Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 14:42

Elle revient sur le devant de la scène, drapée dans une robe blanche maculée ... pardon, immaculée, sans doute pour se redonner une apparence virginale dont elle avait oublié la couleur depuis fort longtemps. Qui plus est, dans une robe de mariée aussi cintrée qu'elle même. Oui vous l'avez reconnue, c'est Zahia Dehar. Mais si, Zahia; celle du ... des footballeurs.

*

Ayant reconnu avoir eu des relations sexuelles tarifées, celle-ci réfute néanmoins le terme de prostituée. Il est vrai que les prostituées elles, se font posséder au-moins deux fois. En effet, celles-ci payent des impôts sur le revenu ( même si leur client n'est pas un habitué ) à l'état proxénète qui lui, n'en est pas moins en reste avec le restant de la population.
 

Malheureusement, au terme prostituée, Zahia préfère celui d'Escort-Girl. Car ayant pourtant l'habitude de tourner sa langue plusieurs fois dans sa bouche, même en anglais, le terme ne correspond pas. Pour se définir, il aurait fallu qu'elle susse dire Call girl, pour qualifier les prestations qui correspondent à son potentiel.

*

En effet, par définition, les Escort-Girl elles, ne font qu'accompagner de pauvres messieurs esseulés au portefeuille rebondi, et ce n'est qu'avec mots choisis qu'elles s'occupent d'eux.

 

Zahia Dehar

Les photos ci-dessus qui illustrent mes propos, ne sont là que pour attirer le chaland de façon vénale, afin qu'il lise l'article.

 Zahia elle, s'occupait surtout des maux consécutifs des bobos des joueurs de foot, dont le seul mot que ceux-ci désirent entendre sortir de la bouche de leurs compagnes du moment, est ... oui. Oh oui; en cela, au vu des interviews, Zahia excelle en cet exercice. Elle ne dit que cela : oui ! Au-moins pour ça, Ribery qui s'y entend lui-même en conversation en aura eu pour son argent.

*

Donc, après avoir pratiqué par le passé moult caresses sur la "personne" du Noah des stades de foot, la sulfureuse Zahia caresse d'autres projets. Elle reprend la plume ( non, sans jeux de mots ; mais vous êtes incorrigibles ! ^^ ) dans le sens littéraire du terme, pour se consacrer à l'écriture ... pour enfants. Ce qui lui permettra de faire un retournement spectaculaire dans sa carrière afin d'avancer dans un autre domaine, sans avoir à se préoccuper d'évoluer intellectuellement.

Sûrement une pratique qui ne restera pas dans les annales. Ben quoi ! ?

*

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 12:57

On peut trouver sur internet un calendrier perpétuel qui va jusqu'en 3999.

Celui des mayas, prévoyait plus de 5000 ans ( sans ordi ).

Nous sommes donc loin de nos contemporains qui ont fait le calcul de nos jours.

Sans les traiter de feignasses, ils avaient peut-être mieux à faire - genre dimanche avec Michel Drucker - comme les mayas qui se sont arrêtés de compter car ils avaient sans doute quelques sacrifices humains à préparer. Chaque civilisation a ses petites routines.

   Mayas
Il en est du calendrier Maya comme de la platitude de la terre. Si l'on ne pense pas plus loin comme Aristote ou que l'on aille pas voir plus loin comme Magellan, on ne sait pas qu'elle est ronde.

*

Mais voici les 3 principales raisons qui font que la fin du monde n'arrivera pas cette semaine :

*

* Mon anniversaire est le 22 décembre

*

* Ma carte bleue est valable jusqu'en  2014

*

* J'AI encore des trucs à faire

*

Maya resize
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 12:26

 

J'habite en France.

Enfin, plus précisément, le trou du cul de la France : Toulon.

 

Comme une vieille prostituée ramollie, la ville présente aux yeux des primo-arrivants et des touristes en provenance de Marseille, à l'entrée de son postérieur, deux excroissances hémorroïdaires en forme de bâtiments : la résidence Pontcarral.

