Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 20:50

FRANCE / NAMIBIE

 

Bon, nous y voilà. Le match a commencé. Je ne sais pas si CHABAL à lu une lettre dans les vestiaires à l’équipe, mais une lettre de Raphaël Ibañez à Bernard LAPORTE devrait donner quelque chose comme cela :

 
.
« Mon petit Bernard Chéri,
mon tout petit Maso adoré,
mon petit capitaine aimé,
.
Je vais partir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier mon petit Bernard, c'est d'être courageux. Je le suis et je veux l'être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j'aurais voulu gagner. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c'est que mon exclusion serve à quelque chose. Je n'ai pas eu le temps d'embrasser Cédric. J'ai embrassé mes deux frères Dominici et Betsen. Quant au véritable je ne peux le faire hélas !
.
J'espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Jean-Baptiste, qui, je l'escompte, sera fier de les porter contre la Namibie. A toi petit public, si je t'ai fait ainsi qu'aux téléspectateurs bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j'ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m'as tracée.
Un dernier au-revoir à tous mes amis, à mon Maso que j'aime beaucoup. Qu'il étudie bien le jeu pour être plus tard un bon.
90 minutes, ma carrière a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous. J’ai été exécuté par les Argentins avec 11 autres qui n’ont pas été qualifiés pour ce soir. Mon petit Bernard, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c'est d'être courageux et de surmonter ta peine si vous perdez contre les Namibiens.
.
Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous pour aller m’essayer au golf, je vous embrasse de tout mon cœur de sportif. Courage !
 
Votre Raphaël qui vous aime »
-

Il est presque 21 h 15. Cette lettre de motivation a l’air de porter ses fruits. Bon, c’est pas le tout, je change de chaîne. A plus !

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 00:40
 
 
Cela a commencé à l’adolescence. Mes références d’alors étaient le Rock’n’Roll : Elvis PRESLEY, Jerry Lee LEWIS. Puis, il y a eu William SHELLER. Et là, coup sur coup, d’une année à l’autre ( 75 / 76 ) cela a été « Rock’n’dollars » « La maison de Mara » et « Dans un vieux rock’n’roll ». J’avais chopé le virus SHELLER. Depuis, cela n’a pas arrêté et je n’ai jamais cherché d’antidote. Plus tard, j’ai découvert Jacques BREL. Dans celui-ci, comme dans SHELLER, il y a tout : l’amitié, la mort, les femmes, la nostalgie, la vie … tout ce que je ressens ! Ce sont pour moi les deux plus grands.
L’amitié, l’humour, les « combats », les folies, tout se retrouve parfois dans mes préférences musicales que je vous livre ci-dessous pêle-mêle en une liste non exhaustive.
 
J’ai fait mon possible pour sélectionner des "originaux". Ici, on n’est pas à la star’ac; car comme le chantait Patricia KAAS :
" ...
Mais Marilyn Dubois s'ra jamais Norma Jean
Faut pas croire que l'talent c'est tout c'qu'on imagine
... "
Par contre , vous trouverez quelques clips qui sont des montages, mais dont les auteurs ont gardé le fond sonore original. Respect. Surtout que certains sont non seulement plus que bien faits, mais aussi traités avec humour.
 
Petite anecdote. En 1992 quand DUTRONC a fait son grand retour et que la génération d’alors le découvrait, un ado me dit qu’il avait trouvé génial son dernier titre. Je lui fis quand même remarquer que le tube en question datait de la fin des années 60.
 
Alors pour les starac-tomisés qui seraient venus sur cette page par erreur, prenez quelques minutes pour vous rendre compte des originaux. Cela vous changera de la plupart des mièvreries dont les médias politiquement corrects vous font avaler.
 
