Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMERZONE
  • : Ce blog réunit mes écrits depuis des années sur divers sujets : actualité, politique, fascisme, religion, sexe, amitié, sous forme de pamphlets, d' articles, de nouvelles et de poèmes. Il est mis à jour régulièrement. Bon voyage dans mon univers !
  • Contact

Ecrits divers

undefined

undefined

Rechercher

Fonds musicaux

Information

1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 12:21
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 15:38

On ne dénoncera jamais assez la lâcheté de la France qui a abandonné à travers l’histoire, ceux qui lui ont fait confiance.

Tous ces peuples à travers le monde, notamment en Asie ou en Afrique, qui ont été sacrifiés à une politique de pseudo-bien être, d’avantages à sens unique, et au nom du politiquement correct, qui ne sert qu’aux intérêts des politiques en place.

 

Voici le témoignage d’HOCINE un harki qui s’est levé contre l’injustice.

Comme la révolte des juifs du ghetto de Varsovie, dans les camps français de harkis, certains ont eu la fierté et le courage de se dresser contre une administration et un gouvernement inique.

 

Encore aujourd’hui, quotidiennement, par une politique de lâcheté et de compromis, et sous d’autres gouvernements mais avec le même système, nos dirigeants font payer aujourd’hui les erreurs du passé à tous les citoyens.

 

Prenez exemple sur les harkis abandonnés, petits français. Un jour, vous serez obligés d’en venir là … si vous en avez comme eux, le courage.

*

*

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 21:16

Liberté d’expression, oui. Trucages non.

Les pro-sionistes de Charlie Hebdo, qui, après avoir viré Siné pour … «antisémitisme», profitent du bordel ambiant généré par le « film » de Sam Bacile pour se faire un peu de pub à moindre frais.

 

C’est de bonne guerre ; après tout, nous sommes dans un pays de libre expression … bien que celle-ci soit parfois refusée à certains nationalistes.
  Charlie Hebdo

*

En fait de film, il se trouve que ce n’est qu’une « bande-annonce » d’à peine 14 minutes, un douteux canular qui a enflammé le monde arabe, tant il est vrai qu’il ne leur faut pas grand-chose pour trouver un prétexte.

Derrière le Sam Basile en question, pseudo-israélo-américain, se cacherait en fait Nakoula Basseley Nakoula un Égyptien de confession copte affilié à des mouvements extrémistes chrétiens.

Celui-ci, un ancien taulard condamné pour fabrication de méthamphétamine et escroquerie, a réalisé ce qu’il a fait passer pour un « film », un court-métrage truqué, en mentant à ses acteurs. Il reste néanmoins à savoir par qui il a été financé.

  dynamite-lit-match
Quoiqu’il en soit, il a suffit d’un connard pour plonger dans l’hystérie collective les islamistes à travers le monde, bien contents de trouver un nouveau prétexte pour décharger leur haine à l’encontre de ceux qui ne sont pas musulmans. Bref, il semble que cela n’aie été destiné qu’aux seules fins d’attiser la haine du monde arabe et cela a marché. A cette occasion, les chiites en ont même profité pour faire la nique aux sunnites en faisant de la surenchère.

Et à part les « chrétiens », pour ce qui est de la manipulation, les « juifs » et les « musulmans » ne sont pas en reste. Le bourrage de crâne marche à plein régime.

Aux Etats-Unis, une étudiante juive d’une université de Washington, a peint sur sa propre porte des croix gammées pour faire croire qu’elle était victime d’antisémitisme.

Cela marche toujours quand des rejetons du peuple « élu et réélu » depuis des générations de pleureuses jouent les victimes. Enfin, quand ils ne se font pas prendre en flag ; et encore …

  profanation big

Hamas ; une création des Israéliens :

Pour ceux qui ne sont pas au courant, le Fatah et l’Autorité palestinienne ont gouverné la Palestine jusqu’à l’invasion israélienne, qui ne s’est terminée qu’en 2005, après que la prise de pouvoir du Hamas eut été assurée. Et comme par magie, ce dernier est depuis lors le parti au pouvoir en Palestine !