  France Toulon
A l'instar de Sarkozy qui n'était pas foutu de faire la différence entre chiites et sunnites, monsieur Falco lui, a confondu musulmans et islamistes, laissant à ces derniers ( en bon bourgeois de Calais ) les clés de la résidence Pontcarral. Car au fil des années à Toulon, les intérêts politico-mafieux ont fait place aux intérêts politico-religieux.   RAMADAN et FALCO

Les conséquences du printemps des pays arabes qui a vu la confiscation des espoirs de liberté des peuples maghrébins par les frères musulmans, ont fait florès à Toulon.

 Dans la résidence cité, depuis quelques mois, les barbes se mettent à pousser et des personnes qui, il y a encore quelques mois de cela étaient correctes, et cela depuis des années, se sont mises à tomber le masque, dévoilant un visage de haine.

Car l'islamisme, faut-il le rappeler, est une dérive politique de l'islam. Comme l'écrivait Alaa Al-Aswani dans sa critique de l'islamisme :

"L’islam dans toute sa grandeur avait poussé les musulmans à faire connaître au monde l’humanité, la civilisation, l’art et la science. Mais la tartuferie nous a menés à toute cette ignominie et à cette misère dans laquelle nous vivons."

A Pontcarral, nous sommes en plein dans cette dérive.

Les coursives sont pourries, les ascenseurs toujours en panne au grand désarroi des occupants dont les 2/3 sont locataires. La plupart des propriétaires n'en n'a rien à faire car ils n'y habitent pas.

La résidence en question, gérée par un Syndic incapable et un conseil syndical fantôme, aurait bien besoin d'être entretenue et développée. Il y aurait assez de place pour créer une garderie, un foyer pour les résidents et une salle de sport.

Mais non; ces gens foutre qui "dirigent" la "résidence" préfèrent la laisser en l'état de crasse et de dégradation, car ils y trouvent leur compte au détriment des habitants.

 

Diapositive5.JPG

Pontcarral-11.jpg

L'expression courante dans la marine "peinture sur merde, égale propreté", prendrait tout son sens pour la copropriété, car certains se sont mis en tête de repeindre les bâtiments qui tombent en décrépitude ; ça pue tellement le pourcentage sur travaux que s'en est honteux. Cela aussi pour faire plaisir à la mairie qui veut que les abords de la ville soient agréables et faire oublier l'usine de retraitement de déchets.

L'argent du contrat de ville qui concernait Pontcarral a été détourné, et il faudrait maquiller comme une cagole, la résidence aux frais des locataires et copropriétaires ?

Comme s'il n'y avait pas plus important. On rêve.

  la fraude forte
13 Pontcarral   14 Pontcarral 

Plus fort encore, en matière de "sécurité", des comiques haineux n'ont rien trouvé de mieux que de couper les arbres pour que la vue soit dégagée et que les Kaïra du coin ne se mettent plus à l'ombre. Il est vrai qu'il y a moins de racaille au mètre carré dans le Sahara que dans n'importe quelle province française.

   15 Pontcarral

Certains pensent sans doute que l'absence d'arbres y serait peut-être pour quelque chose ! ? C'est affligeant de connerie.

Personnellement, je n'ai pas envie de voir des provinces françaises se retrouver dans la même situation que le nord du Mali.

La superficie de la résidence Pontcarral s'est réduite au fil des années comme une peau de chagrin et s'est ghettoïsée pour la plus grande satisfaction de certains islamistes pour qui la stagnation est nécessaire.
Pontcarral 1    Pontcarral 2

Résultat, à 50 m à vol d'oiseau du ghetto, le mètre carré de l'immobilier est multiplié par 4. Le problème est que beaucoup n'ont pas les moyens de quitter un endroit de ce genre pour quelque chose de plus "civilisé". 

Un traitement pourrait permettre de soulager cette thrombose hémorroïdaire, mais comme nous en sommes à un stade très avancé, il faudrait envisager une intervention chirurgicale certes douloureuse mais sous anesthésie locale, qui provoquerait un soulagement très rapide. Mais le problème est que Toulon est elle même trop malade.