La visite commence par deux courts extraits d’entretiens de Jacques BREL
qui résument bien mon état d’esprit :
 
« La vie manque de rêves »

 « La bêtise »

 
 
 

* Pour accès aux pages spécifiques, cliquer sur la partie bleue *

Coups de coeur

( page 1 )

Jacques BREL
William SHELLER
Rencontre :
Elvis Presley, Buddy Holly, Carl Perkins & Johnny Cash
Buddy HOLLY
Vince TAYLOR
Jerry Lee LEWIS
Gene VINCENT
Eddie COCHRAN 

Coups de coeur

( page 2 )

Little RICHARD
Chuck BERRY
Fats DOMINO
Elvis PRESLEY
Bill HALEY
Dick RIVERS
Eddy MITCHELL
Jean-Pax MEFRET
Docteur MERLIN
Nino FERRER

 

Coups de coeur

( page 3 )

The RUNAWAYS
Boris VIAN
Jean FERRAT
Peggy LEE
Natacha ATLAS
Françoise HARDY
Jacques DUTRONC
Boby LAPOINTE
Grand corps malade
Rolling stones
Edith PIAF

 

Coups de coeur

( page 4 )

Mano negra
Laibach
Les garçons bouchers
Pauline ESTER
BJORK
Hubert-Félix THIEFAINE
Linda RONSTADT
Patti SMITH
NIAGARA
Stephan EICHER
Mickey 3D
Ella FITZGERALD & Louis ARMSTRONG

 

Coups de coeur

( page 5 )

DIAM’S
Paolo CONTE
Jacques HIGELIN
Alain SOUCHON
Laurent VOULZY
SEVERINA
Hugues AUFRAY
Guesch Patti
Philippe LEOTARD
Michel DELPECH
 
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 16:24
Comme parfois sur ce site, j’ai ajouté un lien.
Si cette fois-ci je vous en touche deux mots, c’est parce qu’il concerne les personnes handicapées.

Pour ceux qui n’auraient pas lu certains de mes textes :

&

 Apollon est devenu con 

et qui penseraient que cela ne les concernent pas, qu’ils n’oublient pas que dans l’absolu, nous sommes tous des handicapés en puissance. Dans une vie, tout peut basculer du jour au lendemain. Alors ne les regardons pas autrement que nous. Et il n’est pas question ici de s’apitoyer : ils sont comme nous. Ils vivent.
Et parfois, ils pourraient même donner des leçons de vie à beaucoup de soi-disant valides qui nous entourent notamment sur le plan de l’humour, comme sur ce site sur lequel je suis tombé en recherchant sur Internet des photos pour illustrer cet article :
  
 

Alors que vous soyez une personne handicapée ou valide,

allez faire un tour sur le lien de YANOUS

Partager cet article
Repost0
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 03:01
… de l’art ou de la cochonne ?
 
Jeudi 19 juillet. Elle s’appelle Rindy Sam et est artiste peintre. D’une démarche chaloupée, la jeune femme d’une trentaine d’années s’avance vers le guichet et prend son billet pour l’exposition : 5,50 euros. La voici à présent dans la salle du musée d’art contemporain d’Avignon. Elle est venue contempler la collection Lambert. Soudain, elle s’arrête. Fascinée. Il est là. Un monochrome blanc de trois mètres sur deux, peint en 1977 par Cy Twombly, un peintre américain. Il est là comme l’incarnation de la pureté, de la plénitude. Une vague de chaleur l’envahit. Elle se penche et pose délicatement, sensuellement, les lèvres sur la toile immaculée, y laissant une empreinte d’un rouge sang ; telle une magnifique signature écarlate, tel le papillon rouge posé sur la couverture du recueil éponyme de poèmes de Gilles Pilard. Hum, oui, bon je m’égare. Mais c’est beau hein ?
ça pourrait faire un bon début de roman. Bon, manque de pot, la toile fait partie d'un triptyque évalué à deux millions d'euros. Ouuuups ! C’est là que cela se gâte. Car la belle sera jugée par le tribunal correctionnel d’Avignon le 09 octobre pour « dégradation d’œuvre d'art ».
 
