féminins … connard, va !
Se commettre ainsi au niveau des humains.
 
 
Débarquement de Normandie
 
Invasion de l’Europe par les Américains sous prétexte que celle-ci était en proie à de petits différents internes.
 
Résultats funestes : remboursement du plan MARSHALL, Mc DONALD et COCA-COLA.
 
 
Démagogie
 
Ou,
comment baiser les Français qui continuent à voter, en les faisant croire à la démo-crassie.
 
 
Démo-crassie
 
J’ai du mal à l’écrire autrement.
 
Il y a quelque chose qui me chiffonne dans la montée de l’extrême-droite, de Jörg HAIDER en Autriche.* C’est la réaction de nos gouvernements européens. Ceux-ci sont des fanas de légalité, de droits, de respect des votes, mais apparemment seulement quand ils gagnent ou que cela serve leurs intérêts. Ils nient la « démocratie » quand celle-ci ne les arrange pas. Incroyable çà, non ?
De ce fait, ils se retrouvent dans la situation des pays totalitaires ; avec toutefois quelque chose qui fait défaut à nos dirigeants « démocrates »… la franchise. Dans un pays totalitaire, les choses ont au-moins le mérite d’être claires et nettes. On apprécie ou pas. Le problème dans une « démocratie », c’est que l’on fait croire ce que l’on veut au peuple. Si, – un exemple parmi tant d’autres hélas – les responsables de l’attentat contre le Rainbow Warrior n’avaient pas été pris, personne n’aurait jamais su que le gouvernement français était derrière tout cela. Et quand l’on commence à regarder de plus près derrière tous les chantages, les détournements de fonds, les assassinats encore non-élucidés ou déguisés en suicides, la « démocratie » française fini peu à peu par montrer son vrai visage totalitaire.
 
* Il en est de même pour les élections qui viennent de se passer en France, au moment où je termine ce livre ( mai 2002 ). Les « Libéraux-Socialo-Républicains » acceptent la « démocratie » quand ils gagnent, et bavent dessus quand ils perdent. Ils trouvent anormal que LE PEN fasse plus de 17%. Pourquoi ? Ceux qui ont voté pour lui ont fait comme eux. Si vous ne voulez pas qu’ils s’expriment alors supprimez les élections.
Non les gars, assurez ! Vous avez un système de merde, vous vous en servez, alors ne venez pas vous plaindre. N’oubliez pas qu’HITLER est arrivé par la voie électorale ; par le même genre de système que vous défendez.
 
( voir à Vote )
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 00:48

E

 
Ecrivains
 
- Boris VIAN
- Jules VERNE
- Jean MABIRE
- Henri VERNES
- Pierre GRIPARI
- René BARJAVEL
- Dominique VENNER
- Guy de MAUPASSANT
- Pierre DRIEU-la-ROCHELLE
- Kimitake HIRAOKA dit Yukio MISHIMA
- Louis-Ferdinand Destouches dit CéLINE
 
 
Education
 
La télévision, lucarne magique reflétant de plus en plus la misère intellectuelle de masses hypnotisées, nous réserve de plus en plus de surprises sur la médiocrité humaine. Où l’on apprend sur un reportage sur l’espace, qu’un professeur a enseigné à ses élèves que la France avait une base spatiale sur Pluton !!! ( sans doute un Raëlien ). Où l’on découvre dans un jeu télévisé où participaient des bacheliers tout récemment sortis de leurs chères études, que certains ne savaient pas que le Niagara était un fleuve, ni que Yves SAINT-LAURENT avait quitté la haute couture en ce début d’année 2002; cela avec quand même quatre propositions de réponses.
C’est la finalité de l’éducation « post-soixante-huitarde », où l’on a depuis des années baissé le niveau de connaissances, et de par-là celui des examens, afin que nos chères têtes « plus tellement blondes » puissent apprendre sans trop se fatiguer les neurones.
S’il y avait un trophée à décerner, telle la cerise sur le gâteau de l’abrutissement ambiant, il reviendrait à ce directeur d’un lycée de Toulon, qui, ayant participé à ce jeu et ayant tellement peu brillé en cet exercice, en fait, il a été nul à chier ) qu’en revenant au sein de son établissement les élèves l’ont surnommé « monsieur 10 000 francs ».
 
