Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 12:54
Ca y est ! Elle est là; la sale guerre comme disent les médias ... Ah, il y a des guerres propres?
Alors, comme on avait annoncé 200 morts par heure, j'étais devant mon poste de télévision le mercredi 16 janvier à 7 heures, soit une heure après l'ultimatum pour voir les 200 premiers en direct ... tout frais ... las ! rien du tout. Cela a commencé‚ le lendemain, par deux vagues d'avions américains qui ont attaqué‚ ... de nuit. Ensuite les français ... de jour. Pas cons les ricains.
 
 Hein, mais qu'est-ce que vous croyez ? Au vietnam, ils mettaient les noirs au front, en première ligne. Aujourd'hui, ils ont trouvé‚ les français pour faire le sale boulot. Après tout, ils ont raison; si on se bat pour leurs intérêts c'est pour qu'ils en profitent plus tard non?
Ah! Parceque vous en doutiez encore? Attendez, on va faire un peu d'histoire:
 
Le KOWEIT, ancienne province Irakienne, sous "protectorat" (conquise) britannique en 1914, est indépendant depuis 1962. Enfin ... sous la coupe de la compagnie ARAMCO, compagnie américaine qui vendit du pétrole aux allemands pendant la deuxième guerre mondiale, et qui a laissé - officiellement - certaines de ses parts en 1988 aux émirs. Il faut bien voir que les américains ont besoin de la guerre dans le golfe pour deux raisons: leurs intérêts là-bas sur le plan financier et stratégique, mais aussi pour polariser sur une guerre extérieure, l'attention de leurs concitoyens, cela pour leur faire oublier le terrible marasme où est plongé leur pays depuis une dizaine d'années. L'Amérique a bâti sa démo-crassie en massacrant des milliers d'indiens, et je l'ai rarement vue se battre pour la justice et le droit. Quoi ? La guerre de sécession, une guerre contre l'esclavagisme ?
Vous rigolez ! ... C'est le nord qui vendait, grâce à son ouverture maritime, des esclaves au sud; et quand les nordistes ont vu que le sud devenait plus puissant qu'eux sur le plan économique, ils ont pris ce pseudo-prétexte humanitaire pour cacher leur jalousie envers les sudistes.
 
Ils nous ont délivrés en 1944 ? Et puis quoi ! Pour nos beaux yeux peut-être ? Ils étaient neutres en 1939, et il aura fallu attendre Pearl Harbor, LEURS intérêts attaqués, pour qu'ils entrent en guerre. Plus tard, exit du Vietnam. Rideau.
 
Certains prétendaient que si Saddam HUSSEIN gardait le KOWEIT, il augmenterait le pétrole. Ce n'est pas prouvé. Mais si tel avait été le cas, nous aurions eu d'autres moyens de pression par ailleurs. Car il a un pays entier à faire vivre, et à ce titre il aurait quand même eu besoin de médicaments, de technologie, etc... Nous sommes bien placés pour le savoir nous qui avons commercé avec lui pendant des années ... Hein messieurs nos dirigeants, pourquoi vous toussez ? Tandis que les émirs n'avaient pas besoin de faire vivre qui que ce soit à part eux, et l'ont démontré en prenant nos dirigeants aux c....... en 1973, et se sont amusés avec, amenant la fameuse crise du pétrole. (C'est peut-être pour cela que nos dirigeants n'en ont plus ... je ne parle pas du pétrole). En tout cas, ce n'est pas Saddam HUSSEIN qui irait craquer 600 millions à une table de casino au cours d'une soirée. Il aurait mieux - ou pire - à faire avec ... Mais là, cela aurait dépendu de nous; à condition que nous ayons une politique plus nette en ce qui concerne nos alliances avec le moyen-orient, car on ne peut pas faire plaisir à tout le monde dans la vie... Mais allez démontrer çà à nos démo-craks plus soucieux d'envoyer nos ressortissants jouer aux petits soldats dans le golfe que de résoudre ne serait-ce que le problème de la Corse ou de donner à nos étudiants les moyens de poursuivre correctement leurs études.
 
Et madame VEIL, sur TF1 le dimanche 20 janvier, qui prêche hypocritement pour que le problème Palestinien soit réglé, qu'il faut donner aux palestiniens un territoire, qu'il vaut mieux un «petit Israël» en paix, etc ... Ah quel dégoût elle a pu m'inspirer ce jour-là. Après avoir pendant des années craché sur ce peuple, elle - et d'autres - se mettent à lui trouver une légitimité. Il est vrai que maintenant les bombes pleuvent sur Israël.
Si Saddam HUSSEIN aura réussi une seule chose, ce sera même si c'est par la peur, sinon à leur faire prendre conscience, au moins à officialiser aux yeux du monde le drame palestinien.
 