En outre, tous les combattants du Hamas ont pris la (sage) décision de se terrer et de se camoufler, en anticipation du massacre planifié par Israël.

 

Oh, comme il est heureux (pour eux) que les Israéliens se contentent du meurtre de 1,3 millions de civils (la population de Gaza)…

 

Le Mossad (l’équivalent israélien de la CIA) a créé le Hamas en 1987, avec ses têtes de file Sheikh Ahmed Ismail Yassin et Abdel Aziz al-Rantissi, car, comme Zeev Sternell, historien à l'université hébraïque de Jérusalem, l’a souligné : « Israël pensait qu'il s'agissait d’un habile stratagème pour monter les islamistes contre L'OLP ».

  étoile de david

Voilà un drôle de détail, n’est-ce pas ? Ainsi, le Mossad a lancé le Hamas, avec l’ « intention » première d’en faire une organisation caritative pour le peuple palestinien.

Et le Hamas a effectivement œuvré dans l’humanitaire. Petit à petit – évidemment – il s’est transformé en mouvement politique et militaire, conformément à sa véritable finalité. Il s’oppose depuis lors au Fatah et à l’OLP. Diviser pour mieux régner, vieux principe des manuels de stratégie militaire…

 Cette thèse vous laisse perplexe ? Bien, que dites-vous d’une photo authentique d’un agent du Mossad qui porte un uniforme du Hamas et qui a oublié d’enlever son étoile de David ?

 

Brandon Dean   waronyou.com   Jeudi 8 janvier 2009

*

Au Pakistan, l’imam qui a fait accuser à tort une adolescente chrétienne handicapée mentale, de Mehrabad, un quartier pauvre d’Islamabad, a été arrêté et écroué par la police.

L'imam Hafiz Mohammed Khalid Chishti «a été arrêté, après que son assistant, Maulvi Zubair, et deux autres personnes eurent affirmé devant la justice qu'il avait ajouté des pages du Coran aux feuilles brûlées qu'un témoin lui avait rapporté», a déclaré à l'AFP un enquêteur, Munir Hussain Jaffri. Le 16 août, un voisin s'était rendu chez l'imam de la mosquée du quartier pour lui dire que l'adolescente venait de brûler sous ses yeux dans un terrain vague, de nombreuses feuilles de papier, y compris des versets du Coran en arabe. L'imam de la mosquée avait alors mobilisé ses fidèles et fait pression sur la police pour qu'elle arrête la jeune chrétienne.

L'assistant et les témoins l'ont prié de ne pas fabriquer de fausses preuves contre Rimsha, selon la police. Mais l'imam Chishti a répondu : Il s'agit de la seule façon d'expulser les chrétiens de ce quartier», affirme l'enquêteur à l'AFP. «En plaçant des pages (du texte sacré) sur des cendres, il a profané le Coran et a donc aussi été accusé de blasphème», précise le policier dans une déclaration en ourdou à l'AFP.

 

L'imam Hafiz Mohammed Khalid Chishti

L'imam Hafiz Mohammed Khalid Chishti

*

En fait, pour ces chiens, le coran n’est sacré que quand ça les arrange.

*

RIMSHA MASIHLa petite Rimsha Masih   imam Hafiz Mohammed Khalid Chishti arrêté L'imam Hafiz Mohammed Khalid Chishti, accusé de complot contre une jeune chrétienne, est amené par la police devant un juge d'Islamabad, le 2 septembre. | REUTERS/FAISAL MAHMOOD

*

Mobiliser les « fidèles » en leur racontant des mensonges pour faire monter la haine, ce n’est pas difficile pour eux. J’ai vu ça dans ma résidence à une époque où les islamistes excitaient les enfants d’une dizaine d’années pour foutre le bordel en citant certains post de mon blog www.pontcarral.com

  manipulation
Il est vrai que les religions monothéistes sont plus promptes à s’exciter pour un rien, car elles n’ont pas la même relation envers le divin comme le sont les religions polythéistes qui ne connaissent pas la soumission.

