Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

26 février 2021 5 26 /02 /février /2021 15:05

 

2/3 Ø  Répressions – Révisionisme – Adulescence :

En lançant ses chiens de CRS, et Blacks blocks aidant, Macron a réprimé à coups de mutilations de toutes sortes le légitime mouvement des gilets jaunes.

Les conflits sociaux, grèves et manifestations à l’hôpital, à la SNCF, chez les pompiers, toujours réprimées dans la violence, et les crises politiques engendrées par ses contradictions sur l’islam et sur l’immigration, sont souvent bâillonnées par la censure dont sont victimes les internautes.

 

 

Question « sécurité », le fichier "Edvige" qui en 2008 visait à contrôler tout ce qui concerne les opinions politiques et autres appartenances syndicales, fichier auquel la CNIL avait émis des réserves quand au fichage sur les questions de santé et la vie sexuelle des personnes concernées, non seulement est remis au goût du jour en y incluant toutes les personnes "susceptibles de troubler l'ordre public", mais aussi étendu «aux personnes présentant un danger pour la «sûreté de l’Etat», pour «les intérêts fondamentaux de la Nation».  

 

De plus, les « données de santé révélant une dangerosité particulière », les « données […] relatives aux troubles psychologiques ou psychiatriques », les « comportements et habitudes de vie », les « déplacements », les « pratiques sportives » ou encore les « activités sur les réseaux sociaux » pourront y être inscrits. (cf. lemonde.fr)

 

Les nouveaux fichiers ont été ratifiés par décret donc, par le seul fait du prince :

- l’EASP

(fichier Enquêtes Administratives liées à la Sécurité Publique)

Décret n° 2020-1510 du 2 décembre 2020

- le PASP

(fichier de Prévention des Atteintes à la Sécurité Publique)

Décret n° 2020-1511 du 2 décembre 2020

- le GIPASP

(Gestion de l'Information et Prévention des Atteintes à la Sécurité Publique)

Décret n° 2020-1512 du 2 décembre 2020

 

 

Il est intéressant de voir quand la démo-crassie retire son masque et fait entrevoir son vrai visage, celui d'une dictature aux abois; tout contribue alors à ce que le pays vive dans la peur, suspendu à un fil, comme au bord du chaos.

*     *     *     *     *

En ce qui concerne ses déclarations lors de sa visite en Algérie, considérant que la colonisation par la France avait été «un crime contre l'humanité», les réactions notamment à droite, ne s’étaient alors pas fait attendre :

«Honte à Emmanuel Macron qui insulte la France à l'étranger : 'La colonisation de la France était un crime contre l'humanité.'» «Crachats inacceptables d'Emmanuel Macron sur la tombe des Français tirailleurs, supplétifs, harkis morts pour une France qu'ils aimaient», avait twitté un certain … Gérald Darmanin. Etonnant non ? !

Cet épisode montre l’incompétence de VOTRE président en matière d’histoire, car qualifier la colonisation française de «crime contre l’humanité» et de «vraie barbarie», est d’une bêtise et d’une aberration historique telle, qu’il soit dommage que la pédophile qui aie eu des vues sur lui soit professeure de lettres, et non professeure d’histoire … cela lui aurai au-moins appris la période algérienne de l’histoire de France.

 

 

Pour ce qui est de cette période justement, Macron en juillet 2020, n’a rien trouvé de mieux que de commander un rapport, au militant anticolonialiste et pro-Algérien Benjamin Stora, afin de "dresser un état des lieux juste et précis", "sur les questions mémorielles portant sur la colonisation, et la guerre d’Algérie". Rapport que l’on trouve sur le site gouvernemental : Rapport stora memoire sur la colonisation et la guerre d'Algerie | Vie publique.fr (vie-publique.fr)

 

 

Benjamin Stora dans son rapport préconise entre autres choses de :

þ Commémorer les différentes dates symboliques du conflit (accord d'Evian le 19 mars 1962, hommage aux harkis le 25 septembre, et répression des travailleurs algériens en France le 17 octobre 1961) ;

Notez le fait qu’il parle d’hommage aux harkis et non pas de "dates des massacre des harkis", et de répression des travailleurs algériens en France; là, pas d’hommage.

 

þ Faciliter les déplacements des harkis et de leurs enfants entre la France et Algérie.

Trop tard pour eux hélas.

Ce qu’il faudrait plutôt, c’est déclarer en France, les journées de la honte :

Le 15 avril 1962, où le ministère des Armées français ordonne le désarmement immédiat des harkis.

Le 1er mai 1962, où toutes les harkas ont été dissoutes.

Le 12 mai 1962, quand le ministre français des Armées, Pierre Messmer, a donné l'instruction de ne pas permettre aux harkis de rejoindre individuellement la métropole, contrairement aux engagements pris par l'armée française.

Le 16 mai 1962, quand le ministre d’État chargé des affaires algériennes, Louis Joxe, a demandé de sanctionner les personnes participant au rapatriement des harkis en France.

 

Une honte pour la France.

Ces journées sont parmi tant d’autres, des taches indélébiles sur notre histoire, des exemples où la parole donnée par les divers gouvernements de la France n’a jamais été respectée.

 

þ Encourager la préservation des cimetières européens en Algérie, ainsi que des cimetières juifs et des tombes des soldats algériens musulmans morts pour la France pendant la guerre d'Algérie.

Un peu tard; les cimetières en question ont déjà été profanés depuis des années.

 

þ Faire entrer au Panthéon l'avocate Gisèle Halimi, figure d'opposition à la guerre d'Algérie.