Deux millions d'euros : quel déconneur ce Twombly ! Des monochromes blancs, il y en a de plus en plus. Des Klein, Whiteman, Malevich, etc… il y en a qui aiment ; et c’est vachement dur à faire quand on est peintre, hein !
Mais selon un communiqué de 20Minutes.fr avec AFP, la belle Rindy Sam aurait déclaré :
 
"J'assume mon acte. Cette toile blanche m'a inspirée. On me dit que c'est interdit de faire des choses pareilles, mais c'était totalement spontané".
Elle conteste avoir commis une dégradation d'oeuvre d'art. Le directeur de la Collection Lambert et commissaire de l'exposition d'Avignon, Eric Mézil, avait dénoncé un "viol" de l'oeuvre d'art. "Elle parle d'amour, mais c'est un viol, il faut qu'elle comprenne ce qu'est la propriété intellectuelle d'un artiste", avait-il déclaré.
La toile endommagée sera restaurée une fois les expertises achevées. M. Mézil a précisé que plusieurs laboratoires de cosmétiques avaient donné à la collection Lambert les composants chimiques - habituellement secrets - de leurs rouges à lèvres afin de nettoyer le tableau. Il a également reçu une proposition d'un laboratoire de la Nasa pour le restaurer. *
 
* Tu m’étonnes : les composants chimiques ne risquent pas de rester longtemps secrets …
 
Elle aurait aussi déclaré que : « l’artiste avait laissé ce blanc » pour elle et que le tableau était « encore plus beau » après son geste. Hummmm… là je veux bien la croire.
 
D’après l’Express.fr :
 

Les avocats de la partie civile comptent demander trois dédommagements: un pour la dégradation de l’œuvre, un pour l’atteinte à la réputation du musée et un dernier pour la non-prolongation de l’exposition jusqu’au mois d’octobre, qui pourrait être due au dépit de l’artiste américain. En attendant, on n’a jamais autant parlé de Cy Twombly, et la fréquentation de l’exposition a augmenté.

 
Bon, c’est déjà ça. à 5,50 euros l’entrée, il ne faudra qu’un peu plus de
360 000 visiteurs pour rembourser « l’œuvre ».
 

 

François Hallard AFP/Collection Lambert/Arch. A droite, le monochrome du peintre
américain Cy Twombly exposée à Avignon et qui a été embrassé par l’artiste peintre Sam Rindy
.
     

Divers monochromes blancs de Whiteman et Cie.

.

Monochrome blanc A4
de Clairefontaine
collection Viking Direct

 .

   

Monochrome blanc de PILARD
disponible gratuitement sur Internet
 
Oh merde ! Je l’ai signé. Y vaut plus rien.
Miss Rindy Sam, vous ne voulez pas vous défouler dessus
histoire de le valoriser ? Ouf. J’en ai déjà des vapeurs …
 
Partager cet article
Repost0
16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 15:28

 

16 août 1977. Service national sur le BSL Rhin. En pleine mer, la nouvelle tombe : Elvis PRESLEY est mort. Je monte sur le pont pour prendre l’air. Depuis des années, je savais que je ne le verrais pas sur scène. Il faisait Las Vegas depuis quelques mois avec des places à prix d’or devant des vieilles rombières. Déjà presque mort – physiquement –.
 
Mais Elvis n’est pas seulement « le king ». S’il n’a pas été le premier, il a été pour beaucoup d’entre-nous un déclencheur de la découverte du Rock’n’roll, qui nous a emmenés sur les traces de Bill HALEY, Chuck BERRY, Eddie COCHRAN, Little RICHARD, Buddy HOLLY, Jerry Lee LEWIS, Gene VINCENT, Vince TAYLOR, et tant d’autres. Des traces qui ne s’effaceront jamais.
 
     

-

Fin 2004. Au théâtre Mogador à Paris, « Elvis Story » est à l'affiche. Jean-Michel, un ami, m’offre le spectacle pour ce qui allait devenir un de mes plus beaux anniversaires. Car « Il » était là. L’interprétation magistrale de Martin FONTAINE le fait revivre à travers une magnifique reconstitution ; entre performance scénique et documents d'archives sur grand écran. Un moment inoubliable.

Non. Malgré que le rockabilly aie connu des hauts et des bas, celui-ci perdure depuis plus d’un demi-siècle ; et il ne s’éteindra jamais. Et non, Elvis n’est pas mort : je l’ai rencontré !
 