Ayant personnellement arrêté mes études après l'obtention d’un C.A.P. de tourneur, je suis autodidacte… et heureux de l’être quand je vois le niveau d’inculture des bacheliers actuels, et de leurs professeurs.
 
 
Europe
 
La nôtre, pas celle de Maastricht.
Une Europe d’abord politique, sociale, et fraternelle avant d’être économique.
Une Europe qui devrait faire contrepoids avec l’Amérique, remplaçant en cela l’U.R.S.S. … dont par ailleurs, le renouveau n’est peut-être pas si loin !
 
 
Eurovision
 
Je n’ai jamais compris pourquoi Israël était représenté à cette manifestation.
Il est vrai que je n’ai jamais été bon en géographie. Mais au fait, c’est peut-être de la géopolitique ! ?
 
 
Evolution
 
« Depuis des siècles, les humains s'aiment et se battent entre-eux pour les mêmes raisons: l'argent, l'honneur, l'eau, le feu, la terre, le pouvoir, etc... mais en regard de l'animal, l'être humain n'a pas évolué. Il ne s'arrête plus pour regarder une fleur, pour écouter ses semblables, pour parler d'amour. L'homme s'est simplement adapté - physiquement - à la nature; il ne vit plus... avec elle ! »
 extrait du recueil « Le vieil Européen »
 
 
Exhumations
 
Novembre : fête des morts.
 
Chez Ivo LIVI ( Yves MONTAND pour ceux qui ne sont pas au courant ), recherche de paternité : il a fallu faire des tests d’ADN ( acide désoxyribonucléique ) ; comme si la tête d’Aurore DROSSARD n’était pas assez ressemblante… la pauvre !
 
Chez Maurice PAPON (1), autre recherche de paternité, autre test d’ADN ( Association De Nazis ) :
On l’a exhumé des poubelles de l’histoire, et on a retrouvé des traces de collaboration de plusieurs sortes dans son ADN.
D’une part, collaboration avec les nazis pendant la guerre, mais aussi avec les juifs pendant la création de l’état d’Israël ; ce qui fait de lui un des pères fondateurs de cet état… quelle ironie !
PAPON qui jouait les « nouveaux juifs errants » ( d’un monastère l’autre, pour ne pas paraphraser Céline ), PAPON, cette vieille dépouille à l’image d’une Vème république qui n’en finit pas de crever.
Mais qu’est-ce qu’il s’emmerde cette vieille ganache ?
Il n’avait qu’à prendre les devants et faire comme les flics (2) et l’église : s’excuser au nom des préfets, au nom de la profession, etc… !
 
Et vous juifs qui avez soi-disant de la mémoire, vous souvenez-vous de vos milices du Bétar qui défilaient en 1936 à Berlin avec les nazis ? Et de vos frères qui étaient Kapos dans les camps ?
  
 
 
Vous juifs d’aujourd’hui, qui applaudissez aux massacres des palestiniens, mais qui bavez sur PAPON aux abords du tribunal ; vous qui avez été tête basse à l’abattoir, pendant que vos frères se battaient pour leur survie, la tête haute au ghetto de Varsovie ; vous salissez la mémoire de ceux-ci.
Alors allez cracher votre venin ailleurs que sur notre vieille Europe.
 
 
(1) Pour ce qui est de PAPON, il va peut-être falloir arrêter les conneries de savoir s’il faut ou pas le faire sortir de prison vu son état de santé. Pauvre chéri ! Lui, ne s’est jamais préoccupé de savoir s’il envoyait dans les camps de concentration, des personnes valides ou non, âgées ou non, sous le seul prétexte qu’elles étaient juives. Au moins, lui, sait pourquoi il est en taule. Ce n’est pas parce qu’il a été Gaulliste après guerre et « résistant », que ce n’était pas un grand salaud.
 