Et pourquoi pas le commandant Hélie Denoix de Saint Marc, (grand-croix de la Légion d'honneur, croix de guerre 1939-1945 avec 1 citation, croix de guerre des TOE avec 8 citations, croix de la Valeur militaire avec 4 citations, médaille des évadés, médaille de la résistance, croix du combattant volontaire de la Résistance, croix du combattant, médaille coloniale avec agrafe « Extrême-Orient », médaille commémorative de la guerre 1939-1945, médaille de la déportation et de l'internement pour faits de Résistance, médaille commémorative de la campagne d'Indochine, médaille commémorative des opérations du Moyen-Orient (1956), médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en Afrique du Nord (1958) avec agrafes « Algérie » et « Tunisie », insigne des blessés militaires, officier dans l'ordre du mérite civil Taï Sip Hoc Chau), qui a défendu jusqu’au bout pour l’honneur de la France ?

 

þ « Eriger des "lieux de mémoire" sur quatre camps d'internement d'Algériens en France. »

Et déclarer martyres les villes de Philippeville ( actuellement Skikda ), de Constantine, le village d' El Halia et bien d’autres, où ont été perpétués des massacres d’européens et de musulmans par le FLN en août 1955, non ?

Comme le disait Albert Camus :

«Si demain le pouvoir nous impose un référendum sur l'indépendance de l'Algérie, je me prononcerai «contre», sans équivoque, aussi bien dans la presse française qu'en Algérie. Je maintiens qu'Algériens, Français et musulmans, doivent cohabiter. L'Algérie est catholique à la Toussaint, musulmane à  l'Aïd-el-Kebir et juive à Youm Kippour. Ce sera à des journalistes comme toi de rappeler sans cesse notre vérité première.»

Camus nous a quittés. Manuel Gomez (free.fr)

Riposte Laïque du 4 janvier 2010.

Mis en page par RP le 6 janvier 2020.

 

 

 

Hocine Aït Ahmed, ancien responsable FLN réfugié en Suisse, reconnaissait le rôle positif de la colonisation. Il déclarait, dans le numéro de juin 2005 de la revue « Ensemble, organe de l’Association culturelle d’éducation populaire » :

«Chasser les Pieds-Noirs a été plus qu’un crime, une faute car notre chère patrie a perdu son identité sociale. […] N’oublions pas que les religions, les cultures juives et chrétiennes se trouvaient en Afrique bien avant les arabo-musulmans, eux aussi colonisateurs, aujourd’hui hégémonistes. Avec les Pieds-Noirs et leur dynamisme – je dis bien les Pieds-Noirs et non les Français –, l’Algérie serait aujourd’hui une grande puissance africaine méditerranéenne. Hélas ! Je reconnais que nous avons commis des erreurs politiques et stratégiques. Il y a eu envers les Pieds-Noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens.»

Mais Macron lui, comme ses prédécesseurs, est incapable de regarder ailleurs que ce qui l’arrange.

*     *     *     *     *

Face à cette détérioration du pays, la génération actuelle – dans sa majorité – n’est pas armée contre cela ; bien au contraire. Car le lavage de cerveau à l’attention des français, notamment chez les plus jeunes, bat son plein.

Ils sont lobotomisés à coups de "princes-et-princesses-marseillais-star-académisés-bloqués-secrètement-dans-le-loft-des-cœurs-brisés". ^ ^

 

 

Une génération d’incultes, abrutie et zombifiée par le réservoir inépuisable de superficialités que sont les jeux vidéos et autres Hanounâneries télévisuelles. Wouaaaaah ! Et ça vote ? ! Hé bé oui !

Et tous ces « adulescents », trous du cul abâtardis par le petit écran, qui recherchent sur YouTube - auprès de types avachis sur un canapé avec pour seule compagnie une cagole qui joue les béni-oui-oui - comment survivre en pleine nature, vont te tenir un discours sur la vie, et te donner des leçons genre "comment-tu-devrais-faire-ton-mea-culpa-car-tu-as-dû-aussi-être-coupable-de-quelque-chose-dans-ta-vie-pasque-il-est-pas-normal-que-j’aie-une-vie-de-merde-et-pas-toi !" Meeeeeerde ! Tu le crois toi ? !

C’est la médiocrité érigée en normalité. Concepts matérialismes capitalistes et communistes liquéfiés dans le creuset d’une « normalité démocratique ».

Prisonniers de leurs petites vies, assistés à coups de discriminations positives, lobotomisés par la gentrification, on a l’impression de revoir les séances d'autocritique, et de critiques publiques imposées par les maoïstes chinois à l’encontre de leurs concitoyens.  

 

Idiocracy est considéré comme un film de science-fiction. Malheureusement, ayant transposé l’action en 2505, Mike Judge le réalisateur n’avait sans doute pas pensé que le début de la dégénérescence de la société arriverait si tôt. A l’époque, personne n’aurait pensé à l’arrivée de Macron au pouvoir.

Un critique du film Idiocracy écrivait au sujet du réalisateur Mike Judge :

« […] la fureur culturelle de Judge demeure intacte : même si les personnages sont de vrais bouffons imbéciles, Judge montre que c'est leur docilité, leur inertie politique, qui font d'eux de véritables idiots. ».

Tout à fait dans l'air du temps. Et ce n’est pas pour rien que Macron s’adresse à eux par coups de messages sur Internet, et autres tweets pour se la jouer d’jeun.

C'est dans ce règne de petites mentalités, cette revanche de mesquins, qu’une nouvelle sémantique s’est mise en place. Nous sommes actuellement dans un monde, où il y a non-seulement un inversement des valeurs, mais où l’expression marcher sur la tête n’a jamais eu autant de sens.

 

Idiocratie 1/3   Idiocratie 3/3

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

VINCIGUERRA MICHEL 27/02/2021 11:34

Belle réquisition sur les hannounneries !