Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 00:29

Pour une fois qu'un flic faisait quelque chose de bien ...

Un policier a été placé en garde à vue à l'Inspection générale des services (IGS), la police des polices, après la diffusion sur Internet d'une vidéo montrant des jeunes en train d'agresser un passager dans un bus de la RATP, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture de police de Paris.

Membre du Service régional de la police des transports (SRPT), ce fonctionnaire est soupçonné d'avoir favorisé la "fuite" des images.

"La RATP porte plainte et demande que la lumière soit faite sur l'origine de la fuite", a réagi le PDG de la RATP Pierre Mongin sur France-Info mercredi. "Plus qu'une fuite, c'est la manipulation d'un document de type judiciaire à des fins de communication externe", a-t-il estimé. La RATP a par ailleurs diligenté une enquête interne pour déterminer comment cette vidéo a pu être rendue publique.

Dans un communiqué diffusé mercredi, le Front national a également réagi en appelant les "politiques" à lutter contre le "racisme anti-français".
( tiens, v'là le Démo-Crack ; y'avait longtemps ! )

Les images de l'agression auraient été enregistrées par la caméra d'un Noctilien (bus de nuit) le 7 décembre 2008 vers 3h45 du matin dans le 17e arrondissement de Paris. On y voit quatre jeunes agresser un voyageur pour tenter de lui dérober son portefeuille. Jeté à terre, la victime est rouée de coups de pied et de poing aux cris de "fils de pute" et de "sale Français". Les autres passagers, qui tentent d'intervenir, sont eux aussi molestés.
Le parquet de Paris a saisi l'IGS qui mène une enquête à la fois administrative et judiciaire sur cette diffusion.

Source AP

*
Une agression parmi tant d'autres, mais ce qui est plus rare, c'est que la vidéo s'est retrouvée sur Internet. Enfin, au-moins pour un temps. Car quand vous voulez visualiser la vidéo en question, vous tombez sur les messages suivants :
*
"Intégration désactivée sur demande"

( Intégration de la vidéo s'entend ; enfin je veux le croire. ^ ^ )

*
"Contenu rejeté.

Nous sommes désolés, ce contenu a été retiré pour cause de non-respect des conditions d'utilisation."

*
"L'utilisateur a supprimé cette vidéo."
 *
"Cette vidéo n'est pas disponible dans votre pays."

( ça, c'est dans la série : « cassez vous du pays si vous voulez avoir accès à des infos non censurées )
*
"Contenu Effacé

Cette vidéo n'est plus disponible car elle a été supprimée"
*
Même la moitié des commentaires audio titrant « Chasse aux blanc dans un bus RATP » de l'émission des « grandes gueules » sur RMC ont été censurés. En tapant cet article, après avoir écouté la première partie des commentaires audio, même ceux-ci ont été effacés vers 22 h 15. Propos qui, à juste titre, mettaient aussi en cause la responsabilité du chauffeur lu bus. En gros : « circulez y'a rien à voir ! »  

Une des dernières fois que cette vidéo était encore en ligne, c'était sur ces liens : 

http://www.youtube.com/watch?v=77mDJUXr6ns&hl=fr

sous le titre : Agression d'un français par 4 racailles dans un bus de la RATP

et

http://www.metacafe.com/watch/2667912/agression_dun_blanc_par_des_racailles/

sous le titre :  Agression D'un blanc Par Des Racailles

 

Vraiment de mauvaises langues ces blogueurs ; car c'est bien connu, c'est « tout beau tout rose » en Sarkozie ; pardon ... tout beau tout bleu !
Tout le monde sait qu'en notre beau pays civilisé, il ne peut y avoir ce genre de sous-races-humaines,* c'est bien connu !

* J'entends par sous-races-humaines, les « dits humains » dont les actes les rabaissent en bas de l'échelle de l'évolution ; et cela, de quelque race qu'ils soient, de quelque classe sociale dont ils proviennent, et quelque soit leur origine : ce genre d'agissements méprisables qui les classent hors du règne animal dont fait partie l'être humain.


Partager cet article

Repost0

commentaires