Dans une pathétique autosatisfaction, relayée par la propagande municipale payée par les contribuables, le ravi de la crèche qui nous sert de maire est heureux de l'état de sa ville. Passons sur le fait que son groupe d'élus passent leur temps en représentation et visitons un peu cette "ville" sinistrée.

Avant, la mairie se maintenait avec la marine nationale, la mafia et le troisième âge. à présent, ce sont les communautés, et le sport qui sont le fond de commerce électoral de Falco : du fric et des jeux.

  Falco-5.jpg

Un des rares côtés positifs à Toulon est son tissu associatif assez fort, soutenu par quelques élus qui font leur possible pour que Toulon garde un visage humain et ne tombe pas plus bas dans la paupérisation.

Toulon 17e    Toulon 43

Que Falco arrête sa grotesque et sempiternelle campagne de pseudo-reprise de la ville.

Toulon est une ville de merde dont voici les autres visages :

5ème ville la plus polluée de France, des commerces qui crèvent, des halles municipales laissées à l'abandon, des embouteillages en journée, des embouteillages le soir, une ambiance de ville morte la nuit, un tunnel qui n'en fini pas de ... "bientôt finir" ( à ce jour 20 ans de travaux ).

  Zone franche
Beaucoup de cinémas ont fermé : le "FEMINA" fermé depuis ... 20 ans ( détruit depuis peu pour construire des logements ), le "RAIMU" fermé depuis 6 ans, et le cinéma "ARIEL" fermé depuis 2 ans.
Zone franche La tache  

Pour couronner le tout, l'extension et la prolongation de la zone franche par la mairie, incapable d'offrir une autre politique aux habitants que celle de la fuite en avant.

Et le tramway non ? Malgré que le projet soit reconnu d'utilité publique en 2000 et approuvé par 72 % de la population, Falco suspend les travaux en 2006. Et, s'étant levé du pied gauche un jour de 2008, abandonne le projet comme qui rigole, sous prétexte que :

« J'exclus le tramway parce qu'aujourd'hui d'autres technologies répondent mieux à la topographie de Toulon ».

Ah oui ? Aujourd'hui, 22 ans après la fameuse reconnaissance d'utilité publique, toujours rien. Et qu'en sera-t-il alors des technologies dans les vingt futures années ?

 

Et les toulonnais attendent encore après Falco ? ...

... il serait temps que celui-ci soit reconnu d'inutilité publique.

*
Toulon. L'envers du décor.
*
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 12:56
Montebourg Killer
Partager cet article
Repost0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 02:58

Le 28 octobre 2012 au théâtre Apollinaire de la Seyne-sur-Mer, une belle soirée était organisée par l’association « Génération-s Envie » au bénéfice de la ligue contre le cancer. Un spectacle d’artistes qui se produisaient avec leurs enfants.

A cette occasion, comme l’annonçait Magic Buck :

« J'interviendrai en trio électrique avec mes deux fils Théo (17 ans) à la guitare et Colin (11 ans) à la batterie. Ce sera la première fois que nous nous produisons ensemble et ce sera également la toute première expérience de Colin qui s'est mis à la batterie en juin. »

Magic Buck – guitare / Colin – batterie / Théo – guitare

Backline : Sun Music

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 16:51
 

*

Samedi 4 août 2012 Foire aux moutons de Jobourg 2012

( Roussin de la Hague )

 

Animation et intervenants :

Messieurs

Michel MESNIL

et

Michel DUQUESNE ( président de l'UPRA Roussin )

 

Chansons « Rêves d'Hague » et « Les gens du Cotentin »

de René GOURDIN

  230
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 17:48
Aïd France Syrie
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 22:53
Le Parigot
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 00:53

A l’heure des églises incendiées, des caillassages de fidèles, des violeurs de tournantes relaxés, des flics tirés à vue, des agressions en tous genres sur les français, je trouvais léger comme action la démarche d’envahir … un chantier. Fût-il celui d’une future mosquée et de plus un jour de week-end, il n’y avait pas de quoi se relever la nuit. Si certains y trouvent leur compte, le jeu n’en valait pas la chandelle.