(2) Comme par exemple ceux de la rafle du 16 juillet 1942 au Vélodrome d’hiver qui n’ont jamais été condamnés pour avoir arrêté 12 980 juifs dont 4000 enfants.
 
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 00:34

F

 
Fascisme
 
En opposition au communisme où l’homme est nié, noyé dans la masse, en opposition au capitalisme où l’homme est exploité, en opposition au nazisme où la notion d’homme est bannie au profit du concept de la race « blanche », le fascisme, lui, élève l’homme car il fait passer l’être humain avant tout.*
Il l’élève dans le sens où l’élite, une fois au pouvoir doit aider le peuple à s’élever ; pour ceux qui le désirent bien sûr. Il est évident qu’il ne faut pas forcer ceux qui se complaisent dans la médiocrité… mais que ceux-ci ne viennent alors pas se plaindre, car dans ce cas, il y a fort à parier que le visage du fascisme prendra alors la forme que les dictionnaires ou les livres d’histoire veulent lui prêter.
Mais en attendant, il faudrait peut-être remettre les pendules à l’heure, et arrêter de faire l’amalgame entre fascisme, nazisme, extrême-droite, etc… On traite même les communistes de fascistes quand ils font de l’épuration ethnique. Il serait temps de parler des choses avec les mots qui leurs correspondent, sans les galvauder, et en appelant un chat : un chat.
 
 
*« Sous l’occupation italienne ( novembre 42 – septembre 43 ), les juifs bénéficient d’une protection ouverte. Les Italiens refusent d’appliquer les lois antijuives. Des milliers de juifs affluent alors à Nice, devenu un refuge.
… L’Italie tient à démontrer son indépendance par rapport à l’Allemagne, en adoptant une législation humaine ( les responsables italiens ne sont pas atteints d’un antisémitisme viscéral )… »
 
Extrait du « Guide Pratique de la Communauté Juive
Côte d’Azur, Corse, Principauté de Monaco »
édition 96 / 97.       Années 5756 / 57.
 
 
Femmes
 
J’aurais pu parler de leurs corps, de leurs caractères, du sentiment de respect et de vénération que je leur porte, mais je l’ai fait en d’autres textes.
A ceux qui n’ont pas compris le fabuleux pouvoir qu’elles ont sur les hommes, notamment celui de leur faire croire que c’est eux qui décident, et particulièrement à certains machos, j’aurais pu expliquer en détail leur démarche et leurs petits secrets, mais ce n’est pas ici mon propos ; et c’est tellement plus pittoresque de continuer à observer les comportements de ceux-ci jouer les matamores en se faisant mener par le bout du nez…
Non. Mon propos ici, moins plaisant, tendra plus à démontrer ( il en est encore malheureusement besoin ) leur situation déplorable dans la société française ou elles sont exploitées et hypocritement admises.
 
Le 8 mars est dédié à la journée de la femme. Une journée comme la journée de la croix-rouge, comme la journée de l’enfance, comme celle de la lutte contre les OGM, bientôt, pourquoi pas, la journée des effeuilleuses de marguerites, la journée des nains de jardin, etc… Une journée de plus pour se donner bonne conscience ; attention, réservez la vôtre, l’année n’est pas extensible !
 
A part cette journée, nos politiques ont trouvé la « parité ». Fumisterie, guignolade. VEIL, GIROUD et Cie… ces féministes de mes deux ne sont arrivées au pouvoir que pour imposer leurs noms sur des lois, aboutissement de leurs carrières uniquement basées sur leur engagement personnel.
 