Le problème pour l'IRAK et le monde arabe, c'est que Saddam HUSSEIN a plus le visage de STALINE ou d'HITLER après 1939, que de NASSER. Hélas ! Pour l'unité du monde arabe, j'ai bien peur qu'il ne faille repasser les plats une autre fois.
D'ailleurs nous avons le même problème en Europe, et ici non plus nous ne sommes pas encore sortis de l'auberge, à savoir nous débarrasser à la fois des russes et des américains. Et ce n'est pas la pseudo-europe économique de 1992 ni des politicards comme LE PEN qui passent leur temps à jouer les acrobates, en se raccrochant à toutes les branches qu'il arrive à atteindre, qui vont arranger les choses.
 
Pour en revenir à cette saloperie de guerre, les alliés ont quand même, oui, peut-être mais je ne parierais pas dessus, une petite chance de la gagner. Mais ce sera alors une victoire à la PYRRHUS. Ils récolteront des puits de pétrole en flammes, une catastrophe écologique pour des lustres, un pays ravagé, des milliers de morts et un peuple humilié. Gageons qu'au moins si Saddam HUSSEIN perd, il aura au moins le courage de mourir les armes à la main et non pas de se barrer en abandonnant son peuple comme l'a fait le général AOUN au LIBAN. Dans le même registre mais à moindre niveau quand même, CHEVENEMENT n'est pas mal non plus.
 
Personnellement, et ne me sentant pas Français, donc de ce point de vue pas concerné, je n'irai pas dans le golfe s'il fallait faire cette guerre. Mais si j'avais un jour à prendre les armes, ce serait pour me battre pour mes idées, et non pas pour réparer les conneries d'un gouvernement dont j'aurais dénoncé la politique suicidaire en tant de paix.
 
J'aurais aimé que l'opinion internationale s'émeuve avec autant de zèle lors de l'intervention américaine à la GRENADE et s’inquiète de ce qui se passe dans les pays de l'Est. Et surtout, surtout j'aimerais savoir pourquoi les américains et l'ONU n'ont pas joué plus tôt les gros bras avec Saddam HUSSEIN quand celui-ci a gazé des centaines de kurdes. Il est vrai que ces derniers ne leur rapportaient rien.
On entend plutôt, vis-à-vis des Irakiens dans l'actualité, des phrases du genre: " On va leur botter le cul, on va les casser, etc..."
Des déclarations qui rappellent celles des franchouillards lors de la dernière guerre quand ils venaient de déclarer la guerre à l'ALLEMAGNE. Cinq semaines après, ils en prenaient plein la tête pour quatre ans. Quelle tristesse ! On a pas encore compris la leçon. On a toujours tendance à surestimer où, et c'est le cas le plus souvent, à sous-estimer l'adversaire et là, on s'en mord les doigts et il est parfois trop tard. Ce nouveau conflit n'échappe apparemment pas à la règle hélas.
 
Avant le conflit, 53% des Français étaient contre la guerre. A présent, comme si le fait de l'engagement les mettait au pied du mur, 70% sont pour ... mais qu'ils y aillent ! Il n'y a qu'à les armer et les envoyer là-bas. 70% ? Hé bien ça fait dans les 39 millions.
Même en retirant ceux qui ne sont pas en âge, ça en fera quand même pas mal des Dupond la joie en moins.
 
Par contre, si je ne me sens pas Français, je me sens jusqu'au bout des ongles régionaliste et Européen. Et j'estime que si les Français étaient adultes, le combat qu'ils devraient mener serait plutôt pour le devenir de leurs régions et de leur propre continent.
Et au lieu du golfe, leur regard devrait plutôt se poser sur la LITUANIE et l'ESTONIE. Car l'avenir proche de l'EUROPE ne se situe pas dans le golfe -c'est la survie des américains qui s'y joue - mais bien dans la menace que l'armée rouge fait peser sur ces pays baltes.
  
Si je pouvais retirer une fleur de tout ce fumier international, ce serait cette déclaration d'un soldat français qui était interviewé; il disait qu'ayant appris à piloter à certains soldats Irakiens, il connaissait ces hommes et il les respectait en tant qu'hommes et en tant que combattants.
C'est un des seuls - de ceux que j'ai entendu - à qui je tire mon chapeau, car il est là, sans états d' âme car il fait son métier, mais en ayant pleinement conscience de la valeur de l'adversaire, et en ne le méprisant pas.
C'est ça, le respect de l’être humain.
  
 

Partager cet article

Repost0

commentaires