 

Mais bien que je trouve la démarche limitée comme un gentil coup de pub, cette occupation symbolique et pacifique aura eu le mérite de révéler une fois de plus les réactions disproportionnées des politiques et des aboyeurs du MRAP de la LICRA et Cie., qui préconisent la encore la dissolution d'un mouvement, ce qui ne sera pas nouveau. Si cela arrive un de ces jours, que le gouvernement ne prenne garde alors aux réactions des marginalisés.

 

Car à force de frapper les têtes qui dépassent, il ne restera plus aux militants isolés que des actions plus ciblées, plus violentes et plus individuelles. La démo-crassie française générera alors combien de types comme BREIVIK avant de comprendre ?

Génération Identitaire
Ci-dessous, une brillante réponse des identitaires à Dominique Jamet :

Monsieur Jamet,

Découvrant votre tribune où vous prenez un malin plaisir à dénigrer et mépriser cette centaine de jeunes Français et Françaises capables (à nos yeux) et coupables (aux vôtres) de braver les petits renoncements et les petites lâchetés de tous ceux qui voient, savent, mais ne font rien, les « haineux sans cervelle » que nous sommes pour vous avaient bien envie de vous dire quelques vilaines choses…

Mais consultant les commentaires sous votre article, nous nous sommes vite rendus compte que nombreux étaient ceux s’en étant déjà chargés. Et contrairement à vous, manifestement, nous n’avons aucun plaisir à hurler avec les loups. Alors du coup, nous allons pouvoir délaisser l’invective et la polémique pour vous parler de fond…

Vous dire par exemple que lorsque vous comparez les mosquées à nos églises (écartant d’une phrase les déclarations du leader islamiste Turc, y voyant casernes, casques et baïonnettes), vous faites preuve d’ignorance ou de naïveté. Les mosquées ne sont pas que des lieux de culte mais des centres culturels, des lieux d’enfermement communautaire, des ambassades de l’islam et des bases de conquête. Vous dire aussi que, prétendre que construire des mosquées freinerait les prières de rue est un non-sens total. Ces prières de rue sont des instruments politiques servant à imposer de nouvelles mosquées !

Vous voulez nous piquer en rappelant que si l’Algérie était restée française, etc. Désolé M. Jamet, mais il est vrai que cela nous parle peu. Nous qui avons entre 15 et 30 ans n’avons connu que la France algérienne ou, en tout cas, des zones entières.

Fractures

Mais au fond, le souci vient certainement de là : vous ne nous connaissez pas, et ne connaissez pas davantage le monde dans lequel nous vivons. Nous avons côtoyé toute notre vie (scolarité, boulot, transports en commun, quartiers) des jeunes de notre âge, souvent « Français » comme nous, mais d’origine afro-maghrébine, qui vomissaient ce pays. Dans leurs mots, dans leurs codes, dans leurs chansons, dans leurs vêtements. Alors, du coup, c’est vrai que les histoires de cohabitation, nous… bah… Compliqué tout ça hein ? On avait déjà compris que la fracture sociale c’était pour notre pomme, on mange de la fracture ethnique depuis la maternelle (vous savez, les histoires de pain au chocolat) et, avec votre article, on a la confirmation d’une fracture supplémentaire, générationnelle.

Alors oui, nous sommes montés — symboliquement, pacifiquement — sur le toit de cette mosquée de Poitiers et y avons déployé nos banderoles réclamant un référendum sur l’immigration et l’islamisation. Voici deux mois, les médias, les Valls, Duflot et bien d’autres parlaient d’un scandale mondial au sujet des Pussy Riots. Or, il existe bien une différence entre les Pussy Riots et Génération Identitaire. Nous sommes entrés sur un chantier, pas dans un lieu de culte en activité. Nous avons tenu des revendications politiques, sans user de violence. La CGT occupe régulièrement des bureaux et des usines. Les immigrés clandestins occupent régulièrement des églises, des immeubles, des rues. Ce qui est permis aux uns est donc interdit aux autres…

Cela nous vaut votre mépris ? Alors nous vous le rendons volontiers, vous qui nous avez laissé un pays dans cet état.