Si les politiques voulaient vraiment œuvrer afin de replacer la femme à la légitime place qu’elle devrait avoir dans la société, il leur aurait suffit de faire appliquer depuis des années des lois comme « à travail égal, salaire égal ». Ne serait-ce que la seule reconnaissance et application de cette loi, permettrai à beaucoup de femmes de se retrouver tout naturellement sur un pied d'égalité.
Le pouvoir que les pseudo-défenderesses de la cause féminine citées ci-dessus avaient au sein des gouvernements aurait pu servir en cela, mais ce n’était pas leur préoccupation première…
Cette nouvelle invention qu’est la parité, n'est qu'un leurre. Elle ne vise qu’à imposer des femmes incompétentes, à la place d’hommes incompétents ; preuve en est, que si elles étaient aussi compétentes, alors pourquoi ne pas les avoir mises en poste avant ?
 
Les compétentes, elles, n’ont pas eu besoin de la parité pour s’imposer ; je pense entre-autres à des femmes comme Alexandra KOLLONTAÏ, Arlette LAGUILLER, Roselyne BACHELOT, ou dans d’autres domaines, Ellen Mc ARTHUR, Marguerite YOURCENAR, Mona AYOUB et Leila SHAHID.
 
M’est d’avis hélas, que toutes celles élues aux dernières élections ne le soient que par « remplissage paritaire », et n’aient pas la stature de celles que je viens de citer.
 
Quand je pense à la place privilégiée que la femme avait dans les sociétés dites primitives notamment dans les religions polythéistes, comme les Celtes où les femmes pouvaient remplir une des plus hautes fonctions de la société comme être druidesses, il est effrayant de voir la régression que les sociétés découlant des religions monothéistes ont fait subir aux femmes au fil des siècles. Cette régression à aboutit à casser la femme dans ce qu’elle avait de sacré.
Notre beau pays, si « évolué », devrait même prendre exemple sur un des pays les plus dénigrés à l’heure actuelle ; un des rares pays où la valeur de la femme est bien plus reconnue que chez nous : la Libye.
 
 
Folie
 
Où commence-t-elle ?
Où s’arrête-t-elle ?
 
 
Fonctionnaires
 
Le cliché des petits fonctionnaires décrits par CourtelineKafka n’est pas révolu. Dans l’administration, cette terre de paperasses où ils sévissent, ils oscillent pour la plupart entre servilité et médiocrité. Les autres, blasés, sont gagnés par le découragement sinon l’écœurement.
C’est le nivellement par le bas : « tu es un médiocre mais je te fais monter si tu me cires les pompes. »
A l’image de PAPON, ils ne sont jamais responsables : « c’est pas moi, c’est le chef ! je n’ai fait qu’obéir aux ordres ! »
C’est avec cet argument fallacieux que les flics du vélodrome d’hiver, les chauffeurs de trains qui emmenaient les déportés en camps de concentration s’en sont tirés. C’est trop facile !
 
On a toujours le choix.
 
Même celui de désobéir aux ordres : cela s’appelle la conscience.
 
 
Front National
 
( voir à Légalisme )
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 00:19

G

 
GAULLE
 
( Charles de )
 
¤ 1940 - Abandonnant ses hommes et la France, il se barre en pleine guerre, en Angleterre; de là, il exhorte les Français à se battre... en France.
¤ 1962 - Trahissant sa parole donnée à l'Algérie Française, il abandonne ce département, en laissant derrière lui 250 000 harkis se faire égorger.
¤ 1968 - Prenant peur devant une révolte d'étudiants il se barre à Baden-baden.
¤ 1969 - Il part six pieds sous terre pour, enfin, ne plus revenir.
 
 
¤ 1999 - Sortie du porte-avions Charles-de-Gaulle. Enfin... sortie, rentrée, sortie, re-rentrée... il est toujours en malad... pardon, en révision quand il doit partir se battre. Il a même fallu lui rallonger le nez. Pardon, le pont. Décidément, il ressemble de plus en plus à « l'autre ».
Une suggestion : Si on le refilait aux anglais !
 