Prisonniers d’un livre, ils veulent faire payer les hommes libres, athées, agnostiques ou polythéistes, les heures d’humiliation, qu’ils appellent adoration, courbés, rampants devant leur dieu commun malgré qu’ils ne lui donnent pas le même nom ; dans l’ordre d’apparition je cite : Yahvé / Dieu / Allah.

Mais si les manipulations sont du fait de certaines personnes plus ou moins isolées, force est de constater que celles-ci viennent presque toujours de ces religions.

  dieu
Et une petite info de derrière les fagots pour finir …
"Touche pas à mon prophète" :
SOS Racisme porte plainte le Jeudi 20 Septembre 2012 à 21:49   franceinfo.fr
SOS Racisme porte plainte contre X pour "détournement de son slogan et de son logo". "Touche pas à mon pote", crée par l'association dans les années 80, est détourné depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Il est devenu "Touche pas à mon prophète" et rassemble tous ceux qui s'insurgent contre le film américain "l'innocence des musulmans" et contre les caricatures de Mahomet publiés dans Charlie Hebdo. Il est utilisé comme mot d'ordre de rassemblement pour les manifestations de samedi 22 septembre en France.    Touche pas à mon prophète touche pas à mon pote

SOS Racisme condamne le film mais pas Charlie Hebdo

Dans un communiqué, SOS Racisme constate que son slogan et son logo sont utilisés "à des fins fondamentalement contraires à nos missions, nos convictions et nos combats".

Concernant la vidéo américaine jugée islamophobe, l'association rappelle qu'elle a "dénoncé et caractérisé le film [...] comme provocation raciste, instrumentalisée par des mouvements extrémistes, mais ne saurait être assimilée d'une façon ou d'une autre aux flambées de haine, d'intolérance et d'antisémitisme".

SOS Racisme souligne également qu'elle est très attachée à la liberté d'expression, incluant le droit au blasphème. Elle a soutenu Charlie Hebdo et son équipe lors de la publication des caricatures de Mahomet.

 

A l’attention de

SOS Racisme :

Touche toi mon pote

Et ça, c’est pas

du copié !?

*

« Je dérange car je suis différent.

Vous me dérangez car vous êtes tous pareils. »

*

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 20:40
  Les soirées de l'ambassadeur

*

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 12:09

 

 Tcheu mé

Terres – Mer – Vies du Cotentin

 

Volet 3 sur 3 : Vies

 

Musique :   «  Excalibur  »   William SHELLER

Photos :   Gilles PILARD

 

Paysages et habitants du Cotentin / côte Normande / Jobourg

Beaumont-Hague / Montebourg / Bricquebec / Villedieu les poêles

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 12:05

 

Tcheu mé

Terres – Mer – Vies du Cotentin

 

Volet 2 sur 3 : Mer

 

Musique :   «  Un homme heureux  »   William SHELLER

Photos :   Gilles PILARD

 

Paysages du Cotentin / côte Normande / La Hague

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 11:59

 

 

Tcheu mé

Volet 1 sur 3 : Terres

 

Musique :   « Le nouveau monde »   William SHELLER

Photos :   Gilles PILARD

 

Paysages du Cotentin / côte Normande / La Hague

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 20:03
Les oubliés de Libération
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 22:31
Annecy
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 19:03
Prohibition
Partager cet article
Repost0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 21:26

Les prévisions en besoin de fournitures pour cette année, seraient d’environ 404 euros en moyenne par enfant. 

http://www.france-examen.com/espace-parents-analyses-cout-rentree-17501.html Extrait :

« Les deux organisations rappellent les frais « annexes » qui s’étalent toute l’année et grèvent lourdement le budget familial : transport, cantine scolaire, inscription à une activité sportive, abonnement internet, cours particuliers, etc. » 

L’allocation de rentrée scolaire versée aux familles cette année, se monte à environ 373 euros en moyenne par enfant.