*

Les « Kevin Marteau » de Génération Identitaire

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 05:26

ARTISTES :

 

 

Alba AMEZCUA ( Mexique )

Geneviève ARNAUD ( France )

William BRUET ( France )

Vera BUGATTI ( Italie )

Tony CUBOLIQUIDO ( Italie )

Aziz EL GARAOUI ( Maroc )

Bruno FABRIANI ( Italie )

Fabio FEDELE ( Italie )

Sabine GARGIULO ( France )

Jamila HAMAIDA ( France )

Nicolas HON ( France )

Aurélie JOUANDON ( France )

Valérie JOUANDON ( France )

 

 

 

Andrea KERTES ( France )

Luigi LEGNO ( Italie )

Marc MARTINOL ( France )

Aurélie NOIRET ( France )

Catherine NOTO ( France )

Silvio PARADISO ( Italie )

Christophe PELARDY ( France )

Renaud PIERMARIOLI ( France )

Christophe SILVARELLI ( France )

Emmanuelle SOLA ( France )

Jean-Marc TEDONE ( France )

Cristian TRUCA ( Roumanie )

Morgan VALLE ( France )

Adrien VAN DER YEUGHT ( France )

*

Chanson : « Via con me » Paolo CONTE   /   Photos et montage : Gilles PILARD

*

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 18:09
           

*

Nous sommes la GÉNÉRATION IDENTITAIRE

 

Nous sommes la génération de ceux qui meurent pour un regard de travers, une cigarette refusée ou un style qui dérange.

 

Nous sommes la génération de la fracture ethnique, de la faillite totale du vivre-ensemble, du métissage imposé.

 

Nous sommes la génération de la double-peine : condamnés à renflouer un système social trop généreux avec les autres pour continuer à l'être avec les nôtres.

 

Nous sommes la génération victime de celle de Mai 68. De celle qui prétendait vouloir nous émanciper du poids des traditions, du savoir, et de l'autorité à l'école mais qui s'est d'abord émancipée de ses propres responsabilités.

 

Nous avons fermé vos livres d'histoire pour retrouver notre mémoire. Nous avons cessé de croire que Kader pouvait être notre frère, la planète notre village et l'humanité notre famille. Nous avons découvert que nous avions des racines, des ancêtres, et donc un avenir.

 

Notre seul héritage c'est notre terre, notre sang, notre identité. Nous sommes les héritiers de notre destin.

 

Nous avons éteint la télévision pour descendre à nouveau dans la rue. Nous avons peint nos slogans sur les murs, scandé « la Jeunesse au pouvoir » dans nos mégaphones, brandi bien haut nos drapeaux frappés du lambda. Ce lambda qui ornait le bouclier des glorieux Spartiates est notre symbole. Vous ne comprenez pas ce qu'il représente ? Il signifie que nous ne reculerons pas, que nous ne renoncerons pas. Lassés de toutes vos lâchetés, nous ne refuserons aucune bataille, aucun défi.

 

Vous êtes les Trente Glorieuses, les retraites par répartition, SOS Racisme, la « diversité », le regroupement familial, la liberté sexuelle et les sacs de riz de Bernard Kouchner. Nous sommes 25% de chômage, la dette sociale, l'explosion de la société multiculturelle, le racisme anti-blanc, les familles éclatées, et un jeune soldat français qui meurt en Afghanistan.

 

Vous ne nous aurez pas avec un regard condescendant, des emplois-jeunes et une tape sur l'épaule : pour nous, la vie est un combat.

Nous n'avons pas besoin de votre politique de la jeunesse. La jeunesse est notre politique.

 

Ne vous méprenez pas :

ce texte n'est pas un simple manifeste, c'est une déclaration de guerre.

 

Nous sommes demain, vous êtes hier.

 

Nous sommes la Génération Identitaire.

*

ww.generation-identitaire.com

*

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 12:28

Animation de la croix druidique à partir des textes de

Paul et René BOUCHET

tirés de leur ouvrage

«  LES DRUIDES, SCIENCE & PHILOSOPHIE  »

Guy TREDANIEL éditeur

et finalisée sous la forme actuelle sous laquelle on la connaît le plus.

Partager cet article
Repost0