Partager cet article
Repost0
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 18:15
En 1987, le Front National à l'Assemblée Nationale protestait contre l'absentéisme des députés en votant à leur place, en tournant les clés des pupitres des absents ( La seule chose qu’ils aient fait de « positif » ).
 
20 ans après, rien n'a changé. Il y a quelques jours, Monsieur Marcel MAGNON, Conseiller Municipal de MONTELIMAR, envoyait une lettre à Monsieur Franck REYNIER Député-Maire de MONTELIMAR concernant le même problème.
-
 
Monsieur,
 
Vous savez, mieux que moi bien sûr, que le taux d’absentéisme des Députés est particulièrement élevé lors des sessions parlementaires.
 
Je dirais même, beaucoup trop élevé , à tel point qu’un récent sondage indiquait que 85% des Français souhaitaient l’application de pénalités financières pour l’absence des Députés dans l’hémicycle.
 
Je suppose que vous partagez vous-même le souci d’une participation plus importante des élus de la nation , gage d’une meilleure prise en compte des intérêts de vos concitoyens.
 
Je comprends bien qu’un Député , à plus forte raison s’il a un autre mandat ( par exemple celui de Maire ) se doit d’être présent à différentes manifestations qui se déroulent sur le territoire de sa circonscription.
 
Je crois savoir que vous-même n’avez été présent qu’ à la moitié environ des séances de l’Assemblée Nationale depuis votre récente élection.
 
Je suis donc persuadé que , si un Député n’avait que son seul mandat de Député, il serait mieux à même de remplir la mission pour laquelle il a été élu.
 
C’est pourquoi je me permets de vous interpeller afin que , en tant que Député , vous agissiez pour que, dans notre pays, chaque élu ne puisse être détenteur que d’un seul et unique mandat et qu’il n’y ait plus aucun cumul.
 
Ce vendredi 10 août 2007
Marcel MAGNON
 

La chambre des députés

 
Par ailleurs, la décence m’empêche de penser à ce qui a pu se passer quand le président de la république a reçu Le PEN pendant une demi-heure à l’Élysée.
Car après avoir été reçu par Nicolas SARKOZY, les déclarations de Jean-Marie Le PEN sur RTL comme quoi le président tenait « un certain nombre de ses promesses électorales » et que « Chacune de ses actions est mûrement réfléchie, pesée, très bien informée et jusqu’ici assez bien réalisée », et que dans le journal Le Parisien, il lui reconnaissait même « un certain charme », n’ont surpris que ceux qui ne le connaissent pas.
En effet, tout ce qui intéresse Le PEN depuis des années, est … lui-même. Après lui, le déluge !
Car SARKOZY s’était prononcé contre la proportionnelle aux législatives, mais pas en ce qui concernait le sénat. Et comme un ami me le faisait remarquer il y a quelques jours, il y a des chances qu'en remettant une dose de proportionnelle à l’ordre du jour, SARKOZY permettrait au cyclope* de terminer sa « carrière » dans un fauteuil de sénateur. Ceci expliquerait cela.
 

Le sénat : en « proportion » de la chambre des députés,

il y a l’air d’avoir plus de monde … on doit mieux y dormir !

-

* Heuh ; c’est bien quelqu’un qui n’a qu’un œil au front non ? Oui, je sais… mais ça ne m’arrive pas souvent !

 

 

-

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 15:43

Tour de France : les vainqueurs du tour 2007 ?

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 00:22
Partager cet article
Repost0
13 juillet 2007 5 13 /07 /juillet /2007 22:50
 
Brocéliande en danger
 

-

Depuis près de trois ans, les pouvoirs publics essaient d’imposer une décharge de déchets aux abords d’un des plus beaux patrimoines du pays. En dépit d’un sous-sol inadapté à ce genre « d’exploitation », et faisant fit de l’accord de la population, la préfecture a tranché en faveur du projet. Mais tout n’est pas perdu …
 