 
Gouvernement
 
Les politiques actuels, et ce depuis des années, ne gouvernent plus. Ils se contentent de gérer le pays comme s'ils étaient patrons d'entreprise. Vous aurez remarqué que je ne suis pas Gaulliste, loin de là. Néanmoins, il faut reconnaître qu'il a été le dernier à gouverner le pays ( en bien où en mal ), et que sa fameuse expression « l'intendance suivra » était juste.
En effet, l'économie doit passer après tout : éducation et santé ( dont la gratuité dans ces deux domaines devrait être pour tous ), social, culture, armée. L'argent doit-être au service du pays, comme un carburant qui en alimenterait les rouages ; et non pas l'inverse comme cela se passe actuellement.
En France, les dirigeants - et les boeufs qui respectent les politiciens uniquement parce que ceux-ci sont en place - passent leur temps à se plaindre de ce que les caisses sont vides. Et il n'y a que les scandales financiers quand ils éclatent, pour mettre à jour le contenu des poches des politiques et des financiers ; mais tout cet argent détourné, n'est que la partie émergée de l'iceberg.
 
 
Guerre
 
Pour nous autres fascistes, habités par une haute conception de l'Europe, les deux premières guerres mondiales sont considérées comme guerres civiles ; car c'est contre nos frères Européens que nous nous sommes battus. Pris dans le tourbillon de la bêtise raciste, de la lâcheté des démo-crassies et des enjeux capitalistes.
 
Il est hors de question si une nouvelle guerre se déclarait, que je me batte contre des camarades qui ont par ailleurs les mêmes idées que moi, et qui de leur côté, se battent aussi contre la bêtise et la médiocrité du système qui dirige leur pays. Je ne peux décemment pas aller, en période de guerre, me battre pour régler les conneries d'un gouvernement dont je combats la politique en temps de paix... et il en est de même pour certains de mes camarades en face, en dehors de nos frontières, avec qui je partage les mêmes idées.
En cas de guerre, il est fort à parier que mon premier ennemi sera alors en l'occurrence celui qui nous aura menés à de telles extrémités : mon gouvernement...
 
... quoique ... si se sont les Anglais ! ! !
 
Guignols
 
C'est la meilleure représentation de l'actualité. C'est le concept que l'on devrait ériger en lieu et place de l'actualité officielle bien pensante, qui lobotomise actuellement - et cela depuis des années - les esprits. Un gouvernement digne de ce nom devrait avoir l'intelligence de ne pas censurer cet aiguillon qui permet de mettre en lumière les véritables implications de l'actualité et lui permette de se remettre en cause si il y a lieu.
 
 
Repost 0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 00:04

H

   

Hitler

Il est né un 20 avril, et mort un 30 avril ; manque de pot, pas de la même année ! Nabot complexé et prétentieux aux origines douteuses, il se servit du fascisme, le dénatura en y incluant la notion de racisme, et sous l’appellation de nazisme, amena le pourrissement de l’Europe, au lieu d’élever celle-ci au rang de première puissance mondiale.

( voir à Nazis )

 

 

 

Homosex ( act ) ualité

L’amour, cette osmose entre deux corps, acte tellement naturel dans les sociétés païennes, acte divin d’élévation - dans l’inconscient populaire, on en parle en termes de « septième ciel », de « petite mort » - approche du divin, de ou des dieux, cela va à l’encontre de la morale judéo-chrétienne où dieu est inaccessible, où l’on doit se prosterner, courber l’échine devant sa toute-puissance, avec humilité.

Dans la morale judéo-chrétienne, le but final de l’acte d’amour doit être la procréation. C’est pourquoi, entre autres choses, que l’homosexualité en est bannie comme « contre nature », car le « naturel » pour l’église, doit être la procréation et non le plaisir ( voir l’exemple de la Vierge Marie préservée elle-même de l’acte sexuel par l’intermédiaire du Saint-Esprit ). Le plaisir comme la douleur ne doivent être que l’œuvre de dieu et non celle des humains.

