Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 22:30

Magnifique BJORK !

Sur le forum des fils d’ ODIN, Beorn a relayé l’extrait d'un entretien exclusif de BJORK ( originellement paru dans les Inrockuptibles n°591, de mars 2007 ) pour la sortie de son dernier album "Volta".

 
 
« Sur Medúlla, tu écrivais “Ni Bush ni Ben Laden”. Tu le ressens de manière encore plus urgente aujourd’hui ?
 
Ça fait quatre mille ans qu’on nous terrorise avec ces religions organisées ! La Terre existe depuis plus de quatre milliards d’années, elle peut quand même se défendre contre ces minuscules quatre mille ans… Cette idée selon laquelle on ne peut vivre qu’aux ordres de l’hémisphère gauche du cerveau, en négligeant totalement sa partie animale, païenne, physique, naturelle est absurde. Comment a-t-on pu à ce point négliger la nature pour se laisser embobiner par la Bible ou le Coran ? Comment a-t-on pu accepter docilement ce calendrier ridicule de douze mois, avec des mois dont on ne sait même pas s’ils ont 28, 29, 30 ou 31 jours ? Le corps, lui, sait qu’il y a treize mois : les femmes saignent treize fois par an, il y a treize pleines lunes. Mais le christianisme ne tolère pas le 13… En supprimant ce nombre, il s’est imaginé plus fort que la nature. Les gratte-ciel, à New York, n’ont pas de treizième étage : ça en dit long sur l’influence de la religion sur ce pays. Même en Islande, les hommes ont fini par s’imaginer plus forts que la nature et commencent à construire de vastes barrages, dans ce qui était jusqu’alors le pays le plus pur d’Europe…
 
Volta, c’est un film d’horreur comique : j’y rêve qu’un jour la nature va se révolter… Je la vois, marchant lourdement et bruyamment dans les rues de New York, entrant dans chaque bâtiment pour ajouter à la main “13” dans les cages d’ascenseur… Ça fait quatre mille ans qu’elle dort et se laisse faire. Mais là, il y en a marre : il faut finir par admettre que nous ne sommes qu’une tribu, qui doit vivre avec la nature, oublier ses prétentions de civilisation et de propreté. Nous sommes fondamentalement des païens, il va falloir le prendre en compte. »

Site officiel : www.bjork.com

 

Album Volta ( Barclay/Universal )

Partager cet article
Repost0
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 21:28
Sauvetage du tumulus de Tara contre le mercantilisme capitaliste :
-
Message de nikaar sur le forum des fils d’ODIN ...
  
" Bon je sais ça concerne nos amis celtisants mais je vous mets un lien pour signer un pétition contre la destruction du tumulus de Tara. Il s'agit de contrer les avancées mercantiles contre un monument de païens européens. "
 
 
Pour plus de précisions, voici une présentation du site par Beorn :
 
" J'ai trouvé quelques infos très intéressantes sur le sujet, les voici :
-
La colline de Tara : patrimoine national irlandais.
-
Le site de Tara se situe à environ quarante kilomètres au nord de Dublin et son installation remonte au néolithique.
-
Il se compose de 5 enclos circulaires sur un rayon de 2 km dont deux se nomment Rath Lugh et Rath Maeve.
-
Il y a environ 40 monuments dont la construction s’étale du IVème millénaire avant J-C au Vème siècle après J.-C.
 

 
Si certains monuments sont dans un état de conservation satisfaisant, d’autres ont été détruits par l’exploitation agricole du terrain et ne sont décelables que par la photographie aérienne. La longue occupation de l’endroit explique la diversité architecturale et la vocation des constructions. (Source: Wikipédia)

-
Cependant, depuis quelques années, Tara fait régulièrement la une des journaux en raison d'une très vive polémique suscitée par la construction d'une autoroute passant non loin de ce célèbre site...
-
Ce post n'a pas pour vocation de rentrer dans cette polémique (il suffira de cliquer sur les liens très bien documentés cités plus bas) mais de suivre les découvertes engendrées par les travaux de construction de cette autoroute et d'observer comment est gérée l'archéologie préventive en Irlande.
Liens à propos de Tara et de l'autoroute M3:
 
Tarawatch.org
Hilloftara.info
Hill of Tara / M3 motorway
Taralitigation: Yahoo groups about Hill of Tara information
 
Actualité des découvertes archéologiques sur le site:
01/05/2007: "Une grande structure circulaire, un henge, a été découvert sur la tracé de l'autoroute près de la colline de Tara" Tarawatch.org, National Geographic
 
Amicalement vôtre "
 

 

 -
Juillet 2007 : dernières infos sur TARA mises en ligne par Nuisance Value ...
  -
C'est pas trop tard ( ... ) il y a une nouvelle pétition:
 

http://www.petitiononline.com/taram3/petition.html

 
Cette pétition insiste qu'il y a eu 5 faits nouveaux depuis 2003 (date de l'approbation du projet d'autoroute):
 
1. La colline de Tara a été mise dans la liste des 100 sites les plus en danger par le World Monuments Fund
 
2. L'Europe a déclaré que le projet (irlandais) national de développement, ainsi que le projet M3, était peut être en infraction par rapport aux règles européennes.
 