Voici un communiqué de l’association de défense :
-
 
L’association sauvegarde de Brocéliande s’est récemment constituée pour s’opposer à un vaste projet de création d’un centre d’enfouissement de déchets ultimes en bordure de la forêt de Brocéliande ( forêt de Paimpont, près du château et des étangs de Comper ).
Cette décharge culminerait à plus de 15 mètres de hauteur.
Ce projet n’est que le commencement d’une longue et douloureuse histoire d’ordures en Brocéliande…
Si nous ne réagissons pas maintenant et tous ensemble, notre terre chargée d’histoire, de légendes et de rêves va bientôt être transformée en poubelle géante…
Opposez-vous dès aujourd’hui à ce projet avec les différentes associations.
Vous trouverez dans le « Dossier » les tenants et aboutissants de ce projet.
N’hésitez pas à nous contacter.

Site WEB

http://www.sauvegarde-broceliande.org

*

Téléphone
06.71.87.28.62
06.77.55.90.89
 
Adresse postale
Association Sauvegarde de Brocéliande
Rue Val aux Fées - 56430 CONCORET
 
Messagerie électronique

sauvegarde_broceliande@yahoo.fr

 
Couverture du tract envoyé par

www.armoria.com

 
Contactez-les
afin de sauvegarder

notre patrimoine !

-

Randonnée dans la forêt de Brocéliande

Photo : Jean Louis Lemoigne / BIOS

 
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 00:17
« Vous en avez assez, hein ? Vous en avez assez de cette bande de racailles ?
Hé bien on va vous en débarrasser. »
Nicolas Sarkozy
 
Le problème, c’est que le pouvoir et ses laquais,
se débarrassent de tout le monde depuis des années.

AFP / JOEL SAGET

 

 

Le 27 octobre 2005 poursuivis par des policiers, trois adolescents s'étaient réfugiés dans un transformateur EDF. Deux d'entre eux, Zyed Benna 15 ans, et Bouna Traoré 16 ans, sont morts électrocutés.
Les versions officielles n’ont pas cessé d’évoluer sur leur mort dans les semaines qui ont suivi. Dans la marche silencieuse qui s’en suivi, des jeunes qui défilaient portaient des T-Shirts blancs sur lesquels était écrit en lettres noires : « Mort pour rien ».
 
Morts pour rien, combien le sont dans
notre belle démo-crassie ?
 
« Le 7 mai 1994 était organisée à l'appel du GUD et des JNR une manifestation pour protester contre le faste outrancier des commémorations du débarquement américain. C'était aussi l'occasion de rappeler tous les morts causés par les guerres impérialistes Yankees à travers le monde depuis 50 ans. Aujourd'hui plus que jamais nous devons continuer la lutte contre cet ennemi qui a décidé de mettre l'Europe à sa botte.
Alors qu'il se rendait à cette manifestation, Sébastien Deyzieu, militant nationaliste de 22 ans, fut pris en chasse par des policiers en civil sur les ordres de Pasqua et de son laquais Massoni. La poursuite s'acheva sur les toits d'un immeuble de la rue des Chartreux où les policiers, impitoyables, l'acculèrent à la chute. Un peu plus tard notre camarade décédait … »
-
 
-
Julien au-moins, sera mort pour son idéal.

Tous les ans, les nationalistes se souviennent ...

Le pouvoir et les médias appellent ça, des bavures.
Un mot qui finit par devenir banal, anodin, tellement il y en a de plus en plus.
-

à qui la voiture … flic ou voyou ?

 
Le samedi 23 juin 2007, Nelson Gazelle, un jeune de 14 ans qui traversait au passage protégé a été fauché par un policier. Ce dernier a grillé un feu rouge à un carrefour, percutant l’adolescent. Selon les témoignages la voiture de patrouille a brûlé un feu rouge sans actionner son avertisseur sonore.
-
L'enquête a démontré que l' intervention de la patrouille de police « ne pouvait pas être inséré dans un mécanisme d'urgence ». Malgré ( selon certains ) que le conducteur aie allumé son gyrophare, celui-ci allait selon les résultats actuels de l’enquête, à plus de 70 km/h : « monsieur le policier » était en retard pour une garde.
 