Si cet argent sert bien pour certains à l’éducation de leur enfant, les dérives ne sont pas rares pour beaucoup. L’argent versé est parfois englouti en boissons, fringues, électroménager et autres dépenses qui n’ont rien à voir avec les fournitures scolaires. Et l'argent dépensé en fournitures de marques par les parents d' enfants « logotomisées », passe du simple au quintuple.

Le système est aberrant : l’éducation est obligatoire mais aux frais des parents ou des étudiant(e)s.

Pire. Les étudiant(e)s sont obligés de travailler voire pour certain(e)s de se prostituer pour payer leurs études alors que l’état leur devrait aide et protection.

 

Des publicités de banques fleurissent afin d’inciter les étudiant(e)s à faire des prêts pour pouvoir poursuivre leurs études. Des prêts qu’ils seront des années à rembourser, à l’instar d’un clandestin qui passe des années à la merci d’un réseau mafieux qui l’a fait passer en fraude.

  Mes cheres etudes 

En Amérique : « Chaque seconde qui passe, la dette accumulée par les jeunes Américains pour financer leurs études augmente de 2854 dollars. Au total, ces prêts dépassent les 1000 milliards de dollars. » lefigaro.fr

Si l’état prenait en charge les frais scolaires de A à Z ( livres, ordinateurs, etc. ), de la maternelle à la fac et au-delà, on ferait même faire des économies au contribuable.

Pour cela, il suffirait déjà de prendre exemple sur certains pays anglo-saxons, en imposant d’abord le port de l’uniforme.

Par ailleurs, il faudrait instaurer l’achat en grande quantité et la standardisation des fournitures scolaires.

  photo Luke MacGregor
Faire des acquisitions groupées de 14 millions de crayons à papier, stylos ou cahiers de même type auprès des entreprises françaises, reviendraient moins cher à l’état que des fournitures de « marques » différentes, aux prix prohibitifs.

Cela aurait aussi pour effet d’éviter les jalousies et le racket entre élèves. On éviterait ainsi nombre de cas de délinquance, et les désagréments psychologiques et économiques qui en découlent, et la mentalité s’en trouverait changée.

Mais notre belle république préfère mettre des « policiers référents » dans les enceintes scolaires.

   racket école
Pour ceux qui font une addiction aux marques, ils auront tout le temps de se défouler à l’extérieur si leurs familles ont les moyens où/et la faiblesse de leurs payer des marques fabriquées à l’autre bout du monde par des enfants-esclaves en Asie.   pitbull lacoste

Mais ce genre de démarche n’arrange apparemment pas notre démo-crassie pour qui, comme les ghettos et la pseudo-lutte des classes, fait en sorte qu’il faut diviser pour régner.

 

Partager cet article
Repost0
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 22:18
Hormis quelques clichés, une analyse très pertinente de la source des problèmes des banlieues par Alain SORAL.

*

Extrait de « Jusqu’où va-t-on descendre ? »

Alain SORAL – éditions Blanche – 2002.

*

« Des banlieues rouges aux banlieues beurs

*

Je me souviens de la banlieue populaire des années 60 ; issus de l’exode rurale et de l’immigration, les travailleurs y vivaient en bonne intelligence, et dans le plein emploi des usines Renault de Billancourt tout près.