3. Découverte du complexe souterrain de Lismullin.
 
4. La méthodologie de classification des monuments historiques est inappropriée.
 
5. Le rapport sur les possibles répercutions climatiques n'existait pas encore en 2003.
 
Il faut qu'au moins un fait nouveau soit avéré pour que le projet puisse être officiellement remis en question.
 
 

Merci à tous !

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 22:18

Il a trahi
ses frères !
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Gerry Adams.
( Inger V. Johansen )
Je ne parle pas ici de Bruno Beausir ( plutôt un triste sire ), alias Doc Gynéco, le collabo de Sarko, mais de Gerry Adams le président du Sinn Féin.
 
 
Extraits du communiqué de l’ AFP :
 
« DUBLIN, 28 jan 2007 (AFP) - Le Sinn Féin, principal parti catholique d'Ulster, a accepté dimanche dans un vote historique de reconnaître la légitimité de la police nord-irlandaise, levant ainsi un obstacle majeur à la reprise du processus de partage du pouvoir en Ulster.
Dans le passé, les catholiques ont toujours estimé que la police était partiale et favorable aux protestants.
 
Par le vote de dimanche, le Sinn Féin a levé le dernier obstacle important à la reprise du processus de partage du pouvoir entre les protestants unionistes, majoritaires, qui veulent conserver les liens historiques avec le Royaume-Uni, et la minorité catholique républicaine, qui souhaite le rattachement de l'Ulster à la République d'Irlande.
Avant le vote de dimanche, les dirigeants du Sinn Féin avaient appelé les délégués à soutenir la motion, qui a provoqué des divisions au sein du mouvement républicain.
Avant la conférence, M. Adams et son principal négociateur, Martin McGuinness, ont reçu des menaces de mort, et des groupes républicains dissidents ont brandi devant le lieu de la conférence des pancartes proclamant: "Oui au retrait britannique", "Pas de police britannique, pas de lois britanniques, pas de tribunaux britanniques".
Le chef de la principale formation protestante d'Irlande, le Democratic Unionist Party (DUP), Ian Paisley, a pour sa part critiqué une "décision tardive". "Les reports successifs doivent avoir une fin" afin d'assurer "un retour complet à la démocratie", a-t-il dit.
 
Le DUP avait auparavant déclaré qu'il refuserait de former un exécutif avec le Sinn Fein tant que le parti protestant ( ? ) n'aurait pas reconnu la légitimité de la police.
Un rapport du médiateur de la police pour l'Irlande du Nord a révélé la semaine dernière que la police avait couvert au moins dix meurtres commis par des paramilitaires protestants irlandais, qui étaient également des informateurs de police entre 1991 et 2003. »
 
Bobby Sands et Eamon de Valera
doivent se retourner dans leurs tombes !
 
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 23:34
 
C'est un pays qui me rappelle le mien. Ici, on se croirait en Normandie.
Les fermes, les tracteurs qui se traînent sur les routes, quelques petits villages parsemés par-ci par-là; mais surtout les gens. Les gens qui vous accueillent avec une franchise et une bonhomie qui réchauffe le cœur. Des gens simples et rudes comme le sont mes Normands ! Ici, c’est l’agriculture qui prédomine. Et comme en Normandie il y a quelques années, la sécheresse frappe aussi chez eux. Les moissons ont été avancées mais le maïs est brûlé sur pied.
 
A la télévision, des interviews de peintres succèdent à celles des groupes de rock, des films américains, des pubs. Les magasins sont remplis, les Italiens et les Asiatiques y font commerce. L’autosuffisance alimentaire aidant, tout concoure à penser qu’ici, la vie s’écoule paisiblement. Mais il ne faut pas se leurrer, car il existe une autre réalité : celle d’un pays où la vie est difficile car il est touché par l’embargo.
 
Pourquoi ? Parce que nous sommes en Yougoslavie en l’an 2000. Parce que sur ce pays, des milliers de tonnes de bombes ont été déversées par des pays qui avaient d’autres intérêts. Des intérêts que l’OTAN a voulu imposer ces dernières années par la force, en Irak, en Libye; comme les Etats-Unis l’avaient fait en France après la guerre avec le plan Marshall.
 