Mais dans un pays où il vaut mieux être truand ou flic
que d’être un honnête citoyen,
placé sous contrôle judiciaire, il est ressorti libre !
 
Déjà, en novembre de l’année dernière, un policier avait tué un supporteur du PSG, Julien Quemener, 24 ans, et blessé un autre, Mounir Douchaer, 26 ans.
L’assassin euh le policier ( ? ) a été entendu comme témoin assisté par un juge d'instruction parisien et remis en liberté. Car il était en … légitime défense.
Vous savez, « Le droit pour une personne d’utiliser la violence pour riposter à une attaque injuste, sous réserve que la riposte soit dans une certaine mesure proportionnelle à l’attaque. » Qui aurait sous-entendu que Julien et Mounir étaient armés. Ce qui n’était pas le cas. 
-

undefined

 
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
 
Ce sal … euh, policier donc, devait comparaître pour autre chose cette année en correctionnelle à Paris. Il était poursuivi pour escroquerie et pour « dénonciation d'infractions imaginaires ».
 
Car selon un extrait du site RTL du 01/12/06 :
-
 
« Il a affirmé en 2004 qu'il avait été victime d'un enlèvement, d'une séquestration et d'un viol. Une histoire complètement fausse inventée pour cacher une escroquerie. Premier épisode en 2001 : Antoine Granomort n'était alors qu'un simple adjoint de sécurité. A l'époque selon ses propres aveux, il participe à une arnaque pour extorquer plus de 5.000 euros à des acheteurs de drogue. Trois ans plus tard, devenu policier de la DOPC, il est ratrappé par son passé. Retrouvés par ses victimes, ces dernières lui demandent pas moins de15.000 euros sous peine de représailles.
 
Une dette que tente alors de régler le fonctionnaire de police. Antoine Granomort n'hésite pas à voler la carte bleue de son beau-père et à retirer en plusieurs fois quelques 13.200 euros. Pour maquiller le tout, il invente une histoire hallucinante et affirme avoir été séquestré et violé. Un enlèvement avec une demande de rançon de 15.000 euros. Une fable que les enquêteurs ont rapidement mise à mal. L'affaire vaut à Antoine Granomort une convocation devant le tribunal correctionnel en mars prochain. Il encourt cinq ans de prison et une lourde amende. Pour l'instant le policier n'a pas été suspendu, mais il passera en conseil de discipline à l'issue du jugement. »
 
Mais hélas, un extrait du FIGARO.fr d’avril 2007 nous annonçait …
 
Antoine Granomort restera policier
 
Le fonctionnaire qui avait tué un supporteur du PSG en novembre dernier a été condamné mardi pour escroquerie, mais ne sera pas radié par sa hiérarchie.
                      
Le policier Antoine Granomort, qui avait tué un supporteur du PSG, a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Paris à cinq mois d'emprisonnement avec sursis pour une escroquerie et pour avoir faussement affirmé avoir été victime d'un enlèvement.
 
La 17e chambre du tribunal n'a en revanche pas prononcé d'interdiction définitive d'exercice de la fonction de policier, comme l'avait pourtant réclamé lors du procès la procureure de la République de Paris, Béatrice Vautherin.
 
Antoine Granomort devrait prochainement passer en conseil de discipline auprès de sa hiérarchie, mais la direction de la police n'ira pas au-delà des sanctions judiciaires, selon des informations recueillies par Le Figaro.
 
Pour ce qui est de l’assassinat ( ah c’est pas facile ) la mort de Julien Quemener, que dalle !
 