C’est pure hypocrisie car c’est la nature, le corps qui commande les besoins, les envies, et toutes les religions et tous les régimes pseudo-démocrates et totalitaires n’y changeront jamais rien !

La sexualité doit être vécue en toute liberté par tous, dans la limite où cette liberté ne nuit pas à celle d’autrui, et en respectant le cadre de la loi. Pour rappel, si la majorité civile en France est de 18 ans, la majorité sexuelle est de 15 ans*.

Octobre 1992 : en reconnaissant les thèses de Galilée, il n’aura fallu que ... 360 ans au Vatican pour admettre que le terre était bien ronde.

Aujourd’hui, l’église commence à parler du préservatif; faudra-t-il attendre l’an 2356 pour qu’elle reconnaisse que le poids qu’elle exerçait dans les années 80 / 90 sur la société a pesé sur l’exclusion des homosexuels et mené à la mort des milliers d’innocents naïfs de par son intolérance ?

Il aura fallu la révolution de 1789 pour voir la séparation de l’église et de l’état, pour entrer dans l’ère du modernisme et pour que la science fasse des bonds en avant prodigieux, notamment dans le domaine de la médecine. Faudra-t-il une autre sanglante révolution pour enfin nous débarrasser de cette engeance qui paralyse la liberté et la vie ?

( article paru dans Napalm Rock et dans RUNE, sous le titre : Sexualité et Tolérance )

* 15 ans pour les filles et 17 ans pour les garçons.

  

 

Humains

 

Le problème chez les humains, c’est qu’ils ne pardonnent pas la moindre petite parcelle de différence, de bien ou de mal chez les uns et les autres.

L’abbé Pierre et Cousteau sont les personnages les plus aimés des français. Mais il suffit qu’ils aient une parole, une idée émise qui ne soit pas « politiquement correcte » et qui aille contre la morale établie, pour qu’ils soient aussitôt descendus en flammes, et que l’on crie haro sur ceux-ci.

On trouvera normal une parcelle de bien chez un salaud, mais on ne pardonnera pas au « parfait » - entre guillemets, hein, faut pas déconner tout le monde n’est pas comme moi - d’avoir des idées et des actes qui sont pour la masse bien pensante ( ? ? ! ! ), autre que la normalité. Humains de merde. Leur médiocrité en fait des juges.

Heureusement que ma démarche politique et parfois les élans de beauté de certains de mes congénères, ne me fait pas mettre tout le monde dans le même panier, et me fait espérer malgré tout en l’être humain.

 

 

Humour

 

 

 

- Raymond DEVOS

- Pierre DESPROGES

- Michel COLUCCI dit COLUCHE

 

 

 

Repost 0
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 23:53

I

   

Iceberg

 

Dire qu’il y en a qui croient encore que c’est le nom d’un juif qui aurait coulé le Titanic...

 

 

 

quels déconneurs !!!

 

 

 

 

Idéal

Un idéal, c’est un mélange de passion et d’altruisme.

 

 

 

 