Une grande partie de la population est touchée par le chômage, car de nombreux emplois ont été perdus suite aux bombardements des usines et des villages. Le manque d’argent, ne serait-ce que pour survivre, est le principal problème. En mi-97, le dinar valait 1,085 franc. Aujourd’hui, il faut 6,66 dinars pour un franc. Et si les magasins regorgent de denrées, celles-ci ne sont pas accessibles à la majorité. Pour subsister, le seul recours est le travail au noir. Par ailleurs, l’absence de médicaments se fait cruellement sentir.
 
Mais les gens sont heureux de nous rencontrer; et ils nous parlent. Ici, des témoignages de sympathie envers cet aviateur français, retardant malgré les ordres, la destruction d’un pont afin de sauver des dizaines de personnes qui le traversaient. Il n’y eu ce jour-là, à cet endroit, qu’une seule victime à déplorer: une femme passant en vélo. Là, l’histoire de ce pilote italien déversant des mines antipersonnelles dans la mer afin de les neutraliser. Par ailleurs, il a quand même fallu négocier la libération des trois otages, pour sauvegarder 3 ponts reliant la capitale. La route, quant à elle, était souvent bombardée pour la rendre impraticable.
 
Mais de l’avis général, l’acharnement est surtout venu des Turcs, Allemands, Américains et Anglais. Des familles entières se réunissaient alors dans leurs maisons, attendant les bombes, préférant “ partir tous ensemble ” pour ne pas se survivre les uns aux autres. Les enfants, traumatisés par la guerre, regardent à présent les étrangers avec méfiance.
 
C’est pourquoi les gens là-bas ne comprennent pas pourquoi nos gouvernements les mettent dans le même sac que MILOSEVIC – qu’ils détestent – mais qui ne tient en place que grâce aux fonctionnaires, aux médias, et à la bêtise des pays Onusiens qui ont renforcé son pouvoir, en frappant une population qui lui était hostile. A ce propos, beaucoup de gens se demandent pourquoi Petrovac, le village de MILOSEVIC n’a jamais été bombardé; ce qui n’a pas été le cas des villages à l’entour. En parallèle de l’affaire Irakienne, peut-être devrions-nous aussi nous poser ces mêmes questions ! De même, quand l’OTAN a bombardé l’hôpital de Belgrade, une petite fille de 3 ans, et 60 nouveau-nés sont morts à la maternité.
 
A la raffinerie d’ AZOTARA, les bombardements ont détruit 20 tonnes de liquide toxique ( KCLY-DAP-Y, NSP-Y et TSP-Y ); 700 tonnes de produits chimiques divers ( UCM – QEDC – HCL ), des dérivés de pétrole et des dérivés d’ammoniaque. Une catastrophe écologique a pu été évitée de justesse, car 320 tonnes d’acide ammoniaque avaient été déplacées de justesse par voie de chemin de fer pour éviter une contamination, quelques heures avant les bombardements. C’est un miracle que la catastrophe a pu être évitée. Selon les prévisions, il faudra 320 millions de marks pour remettre l’usine en état afin que les employés puissent reprendre leur travail.
 
Pour maintenir les populations des deux bords dans l’ignorance, nos médias nous décrivent “les méchants Serbes”, tandis que de l’autre côté, MILOSEVIC et ses médias font croire au peuple qu’ils ont gagné la guerre au Kosovo. Et des deux côtés, sous les plateaux de la balance du mensonge, nos peuples anesthésiés continuent de vaquer à leurs occupations, et de voter pour des technocrates qui leurs mentent.
 
Il y a de cela des années, le Vietnam et l’Afghanistan ont prouvé que la seule terreur des bombardements ne viennent pas à bout d’un peuple qui est sur son sol. Pour le combattre, il faut aller sur le terrain et les “ alliés ” le savent bien. Car se battre au corps à corps, là, c’est une autre histoire : ils se feraient massacrer. Il ne reste que la terreur des bombardements sur les populations civiles, mais ils ne font que renforcer leur détermination : pour preuve, déjà 102 ponts ont été reconstruits.
Ils ne mettront jamais ce peuple à genoux.
 
Depuis un siècle, les matérialismes Marxistes et Capitalistes ont trouvé en Europe un champ clos où ils s’affrontent. En cette fin de siècle, la légalisation de Maastricht en aura accéléré le pourrissement. Derrière les guerres civiles européennes, ce sont toujours ces mêmes salauds qui tirent les ficelles. Et ce sont toujours des luttes fratricides entre européens : avant, entre Français et Allemands, et, ces dernières années, entre Croates et Serbes.
 
J’ai des amis qui se sont battus dans les deux camps, des camarades qui avaient paradoxalement la même vision de l’Europe. Mais il ne faut pas se tromper d’ennemi; il faut que cessent ces luttes stériles, qui font le jeu des superpuissances et qui empêchent l' Europe de se créer.
 
Car partout, n’importe où en Europe où se battent des européens pour leur sol contre les puissances étrangères, bat le cœur de l’Europe.
 
  
Partager cet article
Repost0