Il y a quelques temps, le président de la république et les policiers plaignaient la mort d’un des leurs au cours d’une opération près de Lyon, dans la nuit de samedi 23 à dimanche 24 juin 2007.
Le policier en question, chef d'escadron, âgé de 38 ans, deuxième adjoint au commandant du Groupement de gendarmerie du Rhône ( excusez du peu ) faisait partie des Pieds Nickelés qui avaient été condamnés dans l'affaire des paillotes brûlées en Corse en 1999. 
-
Celui-ci, quand il commandait le G.P.S. ( Groupement de Pelotons de Sécurité ), avec le grade de capitaine, avait été condamné en 2002 à deux ans de prison, dont six mois ferme pour avoir, avec quatre autres gendarmes, mis le feu à la paillote Chez Francis, sur une plage du golfe d'Ajaccio. Il avait même, cet imbécile, été brûlé dans l’opération en question, et hospitalisé. Et c’est ce type que l’on retrouve cinq ans après, officier supérieur avec le grade de chef d’escadron, en train de jouer les cow-boys, en entraînant ses propres hommes à l’abattoir.
-
 
Certaines sources précisent que « le principal suspect a été mis en examen lundi pour homicide volontaire sur un militaire. La circonstance aggravante précisant que la victime est un militaire de la gendarmerie fait qu'il risque la perpétuité. » Ah bon ? Les circonstances aggravantes valent apparemment plus pour certains que pour d’autres.
 

undefined
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'
auteur

 
On entend par ailleurs que « La mort de cet officier supérieur, saint-cyrien, marié et père de quatre enfants, a causé une vive émotion chez ses collègues » etc, etc…
Je parie que toutes les « bavures policières », elles aussi auraient aimé grandir, se marier, avoir des enfants. Et peut-être qui sait, vouloir aussi devenir policiers … il paraît qu’il y en a des bien ! Malheureusement, les exceptions qui autrefois confirmaient la règle, deviennent la règle.
 
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 22:30

Magnifique BJORK !

Sur le forum des fils d’ ODIN, Beorn a relayé l’extrait d'un entretien exclusif de BJORK ( originellement paru dans les Inrockuptibles n°591, de mars 2007 ) pour la sortie de son dernier album "Volta".

 
 
« Sur Medúlla, tu écrivais “Ni Bush ni Ben Laden”. Tu le ressens de manière encore plus urgente aujourd’hui ?
 
Ça fait quatre mille ans qu’on nous terrorise avec ces religions organisées ! La Terre existe depuis plus de quatre milliards d’années, elle peut quand même se défendre contre ces minuscules quatre mille ans… Cette idée selon laquelle on ne peut vivre qu’aux ordres de l’hémisphère gauche du cerveau, en négligeant totalement sa partie animale, païenne, physique, naturelle est absurde. Comment a-t-on pu à ce point négliger la nature pour se laisser embobiner par la Bible ou le Coran ? Comment a-t-on pu accepter docilement ce calendrier ridicule de douze mois, avec des mois dont on ne sait même pas s’ils ont 28, 29, 30 ou 31 jours ? Le corps, lui, sait qu’il y a treize mois : les femmes saignent treize fois par an, il y a treize pleines lunes. Mais le christianisme ne tolère pas le 13… En supprimant ce nombre, il s’est imaginé plus fort que la nature. Les gratte-ciel, à New York, n’ont pas de treizième étage : ça en dit long sur l’influence de la religion sur ce pays. Même en Islande, les hommes ont fini par s’imaginer plus forts que la nature et commencent à construire de vastes barrages, dans ce qui était jusqu’alors le pays le plus pur d’Europe…
 
Volta, c’est un film d’horreur comique : j’y rêve qu’un jour la nature va se révolter… Je la vois, marchant lourdement et bruyamment dans les rues de New York, entrant dans chaque bâtiment pour ajouter à la main “13” dans les cages d’ascenseur… Ça fait quatre mille ans qu’elle dort et se laisse faire. Mais là, il y en a marre : il faut finir par admettre que nous ne sommes qu’une tribu, qui doit vivre avec la nature, oublier ses prétentions de civilisation et de propreté. Nous sommes fondamentalement des païens, il va falloir le prendre en compte. »

Site officiel : www.bjork.com

 

Album Volta ( Barclay/Universal )

Partager cet article
Repost0
23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 22:41
Extrait de l’article « ils tiennent les murs » sur le lien PONTCARRAL

Hier

 

Aujourd’hui

En tout cas pour l’instant, une chose est sûre ; il ne faut rien attendre des laquais qui servent actuellement Sarkozy.

Partager cet article
Repost0