Repost 0
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 23:50

J

 
Jeunesse
 
Vous rappelez-vous l’année 1985 ? Celle-ci, comme si cela avait été planifié depuis des années, avait été déclarée année de la jeunesse. De quelle jeunesse ?
De celle de la France, enfermée dans le carcan pro-humaniste, pro-pacifiste, pro anti-raciste d’alors dont les adultes l’ont affublée pour faire oublier leurs propres erreurs ?
Morte pendant la première guerre civile européenne, la France n’a non seulement jamais pu se relever moralement de sa défaite, mais n’a cessé depuis de s’enfoncer dans la médiocrité.
Les « adultes », entre ceux qui sont tombés dans une pseudo autocritique à la suite de la guerre d’Algérie, ces petits bourgeois devenus socialistes comme pour se faire pardonner d’avoir été « colonialistes », et ceux qui ont voulu cette indépendance, et qui maintenant ne veulent pas reconnaître leurs erreurs, soit par sectarisme, soit par lâcheté ou par orgueil, les uns comme les autres, devenus libéraux BCBG, rejettent leurs erreurs sur cette jeunesse en la culpabilisant d’être ce qu’ils ont été eux-mêmes un jour mais qu’ils ont été incapables d’assumer. Contre ceci, les jeunes se révoltent mais jouent le jeu inconsciemment. Ils ne seront pas ce que leurs parents on été. Alors jeunes, ils seront humanistes. C’est dit ! Alors jeunes, ils ne seront pas racistes. Ils se donnent la bonne conscience que leurs parents ont tardé à avoir. Ils se donnent à l’avance, le châtiment avant le crime – qui n’aura d’ailleurs pas lieu. La machine lancée, les vieux jouent les Ponce-pilate, et se permettent de juger, d’une bienveillante bonhomie.
Non ! Ce n’est pas aux jeunes de payer.
Pourquoi ne relèveraient-ils pas la tête et ne regarderaient-ils pas vers ceux qui sont restés fidèles à leur idéal, qui n’ont jamais renié leurs engagements. Il en reste de ces « anciens ». Beaucoup plus qu’on ne le croit, mais quand même minoritaires.
Ou sont-ils ? Aux extrêmes ! Qui sont-ils ? Qu’importe ! Extrémistes de gauche ou de droite, avec des appellations péjoratives comme gauchistes, fascistes, ils ont un point commun : la fierté. Fierté de leur engagement, fierté de leur combat avec au fond des yeux, la clarté de l’espoir, d’une attente révolutionnaire, cette éternelle jeunesse. Certitude de la fierté que la jeunesse de nos jours a perdu, mais qu’il suffirait d’un rien pour rallumer en elle.
 
 
Jésus
 
… crie, et passe la caravane de druides.
 
Oui, je sais, c’est n’importe quoi !
 
 
Juifs
 
¤ Biens :
 
J’ai du mal à comprendre dans les affaires des biens juifs, la mesquinerie de ces derniers. (1)
Tous les jours, des milliers de personnes en France et à travers le monde sont parfois obligés de gager leurs biens quand ils se trouvent en difficulté, sans que leurs vies soit en péril. Difficultés qui ne sont pas toujours surpassées, et qui amènent à terme la vente de leurs biens. On ne trouve là rien à redire ! Pourquoi en serait-il autrement pour les juifs ? D’autant plus que leurs « difficultés » en question, à l’époque, n’étaient ni plus ni moins que leur survie. Lorsqu’il a fallu qu’ils sauvent leur peau, ils n’ont alors eu aucun problème à se dessaisir de ces biens matériels, car ils considéraient à l’époque que leurs vies valaient bien plus ; Ils ont choisi en toute connaissance de cause.
Est ce par humilité qu’ils reconnaissent aujourd’hui qu’ils avaient surévalué leurs vies… par humilité ou estimation tardive ?
 
(1) quand ces biens ont été vendus ; il est évident que pour ceux qui ont été volés, c’est autre chose.
 
 
¤ Humour :
 
Qu’en est-il de l’humour juif dont on parle tant ?
- Avaient-ils de l’humour ceux qui ont aidé Joseph MENGELE le bourreau d’Auschwitz, à fuir l’Allemagne après guerre avec sa maîtresse juive Wilma ?
- Avaient-ils de l’humour ceux qui ont assassiné François DUPRAT ; ceux qui ont vitriolé par erreur un paisible retraité Charles BOUSQUET, victime d’une homonymie ; ceux qui ont assassiné Fabrice BENICHOU, vendeur à la criée du journal L’Idiot International, de Jean-Edern HALLIER ?
- Avaient-ils de l’humour ceux qui ont assassiné plus d’un millier d’enfants palestiniens lors de l’Intifada, et plus récemment participé aux massacres de Jenine ?
- Ont-ils de l’humour ceux qui depuis des années attaquent régulièrement meetings, librairies, locaux, et étaient régulièrement relâchés – quand ils sont interpellés – sur intervention de Jean-Pierre PIERRE-BLOCH, ex-député de l’U.D.F. ?
 