Aucun racisme contre les anciens immigrés ; dans cette cité-dortoir sans passé, tous étaient fiers d’être originaires d’un ailleurs historique : breton, savoyard, italien, espagnol, polonais… 

Petite nuance pour les Noirs africains qu’on trouvait rigolos (comme dans Tintin au Congo) ; les Antillais un peu cons qui ne rêvaient que d’astiquer leur BM d’occase le dimanche sur le parking. Les seuls qui posaient problème, déjà, c’étaient les Algériens qui se tenaient à l’écart dans la solitude, la peur, l’islam et la Sonacotra, et dont les jeunes, peu nombreux encore, foutaient déjà la merde : agression de postiers, glaviaux, insultes bagarres… 

Mais ce mélange tenait, fraternel, grâce à l’idéologie du travailleur collectif ; le respect de celui qu’on côtoie tous les jours sur le lieu de travail ; le travail partagé au quotidien qui rapproche les gens et abolit les préjugés. Cette solidarité ouvrière, internationaliste, inculquée par le Parti, qui s’opposait à l’ethnisme de droite aujourd’hui en vigueur chez tous les gauchistes. 

Un petit peuple des banlieues structurellement moins racistes que les petits-bourgeois et les commerçants ; quand aux grand bourgeois qui vivaient ailleurs pour eux, comme toujours, la banlieue c’était du cinéma, voire de la science-fiction.

*

*

Alors que s’est il passé ?

Crise du pétrole de 1973, et raréfaction de l’emploi, clament les gauchistes, marxistes quand ca les arrange.

Pourquoi la raréfaction de l’emploi aurait-elle dissous la morale ouvrière, quand la morale ouvrière, faite de conscience de classe et de solidarité, venait justement de sa lutte contre la misère ?

En général, c’est plutôt l’embourgeoisement qui dissout la morale et les solidarités (les li-li-bo-bos en savent quelque chose). Or le moins qu’on puisse dire c’est qu’en banlieue, depuis 1973, il n’y a pas eu embourgeoisement ! 

*

Jusqu'où va-t-on descendre

Le vrai changement vint du « regroupement familial », décrété par Giscard en 1973. 

Alors qu’avec le « premier choc pétrolier », l’emploi devenait rare et l’immigration beaucoup moins nécessaire à l’économie nationale ; alors que la continuation de la politique gaullienne eût été de renvoyer chez eux ces travailleurs exploités, avec pécule et savoir-faire, le gouvernement de droite de l’époque, contre toute logique, décréta l’aberrant « regroupement familial ». Dorénavant ces travailleurs solitaires, maintenus jusque-là isolés de la population française, auraient le droit de faire venir leurs femmes, et tous les fils qui naîtraient de ces esclaves humiliés et de leurs épouses brutalement déportées deviendraient français ! 

Bombe a retardement, quand on songe que tous ces z’y va qui pourrissent aujourd’hui l’ambiance seraient encore dans les couilles de leurs père ! 

Décision étrange, prétendument humaniste, qui a changé pour toujours le visage de la France et qui est peut-être en train de la foutre en l’air.

Bêtise ou … stratégie ?

Une fois de plus la bourgeoisie française, qui vit depuis toujours dans la terreur de son peuple de gauche (1793, 1848, 1871, Pétain…), choisit la politique du pire pour ne pas avoir à rogner sa rente et partager ses richesses… 

Le regroupement familial ne fut pas une naïveté humaniste de grand bourgeois qui plane, mais un projet pervers, dégueulasse : transformer les banlieues rouges à très forte conscience et solidarité de classe (avec un PCF à 30 %) en banlieues beurs. 

Car on ne dira jamais assez à quel point la magrhrébisation, l’africanisation, la tiers-mondialisation de la France ont fait baisser vertigineusement le niveau de civisme et de civilité de la population française. 

A quel point ce recul du niveau de conscience démocratique fut voulu par le patronat et le pouvoir : des voyous et des abrutis plutôt que des  ouvriers conscients de leurs droits… et de leurs devoirs.

Il y eut un procès Pétain, on peut rêver d’un procès Giscard. »

*

*

*

*

*

Partager cet article
Repost0