 
¤ Moi :
 
Mon « antisémitisme » me vient des sionistes et des pleureuses passéistes.
Des types comme Elie Seimoun, Woody ALLEN, Mel BROOKS, et certains de mes amis, font partie des exceptions qui confirment la règle.
 
Hein !,  j’ai dit la règle ? ? ?
 
 
Justice
 
Il n’y a, actuellement, pas assez de flics, de juges, de prisons, pour faire face aux problèmes de délinquance. Je précise bien, dans la situation d’urgence où le pays se trouve à l’heure actuelle, où je pense que la répression, si elle est une exigence nécessaire, ne doit pas être une finalité.
Il faudra néanmoins, du temps pour y arriver.
En attendant, police et justice doivent faire leur travail, et cela, dans les règles. Policiers et magistrats, se doivent de faire respecter la loi, sans abuser de leur pouvoir, car alors ceux-ci devraient être sanctionnés même plus fortement que le citoyen lambda, car ils se doivent de par leur fonctions, de montrer l’exemple. On parle souvent à tort ou à raison de bavures. Quand un type vole une voiture, force un barrage de police en risquant de tuer quelqu’un et qu’il se fait tirer dessus, je ne vais pas le plaindre s’il en meurt, et cela quel que soit son âge.
Ce n’est pas une bavure. C’est la « règle du jeu » dont je parle par ailleurs : on joue, on perd, on paie ! (1)
Par ailleurs, quand un policier - comme c’est arrivé il y a quelque temps - après avoir arrêté un suspect et tenant ce dernier ( qui était assis au volant d’une voiture arrêtée ) en respect avec son arme de service, fait croire que le coup est parti sans qu’il s’en rende compte, ce genre de salaud ne devrait même pas être jugé : on devrait le pendre sur-le-champ. (2)
Ces deux faits-divers sont bien à l’image de ce qu’est devenue la mentalité actuelle. Les malfaiteurs ne prennent plus leurs responsabilités par lâcheté, les autorités abusent de leurs pouvoirs, et les magistrats sont incapables de condamner dans l’équité, niant de par-là les droits et le respect dû aux victimes.
 
Pour ce qui est de la question de ce que l’on appelle « la double peine », je pense que cette appellation est erronée. S’il y a double peine, c’est qu’il y a double infraction. La personne est renvoyée chez elle car elle est d’une part dans l’illégalité, (3) et elle purge une peine de prison quand elle à été arrêtée pour un délit. Nous sommes dans un pays où 1+1 est encore égal à 2. Comme c’est cette arrestation qui met à jour le fait que cette personne soit dans l’illégalité, je ne vois pas pourquoi cette infraction annulerait l’autre. Si l’on ne compte qu’une seule infraction à la loi, alors tous les étrangers en illégalité sur le sol français n’ont qu’à faire des petits larcins qui leur amèneront une arrestation de quelques semaines, larcins qui leur permettront bizarrement d’échapper à l’expulsion.
 
(1) voir à Paysans.
(2) Il en est de même pour les juges, et autres magistrats qui relâchent trop facilement certains malfaiteurs ou assassins : tout le temps que l’on ne les poursuivra pas pour complicité ...
(3) Ou qu’elle ne soit pas de nationalité française : signe qu’elle aura alors choisi la nationalité d’un pays qu’elle préfère ; en ce cas, qu’elle ne s’étonne pas qu’elle soit renvoyée dans le pays en question si elle à choisi de ne pas respecter les lois françaises.
 
Repost 0
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 23:41

K

 

 

Kalachnikov

Le meilleur fusil d’assaut automatique.

 … et puis à K, j’avais pas beaucoup de mots !

  

 

 

 

 

 

Repost 0